Comment séduire Julien Lepers ?

Je me suis demandé comment faire pour séduire Julien Lepers, pour que je puisse prendre sa place lorsqu’il partira à la retraite. Mon seul objectif avoué / avouable dans la vie. Le plus simple, être à l’heure. La ponctualité : politesse des rois. J’arrive toujours à l’heure à mes rendez-vous (quand je ne les oublie pas). Lors d’un rendez-vous galant avec une fille, soyez à l’heure. Même si vous savez qu’elle aura toujours du retard. C’est une princesse, ne l’oubliez pas.

Là, c’est un sms d’un ami de prépa qui m’a alerté lundi soir : j’étais en retard pour analyser ma piètre performance à Questions pour un champion. Après avoir passé toute ma scolarité et le début de ma vie professionnelle à y jouer en ligne, j’ai enfin eu l’opportunité de rencontrer Julien Lepers en vrai. Les coulisses du tournage, c’est ici.

Si vous voulez rire gratuitement, voici le lien pour voir le replay, disponible 7 ou 9 jours. Voici un échantillon représentatif des textos que j’ai reçus hier soir pendant l’émission spéciale St Valentin.

« Mec, il faut que tu arrêtes d’apparaître bourré ou défoncé à l’écran, c’est mauvais pour ton personal branding… »

« Je t’ai toujours dit : l’important, ce n’est pas la tête que l’on a, mais la tête que l’on fait. Là on dirait que tu veux tuer tout le monde. Ca passe mieux avec le sourire ! »

« Mec quand tu lâches la réponse Don Corleone, on dirait que tu vis le personnage. Flippant. »

« En termes de Body Language sur la question Scorcese, tu pues l’Alpha Male. Très drôle à voir, good game, bises ! »

Je sortais d’une sale grippe, à vrai dire je n’en sortais pas vraiment : je m’en absentais pendant quelques heures pour mieux la retrouver après. Debout 7 heures du matin pour rejoindre les plateaux télé qui ne sont pas très loin de chez moi dans le XVIIème arrondissement. Pas d’alcool ni de produit stupéfiant pour moi, peut-être que d’autres personnes à l’écran ne peuvent pas en dire autant. Suspense… Je me battais contre les médicaments et mon envie de dormir. Quand je serre les dents, c’est pour éviter de bailler. Un séducteur ne se plaint pas. Un séducteur ne se plaint jamais.

« Julien te dit merci d’avoir accepté cette invitation, mytho ! Passe-droit ou pas ? »

J’ai vraiment passé les sélections au mois de juin ou juillet 2010, des questionnaires encore plus relevés que sur le plateau je pense. Certains aspirants candidats revenaient tenter leur chance après 4 ans sans nouvelle de l’équipe de casting : même si on réussit les sélections, on n’est pas sûr d’être rappelé par la production. Comme lors d’un one-night stand, tu te sens sale quand on ne te rappelle pas… Pas de wild card pour moi, j’ai dû passer les tours préliminaires.

« Pourquoi tu te marres lorsque tu donnes à Julien le conseil séduction : faire porter votre voix ? »

La prod m’a rappelé à l’ordre pendant le 9 points gagnants : j’étais mourant vocalement et physiquement, mais on me demandait de faire le séducteur. Parler fort et de sourire. Une sorte de private joke avec Julien Lepers !

« Tu as essayé de séduire la fille à côté de toi, dans sa robe orange ? »

Non, après avoir été repérée rapidement par Julien Lepers, elle fut obligée de subir ses tentatives de séduction / déstabilisation. On n’attaque pas un roi sur ses terres.

« Les cordonniers sont les plus mal chaussés, tu vas la sortir souvent ? »

Autant que possible, c’est l’expression de l’année. Si vous avez des émissions ou des journaux à me proposer, je veux bien la répéter partout jusqu’à la fin du monde, en 2012.

« L’autruche, un animal australien donc ? Range donc Double your Dating, The Game et tous tes bouquins de techniques de séduction et rachète-toi le manuel des Castors Juniors. Step by step 🙂 ».

« Animal d’Australie : l’autruche ? Après une telle réponse, tu songes à plonger la tête sous le sable, boulet ? »

Les oiseaux, ce n’est pas mon fort, à part les dindes peut-être. Ségolène demandera pardon pour moi plus tard. Un séducteur ne se justifie pas. Le stress des exams, probablement.

« Pourquoi n’as-tu pas pris le thème sur le baiser dans tous ses états ? »

Je ne le sentais pas. Coach en séduction, le jour de la St Valentin, une série de questions sur le baiser, ça sentait le piège à 100 mètres, d’autant que Julien Lepers, il ne pose pas des questions du type « comment embrasser une fille », « à quel moment embrasser une fille » ou « comment l’embrasser après un premier rendez-vous ». Il sort tout de suite l’artillerie lourde.

« A Paris ? Bien sûr, tu lui réponds, et ça se voit que tu sais que tu réponds une connerie, tu te retiens de rire juste après ».

Impardonnable. “Paris, bien sûr”. Pourquoi bien sûr ? Suis-je devenu un odieux Parisien ?

« La Bourgogne te remercie. Confondre le Sénonais et le Soissonnais, on n’en attendait pas moins de toi. Une façade maritime en Bourgogne ? A consommer avec modération, coach ! »

« Très bien élevé Sélim, gracieux, élégant, il vous applaudit ».

Je remercie mes parents pour l’éducation, et la personne qui se charge de mon relooking personnalisé.

« Héli, héli, hélicoptère ! C’est ça le Piège à Filles ! »

Si la pratique exhibitionniste connue sous le nom d’hélicoptère me permet de conquérir 3 points, je prends la main !

« Trop prétentieux, petit… La sagesse des anciens : on ne prend jamais la main, on laisse les 4 points filer pour prendre les 3. Tu devais laisser la main… tout le temps et le jeu était à toi. »

« Tu lui rends la main beaucoup trop vite en finale, dommage… »

Avec le recul, c’est effectivement la marche à suivre. Si vous avez la chance d’y participer un jour, laissez la main à votre adversaire, sauf si c’est un tueur qui répondra même à 4 points. Le problème sur le plateau, c’est qu’il n’y a pas de minuteur, on ne sait jamais pour combien de temps on a la main. Dur…

« L’évêque de Canterbury, c’est comme l’archevêque mais en moins bien ? »

Prise de risque + invention = catastrophe. Cette fois-ci. Parfois, il faut oser.

Les textos laissés sans réponse. Un mec pris en flag a droit à un avocat. Là, je ne prendrais même pas la peine de me défendre.

« Emile Zola et j’accuse avant sa propre naissance, c’est costaud. Et pourquoi pas 1515 tant que tu y étais. On a bien ri grâce à toi… »

« Ma mère t’a adoré ».

« Crabes, crevettes, langoustes… Ne manquaient plus que les moules pour que ce soit une vraie question Piège à Filles… »

« Un javelot de 8 kilos ? J’arrête le travail, je peux devenir ton biographe officiel ? Je sens que ça va être le bouquin le plus comique au monde tellement tu es demeuré… »

Pour conclure : sur le plateau, je n’ai pas eu le temps de faire une dédicace à tout le hood et tous les gens qui m’ont soutenu dans cette aventure. A toi, personne qui m’a entraîné à un moment donné, bisous. Et comme dirait la FF, “c’est pour ma famille”.

Dédicace spéciale à mes deux copains de Trivial Pursuit, champions de France 2004 des Grandes Ecoles et à Max, la seule fille qui jouait avec nous à QPUC en cours. C’est à cause de vous si je me crois fort…

4 comments on “Comment séduire Julien Lepers ?”

  1. cher julien lepers,
    Lors de l’émission questions pour un champion du 21 septembre 2011 une erreur s’est glissée dans la question relative à alain poher.
    En fait alain poher a été président du sénat et non de l’assemblée nationale.
    Je vous prie de bien vouloir rectifier cette anomalie lors d’une prochaine émission.
    Je saisis cette occasion pour vous témoigner toute ma reconnaissance pour la qualité de votre émission et le plaisir qu’elle me procure en vpous regardant tous les jours.
    A Lahlou

  2. Ce tout petit mot voudrait seulement atteindre Julien Lepers, pour lui dire qu’il reçoit aujourd’hui le boomerang de la qualité: sa qualité exceptionnelle, son talent de comédien pour dynamiser un jeu simple et familial, son énergie quotidienne à redonner inlassablement une étincelle originale à un scénario inéluctablement routinier (mais n’est-ce pas aussi cette “routine” que les gens adorent), et puis sa fraîcheur infatigable, jamais vulgaire, toujours fine et affable. Seulement voilà : dans notre docte socio-démagogue société, il ne faut pas qu’une tête dépasse ; ça fait désordre et ça agace ; ça agace surtout ceux qui suivent la bien-pensance de masse, incapables d’avoir un jugement indépendant qui pût prendre le risque d’une conviction singulière, incapables de peser, jauger et mesurer la valeur intrinsèque d’une personne, sa dimension télévisuelle, quasi théâtrale, bâtie au fil des ans, son poids médiatique, et finalement sa présence amène bien incrustée dans l’inconscient collectif. Alors, j’adresse à Julien Lepers mon sentiment enchanteur et enchanté, à lui qui a su créer ce quelquechose d’original, à sa dimension, à sa manière, ce moment privilégié d’un rendez-vous partagé, attendu par tout ce public invisible de France, d’Outre-mer et du monde. Merci, Julien! Soyez sûr que le bâton qui a voulu vous atteindre se retournera bien vite contre la main qui l’a agité. Bien à vous,
    Louis TILLET
    Chef d’orchestre
    Professeur à l’Université de Pereira, Colombie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *