Coffret Aberlour

Aberlour : Le Scotch Influencé Par Le Temps

Pour l’élaboration d’un grand single malt, il faut savoir prendre le temps, essentiel à la maturation et à la personnalité du whisky, notamment chez Aberlour. Ne vous étonnez pas de trouver autant d’informations sur le whisky en ce moment : la France est le premier marché mondial pour le whisky, l’alcool des libérateurs de 1945 s’est imposé dans toutes les classes sociales, notamment au détriment du cognac.

Pour parler scotch, single malt et temps qui passe, Aberlour nous a invités au Musée de la Chasse et de la Nature pour une dégustation en plein coeur de Paris.

Coffret AberlourFlâner et savoir prendre le temps d’apprécier les belles choses. Sur le chemin vers le musée de la Chasse, je vois qu’une porte du musée des Archives est encore ouverte. La vue est irréelle, elle me fait penser à un tableau nocturne de Van Gogh, en plus parisien. Je prends le temps d’immortaliser la froideur de la lune, avant de rejoindre l’ambassadrice Aberlour.

Aberlour-Musée-Archives

Aberlour, Made from Experience

Habituellement le lieu dans lequel nous sommes conviés est uniquement réservé à l’usage des membres du club. Le port de la veste et d’une cravate est obligatoire pour rejoindre ce club, le temps d’une soirée. Impossible de mettre la main sur ma cravate club rouge et bleue préférée (et pour cause : prêtée à un jeune prodige d’à peine 20 ans… je sais que je ne la reverrai jamais).

Les lumières tamisées et l’odeur me rappellent la chaleur de la salle à manger de mes grands-parents, il y a quelque chose d’apaisant, de très rustique. Les fumets du restaurant arrivent jusqu’à nous, mais une surprise gastronomique nous attend plus tard.

Outre la dégustation des 3 whiskies d’exception d’Aberlour, nous avons la chance d’avoir le musée rien que pour nous. Tableaux, bêtes sauvages, félins et gibier empaillés et salle des armes, nous nous promenons en guettant les tableaux sur la bête du Gévaudan exceptionnellement exposés ici.

Certains animaux sont ici depuis des années et sont très bien conservés, un très bon moyen de nous faire ressentir le temps qui passe avant le début de la dégustation des scotchs du soir.

Notre ambassadeur est une femme tout droit venue d’Ecosse le matin-même. Elle se réjouit de cette nouvelle édition du Aberlour Hunting Club, parce qu’on est là pour parler de cet événement exceptionnel qui a eu lieu du 3 au 5 novembre. Chaque année, Aberlour s’associe à l’univers de la chasse pour faire découvrir ses single malts.

Et cette année, le Aberlour Hunting Club nous ouvre les portes du bois Giroult, le domaine privé du chef Alain Passard pour trois dîners gastronomiques autour des accords gibier et single malts. Cette sixième édition sera l’occasion de découvrir le coffret que nous dégustons ce soir : trois bouteilles en édition limitée numérotée, trois flacons ayant vieilli dans les chais de la distillerie Aberlour – 18, 22 et 35 ans d’âge, le symbole que le temps est une notion essentielle de l’ADN de la maison.

Le coffret Aberlour Taste of Malt

Coffret Aberlour

Les meilleurs cavistes le proposeront en fin d’année aux alentours de 3300€.

Il se mérite. On y arrive progressivement. On prend le temps de profiter de chaque verre.

D’abord, notre ambassadrice nous raconte les 12, 15, 18 ans d’âge que nous dégustons et nous fait voyager dans les terres d’Ecosse, nous fait déambuler à travers les fûts et nous détaille la double maturation simultanée, à la fois dans des fûts de sherry et de bourbon.

Avant d’arriver au Aberlour A’bunadh : puissant, mais pas tourbé bien au contraire, vous serez surpris par les arômes qu’il délivre ! Aberlour A’bunadh est un whisky de dégustation : le premier que je vois mettre du coca dedans, il prend deux tours de stade en plus !

Aberlour 18 ans

Si le 18 ans finit sur une note ronde et douce, le départ peut surprendre. Vous pourrez ressentir de subtiles notes de marmelade d’agrumes, évoluant vers des saveurs de miel et de caramel à la réglisse.

Le 22 ans « double cask matured »,comme ses frères, fleure bon le caramel à la vanille et la poire pochée, réhaussée par de subtiles notes de citron vert. En bouche, c’est un régal.

Mais je vous mentirais si je vous disais que je n’attendais pas comme un gamin le Aberlour 35 ans. Au nez ? De riches notes de pêches mûres, mêlées à la douceur de la confiture d’abricot maison et du caramel au beurre.

Quelques mots sur la distillerie Aberlour

Aberlour est une distillerie fondée en 1879 par James Fleming, elle se situe à Charlestown of Aberlour, dans une vallée à la jonction de 2 rivières (Lour et Spey) près des pics de Ben Rinnes en Ecosse.

James Fleming dessina tous les plans des bâtiment et des machines et a supervisé toutes les étapes de la construction. La distillerie et son stock de whisky furent en partie détruits par un incendie en 1898. C’est Charles Doig (qui était le plus grand concepteur de distilleries en Ecosse) qui supervisa la reconstruction de la distillerie.

Coffret Aberlour

Un dernier mot de notre ambassadrice Aberlour : « pas de whisky sans eau, pas d’eau sans whisky ! » Son proverbe préféré pour nous expliquer comment libérer les arômes du whisky !

Merci pour ce voyage en plein Paris, Aberlour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *