Jon, il est bonne

“Mais qui peut l’stopper?” Jon est beau, Jon est grand, Jon est fort. Si vous n’aviez qu’un seul mannequin homme à connaître en ce moment pour discuter avec une fille passionnée de mode, ce serait Jon.

Jon est partout, de Lacoste à H&M en passant par Pepe Jeans. Versace, Armani, Trussardi, John Richmond, Karl Lagerfeld (Chanel), John Galliano, Dolce & Gabbana, Diesel, Guess, tout le monde veut le corps de Jon et ses yeux de tueur.

Jon Kartaj en slip Arena

Mais la vraie chance de Jon Kartajarena, c’est surtout d’avoir la caution Tom Ford. Quand un des génies de la mode le recrute pour 7 saisons, il en fait une icône, qu’il utilise pour des projets exclusifs.

Jon fait partie du casting de la pub géante “A single man” (officiellement, c’est un film, en vérité c’est davantage un manifeste, une déclaration de style de Tom Ford) dans lequel il donne la réplique à Colin Firth.

A part maître Ford, un autre géant de la haute couture vient récemment de mettre le grapin sur Jon : notre Jean-Paul Gaultier national. Jon le Basque danse une sorte de flamenco avec une coupe de cheveux improbable, mais on lui pardonne, c’est pour le lancement de Kokorico, le nouveau parfum masculin de JPG (plutôt pas mal, on en fera une présentation plus tard).

Ce que j’aime chez Jon, c’est qu’il a l’air méchant. Une vraie tête de bandit. Il respire la testostérone. Le genre de type qui n’a pas besoin de coach en séduction, les filles doivent se jeter à ses pieds.

Jon La joie de vivre

Mais Jon n’est pas que beau. ce serait trop facile. Il est aussi l’égérie de la fondation d’Al Gore “Climate Project” en Espagne et en Amérique latine.

Si vous voulez vous rincer l’oeil sur son site, c’est cadeau : http://jon-knet.blogspot.com/

Si j’étais un homme, je voudrais être Jon. Mais sans l’ horrible accent espagnol quand il parle anglais. Faut pas pousser…

Published by Sélim Niederhoffer

J'écris des livres, des mails de vente, des pages de vente, des campagnes de pub aussi : je suis Sélim Niederhoffer, copywriter et coach en copywriting. Si vous me cherchez, je suis probablement en train de lire devant la cheminée avec des bretzels. J'écris beaucoup en ligne, pour forbes.fr, glassdoor.fr, les-mots-magiques.com, et j'ai aussi été publié en papier chez Technikart et Playboy. Hobbies : faire du paddle, courir, et mettre du parfum même quand je suis tout seul chez moi. Mon dernier livre, Le Guide du Copywriting, est paru aux Editions Eyrolles.

2 comments on “Jon, il est bonne”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *