paulo coelho l'alchimiste

Les 10 citations les plus inspirantes de l’Alchimiste de Paulo Coelho

Le livre l’Alchimiste de Paulo Coelho raconte l’histoire de Santiago, un berger espagnol qui décide de suivre ses rêves après avoir rencontré un mystérieux personnage.

Il se met en route : cap sur les pyramides d’Egypte.

Il va durant ce voyage être confronté à différentes péripéties, mais son rêve, appelé dans ce livre « Légende Personnelle », sera plus fort que tout.

Ce livre est conseillé par de nombreuses personnalités du livre la Tribu des mentors.
C’est également le livre que recommande le plus Will Smith !

Dans cet article, découvrez les 10 citations les plus inspirantes du livre l’Alchimiste de Paulo Coelho.

1/ « L’heure la plus sombre est toujours celle avant le lever du soleil. »

Souvenez-vous du moment où vous étiez au plus bas dans votre vie.

Votre partenaire vous avait peut-être quitté, vous veniez de perdre votre travail, vous étiez en difficulté financière…

Comment vous sentiez-vous à ce moment précis ? Vous étiez pessimiste non ? Vous pensiez que votre vie était finie… Que plus rien de bien ne vous arriverait jamais…

Pourtant, après chaque évènement négatif, se déroulera un événement positif si vous décidez de sortir de cette situation délicate.

Cependant, si vous restez bloqué dans ce moment difficile sans avoir la force d’en sortir, là, le soleil ne se lèvera pas pour vous avant un bon moment…

Dans vos moments difficiles re pensez à cette citation de Paulo Coelho. Mais rappelez-vous que vous devez agir pour sortir de cette mauvaise situation.

(Certes, ça fait très Astérix et le devin, « Après la pluie vient le beau temps », mais c’est vrai ! Et vous devez garder ça en tête… et serrer les dents le temps que ça passe…)

2/ « Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure manière d’aller de l’avant. »

Vous ne pouvez pas changer votre passé, c’est impossible. Ce qui a été fait est fait. #TheGreatGatsby et son obsession du passé.

Les seuls cadres temporels sur lesquels vous avez une influence sont votre présent et votre futur.

Un pessimiste essaiera de trouver des solutions aujourd’hui afin de limiter les dégâts de demain.

Un optimiste mettra en place dès aujourd’hui un système pour kiffer demain !

Si par exemple vous avez rétréci votre plus beau hoodie de laine en le mettant au sèche-linge, faites-en sorte dès aujourd’hui ne plus commettre cette erreur.

Affichez une pancarte ou un Post-it au-dessus de votre machine à laver « Ne pas mettre de vêtement en laine dans le sèche-linge !!! »

Ne perdez aucune seconde à pester contre le passé car c’est inutile.

Le plus important est d’avancer et de mettre en place des systèmes solides pour bâtir l’avenir.

3/ « C’est dans le présent que réside le secret du futur. Si tu fais attention au présent, tu peux le rendre meilleur. Et si tu améliores le présent, ce qui viendra ensuite sera également meilleur. »

Vos succès de demain sont les fruits de vos actions d’aujourd’hui.

C’est en agissant aujourd’hui que votre futur correspondra à vos désirs.

Ce qui vous rendra riche demain, est le fait de travailler aujourd’hui.
Rien à ajouter. Au boulot. Relisez les 3 étapes pour réussir d’après Robert Greene !

4/ « Quand tous les jours sont aussi semblables les uns aux autres, c’est que les gens ont cessé de s’apercevoir des bonnes choses qui se présentent dans leur vie. »

Vous êtes-vous déjà dit : « L’année est passée tellement vite ! » ? Tous les ans, c’est la même chose !

Cette perception du temps qui passe très rapidement apparaît en grande partie quand chaque jour est similaire à celui de la veille. Le fameux “métro boulot dodo”.

Quand vous êtes installé dans ce genre de routine, vous êtes en mode pilote automatique presque continuellement.

Vous rentrez chez vous le soir, vous vous reposez de la journée passée et vous vous préparez pour la journée de travail du lendemain.

Puis le week-end arrive, vous sortez en boîte ou vous reposez de la semaine écoulée et vous vous préparez à subir la semaine suivante…

C’est ainsi que passent 1 semaine, 1 mois, 1 an, puis 1 vie entière.

Quand vous vous attarderez sur les petites choses de la vie qui peuvent paraître sans importance à première vue, mais qui pourtant sont incroyables, vous prendrez pleinement conscience de la beauté de la vie.

S’extasier devant un coucher de soleil, écouter le bruit des vagues, sentir les embruns… Tout cela atteste du côté magique de la vie.

Vivez pleinement le moment présent, explorez de nouveaux horizons, sortez de votre zone de confort, expérimentez, faites des choses inhabituels…

Tout cela rend réellement vivant. Vous passez alors d’un mode pilote automatique à une pleine conscience du présent et de son importance.

5/ « Il n’a qu’une façon d’apprendre : C’est par l’action. Tout ce que tu avais besoin de savoir, c’est le voyage qui te l’a enseigné. »

La meilleure façon d’apprendre est l’expérience vécue.

Imaginons que lorsque vous étiez enfant, votre mère vous mettait en garder contre la casserole brûlante.

Vous ne l’avez pas écouté, vous avez posé votre main sur cet ustensile bouillant.

Quelle est la leçon que vous avez retenue ? Les paroles de votre mère, ou l’expérience ?

La brûlure, sans aucun doute. La pratique est plus forte que la théorie.

Vous n’étiez pas convaincu des paroles de votre mère.

En faire l’expérience vous a permis de graver cette information dans votre mémoire. Après cette aventure, vous saviez qu’une poêle sur le feu, ça brûle !

L’action permet d’avoir des résultats concrets qu’ils soient positifs ou négatifs.

En ayant des résultats, vous ne commettrez plus les mêmes erreurs et vous privilégierez à l’inverse ce qui a déjà fonctionné.

Évidemment, il est toujours utile d’apprendre avant de passer à l’action pour éviter les échecs inutiles et évitables.

Une planification sans action est certes inutile. Mais une action sans planification est inefficace.

6/ « La crainte de la souffrance est pire que la souffrance elle-même. Aucun n’a jamais souffert alors qu’il était à la poursuite de ses rêves. »

Avoir peur des conséquences d’une action est une malédiction, car cette peur vous empêche d’agir. Rien n’est pire que la passivité.

Souvent, vous amplifierez dans votre imagination les conséquences d’un acte. Vous dramatiserez pour rien.

Il vaut mieux vaut agir et manquer la marche plutôt que de rester dans l’inaction.

En agissant vous augmentez vos chances de réussite.

Si malgré votre action, vous ne réussissez pas, restez positif. Vous pourrez apprendre de cet échec et vous serez sur le chemin de la progression.

Point bonus : vivre en étant focalisé sur vos rêves est incroyable, vous met dans un état de pure énergie !

« Le bonheur c’est le chemin, pas la destination ».

Le bonheur réside sur le chemin de ce but, lors de l’effort, lorsque vous atteignez des objectifs intermédiaires malgré les différents obstacles rencontrés et échecs essuyés.

7/ « J’ai peur de réaliser mon rêve et n’avoir ensuite plus aucune raison de continuer à vivre. »

Un rêve donne un sens à la vie. Réaliser un rêve, c’est le risque de perdre le sens de cette vie, de ressentir un vide intérieur.

Les objectifs jouent le même rôle que les rêves : ils donnent une raison de vivre.
Mais Leo Messi et CR7 se sont-ils arrêtés de jouer pour autant après 4 Ballons d’Or ?

Lorsque vous réalisez un objectif, vous ressentez une satisfaction pendant quelques jours, mais celle-ci se dissipe peu à peu.

Fixez-vous continuellement de nouveaux objectifs une fois que vous avez atteint les précédents.
Cela vous permettra d’être constamment stimulé, mais aussi d’éprouver la satisfaction d’atteindre vos objectifs.

Vous n’avez donc plus d’excuses pour ne pas réaliser vos rêves. Une fois un rêve atteint, trouvez-en un autre. Vous aurez alors toujours un sens à votre vie.

Si votre premier rêve est de devenir libre financièrement, une fois ce rêve atteint pourquoi ne pas avoir comme rêve de rendre le monde meilleur ?

De vous engager pour l’écologie ? De lutter contre l’illettrisme ?

8/ « Quand nous avons de grands trésors sous les yeux, nous ne nous en apercevons jamais. »

Un autre grand auteur, Stomy Bugsy, le disait en ces mots : « C’est quand on n’a plus dans les mains c’qu’on aime, qu’on en ressent le besoin et l’envie, quel problème ! »

On désire ce que l’on ne possède pas, et on pleure ce que l’on perd.

Vous, avez-vous conscience de ce que vous possédez déjà ? Une famille, de la nourriture, un toit sur la tête, une bonne santé… ?

Ces choses vous sont peut-être tellement habituelles désormais qu’elles vous paraissent anodines et insignifiantes. Pourtant, il est bon de rappeler que tout le monde n’a pas la chance de vivre dans les mêmes conditions que nous en France.

En naissant dans un pays riche, vous faites d’office partie des plus riches de ce monde.

Alors exprimez de la gratitude pour ce que vous possédez déjà. Exprimer cette gratitude fait du bien et rend heureux.

9/ « Lorsque nous cherchons à être meilleurs que nous ne le sommes, tout devient meilleur aussi autour de nous. »

Quand vous apprenez, votre savoir augmente.
Quand votre savoir augmente, votre valeur personnelle augmente.

Et quand votre valeur personnelle augmente, la valeur que vous pouvez offrir aux autres (par exemple en expliquant certaines notions que vous avez vous même appris) augmente elle aussi.

Il est donc important pour vous de vous améliorer continuellement. Cette amélioration passe par l’apprentissage et l’expérience.

Et plus tard, par la transmission.

10/ « Quand on veut une chose, tout l’Univers conspire à nous permettre de réaliser notre rêve. »

Une théorie appelée « La loi de l’attraction » dit qu’on attire ce que sur quoi on se concentre.

Lorsque vous voulez quelque chose plus que tout au monde, logiquement, vous vous concentrez dessus.

Ainsi, en vous concentrant sur une chose, vous l’attirez.

Un des exemples les plus célèbres de cette loi de l’attraction est Jim Carrey, l’acteur qui s’était signé un faux chèque à 10 millions de dollars pour se motiver.

C’est effectivement la paie qu’il touchera, un an plus tard, pour la sortie de THE MASK.

Conclusion :

L’alchimiste de Paulo Coelho est un livre à lire et à relire. Simple à parcourir, et pourtant riche en enseignements, tout en subtilité.

Je vous le recommande fortement par sa puissance et sa facilité à le lire (il fait moins de 100 pages).

Ken, un voyageur des temps modernes marchant vers sa Légende Personnelle + Sélim, relecteur acharné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *