Marc Dorcel Realité Virtuelle

Comment J’ai Regardé Un Porno Du Futur Avec Une Libertine Au Milieu De 10 Personnes Grâce à Dorcel

(J’avais envie de faire un titre VICE Magazine une fois dans ma vie).

J’ai vu passer une photo de la belle Anna Polina sur mon newsfeed Facebook, et une autre sur twitter. Deux beaux gosses encadraient l’égérie de Dorcel au visage si photogénique. Sauf qu’eux, ils portaient un casque de réalité virtuelle Oculus Rift sur la tête.

Bienvenue dans le porno du futur, qui sort justement aujourd’hui ! Retour sur la nouvelle innovation de Marc Dorcel, la réalité virtuelle sur Oculus Rift.

Si je vous dis que j’y suis allé pour tester le casque de réalité virtuelle, vous me croyez ? La dernière fois, lors de l’exposition Game of Thrones, il y avait beaucoup trop d’attente, je n’ai pas pu vivre l’ascension virtuelle du WALL. Dorcel me donnait donc une bonne occasion de me rattraper !

Ceux qui ne connaissent pas Anna Polina, dehors ! Vous mentez. C’est l’égérie du pape français du porno depuis quelques années déjà.

Pour vous rafraîchir la mémoire, il s’agit de cette dame. Un des moments les plus érotiques de ma journée ? Même pas un dixième aussi chaud que l’expérience qui a suivi.

Le porno du futur #MarcDorcel #Dorcel #DorcelVR #oculusrift #lifestyle

Une photo publiée par Sélim NIEDERHOFFER (@selimniederhoffer) le

Parmi les fantasmes des hommes (attention, peu l’avoueront mais faites-moi confiance) : coucher avec une actrice porno figure en bonne position dans la liste des trucs à faire avant de mourir.

Pour tous ceux qui n’auront pas la chance de vivre cette expérience au moins une fois dans leur vie, Marc Dorcel propose un ersatz plutôt TRÈS satisfaisant.. Jamiroquai le chantait « Future’s made of virtual insanity ». Nous passons une porte et traversons le jardin pour retrouver toute l’équipe marketing de Marc Dorcel…

Le futur du porno : La Réalité Virtuelle chez Dorcel

Imaginez des images si nettes que vous vous y croyez. Dans le feu de l’action. Elles sont devant vous, vous pouvez presque les toucher.

Dorcel-Porno-virtuel

Dans la version porno soft, l’assistant nous place ma nouvelle amie et moi sur des sièges, type fauteuils de cinéma. D’abord on enfile le casque Oculus Rift et on règle la netteté de l’image. Anna Polina en flou au début, on règle délicatement pour la voir apparaître devant nous.

La vue, c’est fait. On enfile le casque audio, et Anna Polina nous parle. Elle me regarde. Dans ce scénario soft, je suis assis sur ma chaise dans un studio (le même que là où nous vivons l’expérience #DORCELVR) et je suis le réalisateur du jour. Anna (virtuelle mais tellement vraie) me présente les actrices qui vont jouer dans le film que je produis. Tarra White et Jessie Volt sont de la partie (fine).

Alors que l’une vient m’aguicher avec ses seins parfaits, deux autres commencent à se chamailler en petite tenue. Infirmière ou hôtesse de l’air ? Je ne sais plus, ma mémoire a vite flanché… Les quatre actrices qui entourent Anna Polina sont prêtes, il ne manque plus que la dernière, une certaine Anissa qui aurait raté un avion… Très professionnelle, Anna accepte au pied levé d’être la cinquième actrice. Dévoilant sa poitrine, le clip soft touche à sa fin. Respirer !

La deuxième expérience de réalité virtuelle de Dorcel est plus chaude

Expérience intéressante. Je suis un homme sensible, en costume, tissu léger, la moindre preuve d’excitation sera très vite visible…

Après l’expérience Oculus Rift soft, direction le lit pour vivre quelques minutes dans la peau d’un acteur pour la réalité virtuelle hard. Cette fois-ci, ces dames sautent assez rapidement sur votre pantalon pour s’amuser davantage. Quand je tourne la tête à droite, une actrice blonde joue toute seule avec un jouet rose. A ma gauche, deux actrices s’amusent et se caressent mutuellement.

Face à moi, Anna Polina s’approche et vient s’empaler sur mon membre ma foi… normal ! (Secret de production : l’acteur était membré « normalement » afin de permettre l’identification pour le plus grand nombre) C’est saisissant, c’est vraiment prenant, on a envie de lui sauter dessus (sur Anna, pas sur le mec…)

A la question « Si je bande ? », Serge Gainsbourg aurait répondu « Affirmatif ». On en a discuté avec quelques autres testeurs : les points de vue sont partagés. Il y a ceux qui se sont dits « Non, j’ai pas le droit de bander, y’a 20 personnes qui me regardent autour ! » et les autres, ceux qui vivent l’expérience du porno immersif à fond…

futur-virtuel-porno-dorcel

Anna Polina laisse sa place à une actrice blonde qui grimpe directement en reverse cow-girl et m’offre une vue sur son cul parfait : c’est vraiment bien fait. Un coup d’œil à droite, elle se caresse toujours. Un coup d’œil à gauche, les deux jouent toujours ensemble. Un coup d’œil en face : Ah, c’est déjà l’heure de l’éjac…

Clap de fin, je ressors avec un grand sourire. La jeune fille que je vois vivre l’expérience juste après moi est mal à l’aise… Elle triture le fil du casque dans tous les sens, je vois ses lèvres se crisper, elle tourne la tête pour aller sur les séquences moins « hard » : tout le monde n’est pas prêt pour vivre dans la réalité virtuelle du porno de Dorcel !

L’offre est compatible avec tous les casques de réalité virtuelle actuellement sur le marché (le Samsung Gear VR, l’Oculus Rift, l’Homido VR et le VR Cardboard). De nouvelles expériences seront bientôt proposées. (Bien évidemment, pas sur Apple, coucou les puritains…) Il faut s’équiper un peu en matériel, mais pour les amateurs, ça peut être un bon investissement (winter is coming…)

Toutes les infos sur cette expérience futuriste disponible dès aujourd’hui ici : http://www.dorcel.com/VR/

Merci Jérémie et Pascal pour l’expérience ! Ca m’a fait penser au film avec Bruce Willis, Clones. Bientôt, on ne rencontrera plus personne en vrai et on jouira à distance… Il va peut-être falloir que je me reconvertisse…

Sélim, amateur de sensations virtuelles

8 comments on “Comment J’ai Regardé Un Porno Du Futur Avec Une Libertine Au Milieu De 10 Personnes Grâce à Dorcel”

  1. Pour avoir testé l’Occulus Rift deux – dont une fois pour le Mur de Games of Thrones -, j’ai été déçu par la définition proposé par le casque et qui va à l’encontre du caractère immersif recherché. A la limite, je trouve plus immersif une bonne salle de cinéma en 3D pour l’instant !

  2. quel sens du sacrifice, ça doit vraiment être surprenant car j’ai testé une version de réalité virtuelle (mais pas tourné par Dorcel) et c’est déjà magique ! Alors un porno…

  3. Cela fait penser au film Demolition Man, quand ils font l’amour avec un casque sans avoir de contact physique.

    Il ne serait pas utile pour moi, le porno n’est pas pour moi une source d’excitation. Mais, la technologie continue d’avancer. Donc si un jour, ils ajoutent à ça, une façon à ce que l’on ressente les sensations que nous fait l’actrice, je serai preneur !

  4. On va y arriver je pense Victory !
    Une crème, un gel, un sextoy qui vibrerait en fonction du rythme imprimé par la vidéo… Vive le futur !

  5. Hello Dom !
    TU l’as testé aussi sur du porno ?
    Et le mur alors, c’était décevant ? (j’aurais adoré le faire !)

  6. Regarde sur le compte twitter de Dorcel, je pense qu’ils organisent encore des tests !
    Good night… and good luck

  7. On n’arrête pas le progrès ! Bientôt on n’aura même plus besoin de côtoyer ses semblables. On pourra rester chez soi et niquer les plus belles filles de la planète sans bouger le petit orteil, merde…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *