La folie PokémonGo : Installer l’Appli et Comprendre la dernière App de Nintendo

Si vous ne passez pas vos vacances en Creuse ou au sommet du mont Everest vous avez forcément entendu parler du jeu phénomène du moment : Pokemon GO. Littéralement, on n’entend parler que de ça depuis la sortie du jeu, il y a 8 jours !

Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur l’application Pokemon Go qui déchaîne les foules !

POKEMONGO-folie
Preuve de l’engouement : ce tweet. Pokémon Go dépasse « porn » en recherche sur Google !

Vous êtes dépassé par les événements et ne comprenez rien à l’engouement Pokemon Go ? Vous voulez jouer au jeu mais ne trouvez pas comment y accéder en France ? J’ai trouvé pour vous les réponses à vos plus grandes questions !

C’est quoi exactement cette appli Pokemon Go ?

Pokémon Go est la nouvelle application phénomène. La dernière fois qu’un jeu avait suscité autant d’engouement, c’était Flappy Birds.

Pokémon GO est donc un jeu pour smartphone et tablettes qui utilise la réalité augmentée pour attraper des Pokémon.

Quand vous être connecté à l’application, votre téléphone vibre lorsqu’un Pokémon se trouve à proximité. Dégainez vos Pokéball, visez bien le Pokémon et attrapez-les tous !

Le but est donc le même que pour les jeux Game Boy, Nintendo DS etc. Votre avancée dans le jeu vous permettra ensuite d’accéder aux arènes Pokémon pour combattre d’autres dresseurs.

Votre progression sera marquée par des badges en fonction de vos kilomètres parcourus, l’avancée de votre Pokedex (le Wikipédia des Pokemon), votre nombre de Pokémon “Normal” ou “Poison” capturé etc.

Le but est donc de jouer à PokemonGo le plus possible et de capturer toujours plus de Pokémon pour débloquer des récompenses afin de changer de niveau et ainsi accéder à une plus grande partie du jeu : le dresseur peut par exemple accéder aux arènes de combat à partir du niveau 5.

Le départ est lui aussi le même que celui du jeu : vous êtes au centre des trois Pokémon starters de la première génération, à savoir Carapuce, Bulbizarre et Salamèche. Choisissez votre Pokémon en lui cliquant dessus, vous n’avez plus qu’à l’attraper dans votre première Pokéball !

Si vous voulez avoir une chance de commencer avec Pikachu, baladez-vous un peu avant de choisir un des trois starters. Lorsque vous vous reconnecterez à Pokemon Go, vous devriez normalement croiser un petit Pikachu.

Pour le moment, seuls les Pokémon de la première génération peuvent être capturés, soit 151 Pokémon !

Comment installer PokemonGo sur votre smartphone ?

Si comme moi vous avez passé votre weekend à voir des Américains en pleine chasse aux Roucool, vous voulez télécharger le jeu Pokemon Go.

Sauf qu’il est pour le moment indisponible en France, n’étant sorti qu’aux Etats-Unis, en Nouvelle-Zélande et en Australie.

Mais certains de vos proches ont certainement déjà installé l’application Pokémon Go sur leurs téléphones. Comment l’installer ? La réponse ici ! Vous n’êtes pas isolés du monde des Pokémon !

Ne soyez plus comme ce Pikachu, exclu des autres !

Avant toute chose pour installer Pokémon Go :
Si vous êtes sur Android, il faudra d’abord vérifier que votre téléphone fasse bien partie de la liste d’appareils compatibles, jointe à la fin de cet article.

Pour les utilisateur IOS, les Iphone sont compatibles à partir du 5 : 5, 5C, 5S, SE, 6, 6S 6 plus, 6S plus.

Comment intaller l’application maintenant que vous savez que votre portable est compatible ?

Pour les ultilisateur Android, il faudra installer le jeu via un store miroir, comme APK. Personnellement, je l’ai téléchargé avec ce lien. Une fois installé, votre téléphone vous demandera normalement de changer vos paramètres de sécurité pour accepter l’installation d’applications issues de sources inconnues.

Vous prenez alors toute la responsabilité d’un éventuel bug sur votre téléphone suite au téléchargement de Pokemon Go (pour le moment de mon côté, rien à signaler, et je n’ai rien vu de tel sur les réseaux sociaux non plus).

Un conseil pour ne pas attraper de virus : la vraie application vous demande lors de votre première connexion de se connecter à votre appareil photo (pour la réalité augmentée), vos contacts, votre position GPS (pour afficher votre position et celle des Pokémon sur la carte).

Si le fichier téléchargé vous en demande plus, c’est un leurre et qu’il contient sûrement un virus.

Voici les autorisations de l’application :

folie-PokémonGo

Pour les utilisateurs IOS, la technique consiste à se créer un compte ITunes américain.

Comment faire ?

Ouvrez iTunes, cliquez sur Itunes Store en haut à droite puis aller jusqu’en bas et cliquez sur « changer de pays ».

Vous devrez ensuite choisir les Etats-Unis puis cliquer sur ce lien et sur « Get » pour la télécharger. C’est bientôt terminé : vous n’avez plus qu’à vous créer un nouvel identifiant Apple (avec une adresse mail différente de celle de votre compte Apple français).

Allez sur l’App Store de votre iPhone, déconnectez-vous et connectez-vous avec votre compte américain. Vous n’avez plus qu’à télécharger l’application Pokemon Go.

A qui s’adresse Pokemon Go ?

ABSOLUMENT TOUT LE MONDE ! La première génération de Pokémon est sortie sur Game Boy en 1996 et la dernière, la septième, en 2016.

Vingt ans de Pokémon, vingt ans d’enfances bercées à capturer des Pokémon sans jamais attraper ce p**** de Pikachu qu’on ne voyait que dans le dessin animé.

Un dessin animé qui a marqué plus d’une personne pour des scènes de combat dignes de Game of Thrones et d’autres qui ont brisé plus d’un cœur de petit enfant

Bref, le public de l’application est vaste : les joueurs peuvent avoir entre 15 et 40 ans (puisque les gamins ont des iPhone 6S plus aujourd’hui, à l’âge où j’avais un Motorola V50).

Pokémon GO en chiffres

  • L’application Pokemon Go rapporte plus d’un million de dollars par jour à Nintendo et a déjà rapporté plus de 12,6 millions de dollars grâce aux micro paiements intégrés au jeu.
  • 7,5 millions de téléchargements aux Etats-Unis en cinq jours
  • Les actions en bourse de Nintendo augmentent : +12,83% entre le 11 et le 12 juillet, les actions sont à leur plus haut niveau depuis octobre 2015.
  • 5,5% des utilisateurs android ont téléchargé Pokémon GO. Cela vous paraît peu ? C’est deux fois plus que Tinder, qui existe depuis quatre ans ! Pokémon GO, la nouvelle application de rencontre ? (tu marches, tu te promènes, tu vas croiser des gens et faire des rencontres grâce à Pokemon Go !)
  • Pokémon GO dépasse WhatsApp, Instagram et Snapchat dans le temps passé par jour, avec en moyenne 43 minutes.

Kim Kardashian PokemonGo broke the Internet !

Les faits les plus insolites sur PokemonGo

Pokémon Go ne fait pas que parler de lui pour ces captures d’écran, à voir sur le compte Twitter @Catchthemall

L’application fonctionne par localisation GPS, le monde entier est donc un terrain de chasse pour Pokémon.

Même des lieux pas vraiment dédiés à cela : c’est le cas de l’ancien camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau et du musée de l’Holocauste de Washington. Ces lieux de mémoire renferment dans le jeu des « Pokéstop », c’est-à-dire des points de passage où les dresseurs peuvent avoir des objets gratuits dans le jeu ( Pokéball, potions, bonbons … ).

Le musée et le camp sont donc en pleine négociation avec le développeur du jeu pour supprimer leurs lieux des cartes Pokémon Go.

Vous avez sans doute entendu parler de cette histoire lors des premiers jours du jeu : un homme faisait ses courses et chassait des Pokemon sur l’application quand il s’est fait agressé et poignardé. Bien que blessé, il a pu non seulement décrire son agresseur aux policiers et a refusé les soins proposés, préférant poursuivre sa partie.

Pour capturer le plus de Pokémon et changer un peu des Rattata et des Roucool (vous en aurez rapidement marre), vous devez marcher (attraper des Pokémon en voiture n’est pas possible, votre vitesse ne doit pas être trop élevée). Vous obtiendrez même des badges lorsque vous passerez un certain palier de kilomètres parcourus.

C’est sans doute ce qu’a voulu faire cette jogueuse, qui a malheureusement pour elle trouvé un cadavre lors de sa quête.

Jouer à Pokémon Go la nuit peut être utile : vous ne croiserez pas forcément les même Pokémon qu’au cours de la journée.

Mais cela peut aussi être dangereux pour vous si vous chassez sans être vu. Ce gamin a bien compris qu’il y avait un business à se faire : il fabrique des badges lumineux en forme de Pokéball pour être vu dans la nuit !

Les twittos sont eux aussi très inspirés par la sortie de Pokémon GO : le 13 juillet, l’Hashtag #InventeUneAppGO était parmis les tendances du jour !


Plus de blagues sur cet article

Liste des téléphones portables compatibles avec l’application

Si c’est bien plus simple de télécharger PokemonGO sur Androïd que sur IOS, encore faut-il que votre téléphone soit compatible avec l’application. Généralement, si votre portable n’est pas trop ancien, vous devriez pouvoir y jouer.

La liste des téléphones compatibles avec PokemonGo ici :

Samsung Galaxy S7
Samsung Galaxy S7 Edge
Samsung Galaxy Note 5
Samsung Galaxy S6 Edge+
Samsung Galaxy S6 Edge
Samsung Galaxy S6
Samsung Galaxy Note 4
Samsung Galaxy Note Edge
Samsung Galaxy S5
Samsung Galaxy A5
Samsung Galaxy Grand Prime
Samsung Galaxy Core Prime
Nexus 5
Nexus 6
HTC One M9
HTC Desire Eye
HTC Desire 816
HTC Desire 820
HTC Desire 826
HTC One M8S
HTC One M8 Eye
HTC One E8
HTC One M9+
HTC One E9
HTC One E9+
HTC Butterfly 2
HTC Butterfly 3
Huawei P8
Huawei P8 Lite
HTC Mate S
HTC Ascend Mate 7
Honor 7
Honor 6+
Honor 6
Honor 4X
LG G5
LG G4
LG G4
LG G3
Moto X Pure Edition
Moto X Style
Moto X Play
Moto G 2015
Moto X 2014
Moto G 2e génération
Motorola Droid Turbo 2014
Moto Maxx
Sony Xperia Z1
Sony Xperia Z1 Compact
Sony Xperia Z2
Sony Xperia Z3
Sony Xperia Z3 Compact
Sony Xperia Z5
Sony Xperia Z5 Compact
Sony Xperia Z5 Premium
Sony Xperia X
Sony Xperia XA
Sony Xperia X Performance
Sony Xperia XA Ultra
Wiko Fever
Honor 5X
Wiko Rainbow
Asus Zenphone Selfie
One Plus 2
Sony Xperia M4 Aqua
Startrail 7
Nextbit Robin

EDIT (26/07/2016) : l’application est maintenant disponible en France ! Elle est en effet sortie ce lundi 25 juillet ! Pas mal de bugs pour ce premier jour, en raison des serveurs saturés. Déjà deux accidents de la route également, pourtant la police avait donné des conseils évidents de vigilance et de bonne conduite !

Petit conseil : si vous avez téléchargé le jeu avant la sortie officielle, pas la peine de le réinstaller. Vous risquez de perdre votre sauvegarde. Plus étonnant encore, votre téléphone peut paraître incompatible avec l’application officielle mais pas sur celle téléchargée avant la date de sortie française.

Certains sites sont devenus des mines d’informations et d’astuces pour le jeu : c’est le cas de Pokémon-Go France.

Je vous en donne juste une petite astuce pour ceux qui ont la flemme : si vous n’avez plus de Pokéball, nécessaires pour attraper les Pokémon, arrêtez vous à un Pokéstop. Faites tourner et récupérez les objets. Si vous en voulez plus, restez au même endroit quelques minutes, le temps que le Pokéstop se réinitialise. Vous aurez alors de nouveaux objets, dont des Pokéball.

Comment faire une bonne action en jouant à Pokémon Go ?

Deux idées ont été postées sur les réseaux sociaux :

Si vous avez des leurres en trop (ces objets qui attirent les Pokémon vers tous les joueurs), placez les près des hôpitaux. Les gamins hospitalisés qui y jouent seront certainement contents de pouvoir jouer à Pokémon Go dans leur chambre d’hôpital.

Seconde idée : si vous êtes seul lors de votre chasse aux Pokémon, passez prendre un chien dans un refuge pour l’emmener faire une balade. Cela lui fera plaisir et ça vous fera un compagnon. Si vous jouez en ville, vous croiserez certainement d’autres dresseurs, mais c’est moins certain à la campagne. Faites leur une petite promenade, ils seront très contents !

Let’s go catch them all !

Alors, plutôt Salamèche, Carapuce ou Bulbizarre ? Dites-le moi dans les commentaires, ce débat me passionne plus que celui Pain au chocolat VS chocolatine. Personnellement, Team Salamèche (et chocolatine) !

Sources :
Chiffres clés

Sélim, POKEMONGOL
Sarah, dresseuse en galère de data pour jouer.

Published by Sélim Niederhoffer

J'écris des livres, des mails de vente, des pages de vente, des campagnes de pub aussi : je suis Sélim Niederhoffer, copywriter et coach en copywriting. Si vous me cherchez, je suis probablement en train de lire devant la cheminée avec des bretzels. J'écris beaucoup en ligne, pour forbes.fr, glassdoor.fr, les-mots-magiques.com, et j'ai aussi été publié en papier chez Technikart et Playboy. Hobbies : faire du paddle, courir, et mettre du parfum même quand je suis tout seul chez moi. Mon dernier livre, Le Guide du Copywriting, est paru aux Editions Eyrolles.

One comment on “La folie PokémonGo : Installer l’Appli et Comprendre la dernière App de Nintendo”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *