Mieux En Vrai Sélim Niederhoffer Mannequin

Dans les coulisses du shooting Brice : Mieux en vrai !

“C’est l’enfer de la mode, c’est vraiment super sympa. Tu es mignon, qu’est-ce que tu es beau gosse !” Ainsi chantait Eric Judor au Palais des Glaces. Est-ce que la mode, c’est vraiment l’enfer ? Je suis allé enquêter presque incognito dans les coulisses de monde de strass et de paillettes.

OK OK, on m’a surtout proposé de poser et de devenir mannequin le temps d’une campagne pour Brice, dealer de mode masculine pour l’homme vrai. Allais-je réussir mon casting ? Aurais-je besoin de corrompre le DA ? Faudrait-il que je couche avec Terry Richardson ? Je vous raconte mon shooting pour Brice pour la nouvelle campagne L’homme “Mieux en vrai”.

Tout n’a pas commencé un matin à 10H10 mais un samedi matin, avant 10 heures. Etant peu disponible au moment où le casting Brice devait avoir lieu, je me suis levé aux aurores pour aller montrer ma tête de bon matin. Pas la meilleure tête, la tête du mec mal réveillé, qui a mal dormi à cause de… [raison à imaginer]

J’avais déjà passé des castings pour des émissions de télé (souvenez-vous, la qualification pour Questions pour Un Champion en 2011 et les menaces de la prod de Secret Story quand j’avais balancé leurs techniques de recrutement et d’intimidation en 2012), donc les screen-tests, ça va, normalement ça passe.

Le screen-test, c’est ce moment où l’équipe de casting évalue ton degré de télégénie. Le directeur de casting doit trancher : es-tu suffisamment beau gosse pour passer à l’image, parles-tu suffisamment français pour passer à l’image, ou es-tu complètement désastreux, auquel cas tu feras la joie de NRJ12, Confessions Intimes et les autres émissions racoleuses proposées par la télévision française ?

Casting Brice : Vous Êtes Mieux En Vrai, acte 1

On commence rapidement chez Glory Paris, l’agence de pub qui s’occupe de la campagne. Mais si, vous les connaissez, c’est l’agence qui a proposé à Maurice Lévy de l’embaucher ! Petit déj très frais à base de fruits, un mannequin international, ça se nourrit bien !

J’ai fait l’erreur de venir sapé comme… comme… Il n’y a même pas de mots pour décrire l’assemblage improbable entre le short bleu et le Tshirt “L’oeil du Tigre” avec Rocky dessus. Aussi, quand on me demande d’enfiler une veste en plus par-dessus, je me dis que ça va être TRES CREATIF !

Et je ne suis pas déçu. Le photographe me guide et teste mes talents (inexistants) d’acteur. “Souris !”, “Fais le mec qui a peur !”, “Danse de manière pas du tout synchronisée avec la musique !” (de loin la partie la plus compliquée de toute cette aventure). J’ai aussi eu le droit de poser comme ça, à peu près, mais avec des habits…

Homme-Vrai-Brice-Casting

Le temps passe très vite, je pose avec un melon, je saute sur le canapé et fais semblant de marcher sur un fil invisible, au sol. Que des trucs vraiment très normaux, au fond… Fin de la session de pré-shooting, je dois maintenant passer devant la caméra pour raconter mon histoire.

C’est comme si je passais en mode “dating” à 10 heures du mat’. Je fais l’amour à la caméra, je réponds à des questions sur l’homme mieux en vrai, sur la virilité, sur l’honnêteté, un vrai entretien d’embauche !

(Et je garde quelques questions en tête parce que la semaine d’après, je me rendais à Grenoble comme chaque année pour faire passer les oraux d’admissibilité aux étudiants issus des classes prépa).

Une trentaine de minutes en tout, qui se sont très vite écoulées. Je repars avec un petit sac cadeau, quelques fringues de chez Brice, sympa comme tout ! Et en bon espion industriel, ça me permet de voir tous les noms des concurrents potentiels. Je sais que nous sommes une quinzaine sur le casting, mais que seuls cinq seront retenus pour la campagne Brice “Vous êtes Mieux en vrai”.

Brice-Homme-Vrai

C’est l’heure des essais avant le shooting !

5 jours plus tard, on me dit que je suis retenu. Youpi. Je me vois déjà défiler aux côtés de Jon Kartajarena, Clément Chabernaud et Simon Nessman. On va d’abord passer par la case “Essai des tenues choisies pour le shooting”. Pour être sûr que tout est à la bonne taille. Et ce ne sera pas le cas, certains vêtements qu’on va utiliser sont encore à l’état de prototype, donc il y aura des retouches à faire.

Pour chaque essai, une photo, évidemment. Et ce que vous savez déjà : je ne sais pas sourire. C’est un vrai métier, de sourire sur commande. Mannequin, c’est presque comme acteur : tu dois faire des trucs complètement bizarres, mais les faire comme si c’était normal.

Le shooting de la campagne “Mieux en vrai” de Brice : jour J !

La vilaine blague : on m’a demandé de me raser. Parmi les quatre autres “mannequins” retenus, on décide de sacrifier ma barbe. A MOI ! J’ai l’impression d’avoir la tête d’un gamin de douze ans.

Dans la journée, nous allons multiplier les allers-retours au camion loge, un camion où la penderie est plus grande que celle que j’ai chez moi. Passage par le maquillage et la coiffure, et je change de tenue comme je change de situation.

Sélim Niederhoffer Brice Mieux En Vrai

On commence par un plan très tonique où je cours pour shooter un pigeon (on ne le vois pas sur la photo, bien dommage, c’était marrant !). Ah cruauté envers les animaux !!! Je me saisis même d’un club de golf pour en dégommer un (mais il est déjà empaillé, trop de trucages, j’espère que vous vous rendez compte de la valeur des infos de fou que je vous livre là…)

On me fait prendre des pauses complètement improbables contre un mur, en mode “Hmmmm, je savoure le moment présent, adossé contre le mur…” L’homme vrai fait des trucs SUPER CHELOUS, c’est moi qui vous le dis… (La photo avec le joli pull jaune).

Ma blague préférée ? Probablement le moment où j’enfile les gants de boxe pour aller démonter un platane. Vous vous doutez bien que c’est le platane qui a gagné. Détail qui a son importance : on me fait baisser ma garde, pour mieux voir le vêtement.

Je découvre aussi que je ne sais pas sauter par-dessus une flaque d’eau en tenant un parapluie et en n’ayant pas une tête de gland. C’est dur, toutes ces révélations en une journée. Encore quelques scènes après la pause déj, le temps passe très vite au fond, on ne fait que courir.

“Sois naturel, souris !” Mais j’ai fait la Kanye West Smile Academy, moi ! Je ne sais pas sourire sur commande !

Mieux En Vrai Campagne Brice

Les dernier rayons du soleil m’éblouissent pour la dernière prise, avec mon ami le melon (truc bizarre, mais qu’on pourra réutiliser cet été pour tous les vendeurs de melon sur le bord de la route) !

Mieux En Vrai Campagne Brice

Retrouvez toute la campagne Brice “Mieux en vrai” ici !

Clap de fin, on remballe, je redeviens blogueur lifestyle parisien et rends ma casquette de mannequin international. Oui messieurs dames ! International car Brice a des enseignes en Belgique et en Pologne aussi ! La dernière fois que j’avais joué au mannequin, c’était juste pour les fesses, pour un eshop de jean. Il y a du progrès !

Une chouette expérience à vivre au moins une fois ! Je vous dis donc à très bientôt en affichage, sur les bannières internet, et dans les magasins Brice !

Sélim, model for one day !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *