film-dhorreur-scream

Les 30 Meilleurs Films d’Horreur

Les films d’horreur ont d’un côté leurs fans, et de l’autre des non-initiés qui ne peuvent pas regarder une minute sans se cacher sous la couette !

Une porte qui grince, un courant d’air, le sentiment que quelqu’un est dans la même pièce que vous ? Une maison possédée par les âmes torturées d’enfants ? (Promis j’arrête) Les ingrédients d’un bon film d’horreur !

listemeilleurfilmdhorreur

Envie de frissonner de peur cet été ? Je vous ai sélectionné 30 films d’horreurs parmi les meilleurs : des classiques du cinéma populaire, du cinéma d’horreur avec Wes Craven ou John Carpenter, et des films plus récents qui vous feront tout aussi peur !

Alors, éteignez la lumière, fermez vos portes à clef et choisissez votre film parmi la liste les 30 meilleurs films d’horreur ! « Let’s play a game … »

Le silence des agneaux – Jonathan Demme – 1991

On commence par un classique, si vous ne l’avez pas encore vu foncez le voir : Le Silence des Agneaux de Jonathan Demme. Le film est une adaptation du livre du même nom, publié en 1990 et écrit par Thomas Harris.

Synopsis : Buffalo Bill, un psychopathe, crée la panique dans la région du Middle West de Etats-Unis en kidnappant et assassinant des jeunes femmes. Le FBI mène l’enquête. Clarice Starling, jeune agent pas encore diplômé est alors chargée d’interroger de docteur Hannibal Lecter, ex psychiatre de Buffalo Bill, alors emprisonné sous haute sécurité pour des faits de cannibalisme. Le docteur n’accepte d’aider l’agent Clarice qu’en échange d’informations sur sa vie personnelle. Il va ainsi se créer un lien entre les deux personnages, entre fascination et aversion.

Le film offre ainsi à Jodie Foster son premier grand rôle au cinéma. Quant à Anthony Hopkins, son visage restera dans la mémoire de tous comme LE docteur Hannibal Lecter.

Sorti en 1991, le film a reçu cinq Oscars en 1992 : meilleur film, meilleur acteur, meilleure actrice, meilleur réalisateur et meilleur scénario adapté.

Une citation du film : « J’ai été interrogé par un employé du recensement. J’ai dégusté son foie avec des fèves au beurre, et un excellent chianti. »

La bande annonce :

Il existe deux autres films si vous aimez le personnage d’Hannibal Lecter (interprété par Anthony Hopkins) :

  • Hannibal, de Ridley Scott sorti en 2001
  • Dragon Rouge, de Brett Ratner sorti en 2002

Freddy Chapitre 1 : les griffes de la nuit – Wes Craven – 1985

lesgriffesdelanuit-meilleur-film-horreur

Comment parler de films d’horreur sans parler du grand Wes Craven ? Impossible.

Wes Craven est tout simplement « le maître de l’horreur » avec John Carpenter (on en parle au film suivant). Les griffes de la nuit est un de ses plus grands films, le personnage de Freddy Krueger est un des personnages mythiques du cinéma d’horreur.

Synopsis du film : Tina Gray souffre d’horribles cauchemars dans lesquels elle est poursuivie par un homme à la figure brûlée et aux griffes acérées. Elle décide alors de se confier à ses amis mais loin de la rassurer, ces derniers lui confient qu’ils souffrent des mêmes cauchemars. Deux de ses amis et son petit ami décident alors de passer une nuit avec elle pour la rassurer.

Anecdotes autour du film :

C’est tout simplement le premier film dans lequel Johhny Depp apparaît, dans le rôle du petit-ami de Tina. Wes Craven fait également un petit clin d’œil à John Carpenter en diffusant une des chansons du film Halloween : la nuit des masques dans son film.

La bande annonce ici :

Halloween, la nuit des masques – John Carpenter – 1978

halloween-meilleur-film-dhorreur

L’autre « maître de l’horreur » est donc John Carpenter. Un de ses premiers films et certainement son plus grand succès est Halloween, la nuit des masques, réalisé en 1978. Le film est un classique du cinéma d’horreur et est aussi un des plus grands films du genre slasher, sous genre du cinéma d’horreur mettant en scène des psychopathes qui éliminent généralement leurs victimes à l’arme blanche.

En bref : du sang, un bon nombre de victimes et un tueur masqué au profil psychologique inquiétant.

Synopsis : L’histoire se déroule dans une petite ville de l’Illinois pendant la nuit (vous l’avez) d’Halloween. Un petit garçon de six ans tue sa sœur à coup de couteaux et est tout de suite interné en attendant sa majorité pour être jugé. A l’âge de vingt-et-un an, il est transféré pour assister à son procès mais réussit à s’évader. Il retourne alors dans sa ville natale et y commet une série de meurtres. Son psychiatre se lance alors à sa recherche avec la police.

Mon avis : le film a certes vieilli, mais reste une des meilleurs films d’horreur et garde de sa superbe grâce à la réalisation de Carpenter. Atmosphère pesante, musique parfaite (composée par le réalisateur lui-même) pour accompagner cette ambiance dérangeante de slasher. Le film est un classique.

La bande annonce :

La Colline a des yeux – Alexandre Aja – 2006

lacollineadesyeux-melleur-film-horreur

Le film d’Alexandre Aja est un remake du film du même nom de Wes Craven réalisé en 1977. Sur le papier, ça s’annonce déjà bien.

Synopsis : Bob, sa femme Ethel, leurs trois enfants et leurs deux chiens partent en vacances en Californie pour fêter l’anniversaire de mariage du couple. Ils décident alors de changer d’itinéraire et de faire un détour par le désert du Nouveau-Mexique. Là-bas, ils rencontrent un gardien d’une station-service qui leur indique de prendre un chemin non indiqué sur les cartes. Sur leur route, les pneus de la voiture éclatent, la famille est alors prise au piège par une famille de mutants, défigurés à cause des essais nucléaires de la région.

Le film s’inspire très largement d’une histoire vraie, ou du moins d’une légende écossaise ; celle de Sawney Bean et de sa grande famille de 14 enfants et d’une trentaine de petits-enfants incestueux. La famille Bean, très pauvre, vivait dans une profonde grotte. Une fois la nuit venue, les enfants tendaient des embuscades aux voyageurs isolés ou en groupe qui passaient par là. Une fois capturés, ils étaient démembrés et mangés par les Bean. Le roi James IV d’Ecosse aurait alors mené des battues pour tenter de capturer les coupables.

Quelle est la part de vérité et de fable dans cette histoire ? Personne n’a la réponse, mais l’histoire de Sawney Bean est de sa famille est une vraie légende en Ecosse, aussi importante dans leur culture que les Leprechauns irlandais ! Horrible de se dire que certains des meilleurs films d’horreur sont inspirés de faits réels !

La bande annonce de La colline a des yeux ici :

Les dents de la mer – Steven Spieldberg – 1975

Deuxième film de Steven Spieldberg alors qu’il n’avait que 28 ans, Les dents de la mer est considéré comme le premier blockbuster américain.

Synopsis : au cours d’une soirée entre amis, une jeune fille se baigne et s’éloigne du bord. Son corps sera retrouvé en miettes le lendemain. D’autres victimes suivront dans les jours suivants mais l’histoire se passe dans une station balnéaire en pleine saison estivale alors le maire ne veut pas semer la panique ni perdre tous ses touristes et n’agit pas tout de suite. La mère d’une des victimes propose une récompense à celui qui tuera le squale. La chasse au requin commence alors.

Une citation culte : “We’re gonna need a bigger boat”.

La bande annonce du film :

Le succès du film, plus de 130 millions de spectateurs, a hélas provoqué une véritable panique et une vague de massacre de requins s’en est suivi. Après avoir vu le film, vous aurez toujours une inquiétude lorsque vous vous baignerez sans voir le fond de l’eau.

Psychose – Alfred Hitchcock – 1960

psychose-meilleur-film-dhorreur

Le film le plus vieux de cet article, mais j’étais obligé de lui consacrer quelques lignes.

Réalisé en 1960, le 47e film d’Alfred Hitchcock est considéré comme un chef d’œuvre du suspense et a fait de Norman Bates une figure mythique du cinéma. On l’oublie trop souvent mais le film est l’adaptation d’un roman Psycho de Robert Bloch.

Preuve que le film est un classique, la série Bates Motel, qui reprend le synopsis du film et le personnage troublant de Norman Bates.

Même si ce n’est pas entièrement un film d’horreur mais plus un film à suspense, la psychose qui gagne le film jusqu’à la fin, quand l’identité du tueur est révélée.

Synopsis : Marion Crane, une employée pourtant modèle et honnête, vole 40.000 $ à son patron pour aider son amant Sam à éponger ses dettes. Mais sur la route pour le rejoindre, une violente pluie s’abat et oblige la jeune femme à s’arrêter dans un motel. Elle est alors accueillie par le patron, Norman Bates. Alors qu’elle prend sa douche, Marion est tuée par une étrange silhouette avec un couteau à la main.

La bande annonce est ici :

La Mouche – David Cronenberg – 1987

Allez, on commence à parler de films d’horreur un peu moins connu avant de revenir aux classiques et d’attaquer les nouveautés !

La mouche de David Cronenberg est un remake du film La mouche noire de Kurt Neumann sorti en 1958. Même s’il n’est pas trop connu, le film a tout de même été distingué par deux prix notables : l’Oscar du meilleur maquillage en 1987 (pas trop d’effets spéciaux à l’époque) et le prix du Meilleur film d’horreur lors des Saturn Awards de 1987.

Synopsis du film : Seth est un biologiste doué qui décide de travailler seul, après avoir collaboré dans plusieurs équipes. Il met au point une invention qui peut révolutionner le monde : la téléportation. Des essais sont menés mais les premiers, sur le babouin, sont peu convaincants. Seth Brundle décide de tenter l’expérience lui-même, en se téléportant. Problème, une mouche fait partie du voyage.

Avant de regarder la bande annonce ci-dessous, regardez cette petite vidéo des Nuls :

The visit – M. Night Shyamalan – 2015

meilleur-film-dhorreur-thevisit

Premier film récent de cette liste : The visit de M. Night Shyamalan (le réalisateur de After Earth, avec Will Smith et Jaden Smith). Le film est réalisé avec un petit budget et de manière indépendante, c’est pour cela que vous n’en aviez certainement pas entendu parler avant.

Comme d’autres films d’horreur avant déjà, il utilise le principe de found footage, où la caméra est le sujet de l’action.

Synopsis : Loretta est mère de deux enfants et ne voit plus ses parents depuis une quinzaine d’années suite à une ancienne dispute. Un jour, elle reçoit un coup de fil de ses parents, qui souhaitent rencontrer leurs petits-enfants. Loretta laisse donc ses deux enfants à ses parents. Mais rapidement, la semaine de retrouvailles va devenir un enfer pour les deux enfants. Des choses étranges se déroulent au cours de la nuit.

Après avoir vu le film, vous ne confierez jamais plus vos enfants à vos parents sans les accompagner.

Martyrs – Pascal Laugier – 2008

martyrs-meilleur-film-horreur

Le seul film français (bon okay, franco-canadien) qui mérite selon moi sa place dans cette liste, Martyrs est un film de Pascal Laugier sorti en 2008.

Martyrs a créé une petite polémique à sa sortie, étant d’abord classé interdit aux moins de 18 ans. Une manifestation a eu lieu devant le ministère de la Culture et la ministre de l’époque, Christine Albanel, a finalement baissé l’interdiction à 16 ans.

Synopsis : au début des années 70, Lucie, une jeune fille est retrouvée errante sur une route de campagne. Impossible pour elle de raconter ce qu’il lui ait arrivé. Quinze ans plus tard, elle retrouve l’un de ses bourreaux et le tue. Depuis son évasion, Lucie est poursuivie par une étrange créature.

Si le début du film est centré sur la quête de Lucie à connaître la vérité, la deuxième partie est toute autre.

Peu d’acteurs connus au casting, même si on y trouve Xavier Dolan et Mylène Jampanoï (qu’on a vue dans Les Rivières pourpres 2)

La bande annonce est ici :

Scream – Wes Craven – 1996

film-dhorreur-scream

Scream est une série de quatre films d’horreur réalisée par Wes Craven, entre 1996 et 2011. Il existe également une série télévisée Scream depuis l’an dernier. Ici, je ne parlerai que du premier film de la saga, sorti en 1996.

Synopsis : deux étudiants sont tués dans la petite ville de Woodsboro, d’habitude tranquille. Le tueur, qui porte un masque et une longue robe noire, frappe à nouveau. La police mène alors son enquête, pendant que toute la ville se demande qui est l’assassin et qui sera sa prochaine victime. Clairement le meilleur film d’horreur de mes années lycée !

Une citation :“Mais qui êtes-vous ? – La question n’est pas de savoir qui je suis, mais où je suis”.

La bande annonce ici :

L’exorciste – William Friedkin – 1973

Synopsis du film : En Irak, le Père Merrin découvre au cours de fouilles archéologiques une figurine du démon Pazuzu. Au même moment à Washington, l’actrice Chris MacNeil est réveillée par des bruits étranges dans sa maison tandis que le lit de sa fille Regan se met à bouger. Quelques jours plus tard, Regan profère des menaces de mort au réalisateur Burke Dennings au cours d’une réception organisée par sa mère. Ses crises deviennent de plus en plus fréquentes, Chris fait alors appel à un exorciste, le plus célèbre pour les cinéphiles du monde entier.

Une citation : “Ta mère suce des bites en enfer !”

Une vidéo intéressante du Fossoyeur des films sur la légende autour du film : ici

La bande annonce ici :

L’armée des morts – Zack Snyder – 2004

larméedesmorts-meilleurs-films-horreur

Synopsis : la population s’est mystérieusement transformée en une gigantesque horde de zombies, assoiffée de sang et lancée à la poursuite des quelques rares survivants. Ana Clark est l’une de ses survivants. Elle se barricade alors avec les autres dans un centre commercial pour tenter de survivre. Dehors, la situation empire. Mais dedans, les survivants sont confrontés aux peurs de chacun.

La bande annonce ici :

The thing – John Carpenter – 1982

thething-meilleursfilmsdhorreur

Synopsis : une équipe de 12 chercheurs travaille sur l’Antarctique. Au cours de recherches, ils y découvrent un corps, congelé depuis des milliers d’années. Une fois décongelée, la créature reprend vie dans le corps de n’importe quelle personne. A partir de là, les hommes de l’équipe se suspectent entre eux d’être la créature.

Tout un mystère règne sur Internet quant à l’issue du film, je vous laisse chercher pour ne rien vous spoiler 🙂

La bande annonce ici :

Shining – Stanley Kubrick – 1980

Synopsis : Jack Torrence est le gardien de l’hôtel Overlook pendant l’hiver. L’hôtel est fermé et coupé de toute ville par l’épaisse neige qui tombe dans la région à cette période là. Il décide donc de s’installer avec cette famille pour les longs mois à venir. Son fils, Danny, possède un étrange don, le Shining, et refuse de s’installer dans l’hôtel, théâtre d’horribles histoires passées.

Si le film est l’adaptation du roman de Stephen King du même nom, l’auteur a toujours dit détester le film de Kubrick. Selon lui, le scénario trahit l’esprit du livre : le personnage de Jack Torrence est mal adapté, l’ambiance chaude du livre n’est pas retransmise dans le film etc.

Stephen King va même jusqu’à refuser que son nom apparaisse à la fin du film …

Quoi qu’il en soit, le film est bien réalisé pour une personne qui n’a pas lu le livre. L’ayant juste commencé, (merci Papa pour la collection de Stephen King à la maison) je dois reconnaître que dès les premières pages il y a deux Jack Torrence : celui de Kubrick et celui de King.


Une citation
: “Je ne vais pas te faire de mal… Je vais juste t’éclater la gueule !”

La bande annonce ici :

Prince des ténèbres – John Carpenter – 1987

leprincedestenebres-melleursfilmsdhorreur

Synopsis : un prêtre demande à un professeur et plusieurs de ses élèves d’étudier un étrange cylindre gardé dans une ancienne église de Los Angeles. Le mystérieux liquide vert contenu dans le cylindre serait en réalité le fils de Satan qui attendrait de revenir sur Terre. Face à cette découverte, toute l’humanité est en péril.

Ce film, un des meilleurs films d’horreur, est l’un des plus angoissant de Carpenter : on sent une présence au cours du film, une impression de claustrophobie est réalisée tout au long du film, beaucoup de seconds rôles accentuent l’identification que l’on peut avoir à l’histoire et aux personnages.

La bande annonce ici :

The Ring – Gore Verbinski – 2002

Synopsis : une jeune fille meurt après avoir visionné une étrange cassette. Sa tante Rachel, une journaliste, décide d’enquêter sur le mystérieux enregistrement. Elle découvre rapidement que la cassette porte en elle une malédiction : tout ceux qui ont visionné la cassette sont condamnés à mourir dans d’horribles circonstances. Rachel prend tout de même le risque de visionner l’enregistrement …

Cette version de Gore Verbinski est le remake d’un film japonais sorti en 1998. Lui aussi est inspiré de cette légende urbaine japonaise et du roman Ringu écrit par Koji Suzuki, auteur considéré comme le Stephen King japonais.

La bande annonce ici :

Conjuring : Les Dossiers Warren – James Wan – 2013

meilleur-film-dhorreur-conjuring

Conjuring est un des films d’horreur qui a le plus fait parler de lui en 2013.

Il est inspiré d’une histoire qui serait arrivée à Ed et Lorraine Warren, deux chasseurs de fantômes américains. Cette affaire est une de leur plus connues, même si vous avez certainement entendu parler également de l’Affaire d’Amityville entre 1974 et 1976.

Synopsis : la famille Péron s’installe dans leur nouvelle maison, vétuste mais assez grande pour leur famille nombreuse. Rapidement, des phénomènes étranges se produisent. Devant l’ampleur des phénomènes et leur récurrence, le couple décide de demander de l’aide aux Warren afin d’inspecter la maison. Les Warren sont alors confrontés à une créature démoniaque et vont devoir affronter une des affaires les plus terrifiantes de leur carrière.

La bande annonce ici :

REC – Paco Plaza et Jaume Balaguero – 2007

meilleur-film-dhorreur-REC

Synopsis : Angéla travaille pour une émission dans laquelle elle montre le quotidien des gens qui travaillent la nuit. Un soir, elle est appelée dans une caserne de pompiers. Une vieille dame appelle au secours. Angéla et son cameraman suivent l’intervention des pompiers dans l’immeuble, où les voisins sont très inquiets et où des cris stridents se font entendre.

Personnellement, j’ai bien aimé le film, grâce au foundfootage (on en a parlé plus haut) qui donne du réalisme au film.

La citation qui résume le film et son ambiance: “Putain, dis moi que t’as tout filmé !”.

La bande annonce ici :

American Nightmare – James DeMonaco – 2013

« Quand les armes parlent, les lois se taisent »

Synopsis : Après avoir régné dans le chaos pendant plusieurs années, l’Amérique est de nouveau prospère : un taux de criminalité bas, un chômage faible, des prisons qui se sont vidées. Pour arriver à ce résultat, le gouvernement américain a instauré une fois par an une purge nationale. Pendant douze heures, toute activité criminelle est autorisée; la police n’intervient pas, les hôpitaux sont fermés. Au cours de cette nuit, les citoyens font leurs propres lois. Alors, vont-ils se venger ? Se cacher ? Aider les autres à s’en sortir ?

La bande annonce ici :

Alien : le huitième passager – Ridley Scott – 1979

meilleur-film-dhorreur-alien

Synopsis : le vaisseau spatial Nostromo rentre sur Terre avec sept passagers et une importante cargaison de produits prélevés dans l’espace. Le vaisseau est cependant obligé de s’arrêter sur une planète à cause d’une panne. L’officier Kane se fait alors agressé par une créature qui étouffe son visage. L’officier est finalement soigné par le médecin du vaisseau mais lors d’un repas, Kane est pris de convulsions et un corps étranger lui perfore l’abdomen avant de s’enfuir dans le vaisseau.

Une citation : “Je ne vous mentirai pas sur vos chances de survie mais… vous avez ma sympathie.”

La bande annonce ici :

Insidious – James Wan – 2011

insidious-meilleur-film-horreur

Synopsis : après l’emménagement d’une famille dans leur nouvelle maison, l’aîné tombe brutalement dans le coma. Peu après, des phénomènes inexpliqués débutent dans la maison. Un médium est appelé et révèle à la famille que leur fils est entre la vie et la mort. Josh, le père, va devoir quitter son corps et d’aventurer dans l’au-delà pour tenter de sauver son fils.

La bande annonce ici :

Sinister – Scott Derrickson – 2012

sinister-meilleur-film-horreur

Synopsis : Ellison est auteur de romans policiers. En manque d’inspiration pour son prochain livre, il décide de déménager et de s’installer avec sa famille dans une maison où les propriétaires ont été retrouvés pendus. En fouillant dans le grenier, Ellisson trouve un des films de famille des anciens propriétaires et le film des meurtres de cette famille.

Une anecdote intéressante au sujet du film ?

Le scénariste C. Robert Cargill a eu l’idée du film dans un rêve, après avoir regardé The Ring.

La bande annonce ici :

Le projet Blair Witch – Daniel Myrick et Eduardo sanchez – 1999

Le grand classique du foundfootage : Le projet Blair Witch de Daniel Myrick et Eduardo Sanchez.

Synopsis : trois étudiants décident de partir dans la forêt de Blair pour réaliser un film racontant légende d’une sorcière qui y vivrait. Ils disparaissent mystérieusement. Un an plus tard, l’enregistrement de la soirée est retrouvé. Un des films d’horreur dont on a le plus parlé à l’époque !

La bande annonce ici :

Vendredi 13 – Sean S. Cunningham – 1980

vendred13-meilleur-film-horreur

Synopsis : le soir du vendredi 13 juin 1958, un jeune garçon meurt noyé dans le camp de vacances de Crystal Lake. Un an plus tard, deux moniteurs du camp décèdent à leur tour. Le camp est alors fermé. Mais en 1979, un homme décide de rouvrir le camp le 13 juin. Les moniteurs employés pour les préparation de la réouverture de Crystal Lake commencent à mourir les uns après les autres …

Le saviez-vous ? Dans la version originale, le héros s’appelle Jason. Mais dans la version française, Jackie.

La bande annonce ici :

Paranormal Activity – Oren Peli – 2009

paranormal-activity-meilleur-film-horreur

Film indépendant à petit budget (15 000$), Paranormal Activity a fait énormément parler de lui à sa sortie. La cause ? Des tonnes de vidéos où on voyait tous les spectateurs de la salle de cinéma crier inondaient YouTube.

Synopsis : Katie et Micah, un jeune couple, entendent d’étranges phénomènes dans leur maison pendant la nuit. Micah décide alors de filmer dans toute la maison.

Personnellement, je n’ai pas aimé le film. Le principe même du film est vu et revu : nouvelle maison, bruits étranges la nuit, caméra … Il ne se passe rien. Mais je dois avouer que le film fait bien monter la pression. A regarder je pense lors d’une soirée avec des potes mais certainement pas tout seul, il n’y aura aucune ambiance.

La saga a pourtant fonctionné au cinéma puisqu’il y a eu cinq suites.

La bande annonce ici :

Saw – James Wan – 2004

Ici, je vais m’attarder sur le premier film de la saga mais honnêtement, Saw fait très largement partie de mes films d’horreur préférés.

Synopsis : Adam un photographe et Lawrence un docteur, deux hommes qui ne se connaissent pas, sont enchaînés de part et d’autre d’une salle de bains dans laquelle un cadavre se trouve au milieu. Adam doit parvenir à s’échapper de la pièce tandis que Lawrence a dix-huit heures pour tuer Adam. S’il échoue, sa fille et sa femme mourront. Pris au piège par Jigsaw, le tueur au puzzle, les deux hommes vont tenter de ne pas mourir.

Le premier opus de la saga est de loin le moins violent, le moins sanglant. Pas non plus de véritable scène de torture comme on peut le voir dans les autres. Si vous aimez l’ambiance gore du film, regardez les suites. Le personnage de Jigsaw, tout comme ceux des victimes, est développé dans les films suivants.

“Do you want to play a game?”

La bande annonce ici :

Unfriended – Levan Gabriadze – 2015

unfriended-meilleur-film-horreur

Synopsis : Laura Barns se suicide après avoir été victime de cyber-harcèlement. Un an plus tard, six de ses amis entament une conversation groupée sur Skype. Rapidement, une septième personne se connecte à la conversation, bien déterminée à établir la vérité sur le suicide de Laura.

Un des meilleurs film d’horreur pour les jeunes ! A voir entre potes !

La bande annonce ici :

The Grudge – Takashi Shimizu – 2004

the-grudge-meilleur-film-horreur

Synopsis : une maison de Tokyo d’apparence paisible est en réalité une des plus hantées. Une malédiction est sur la maison : quiconque y rentre meurt dans un état de fureur instantané. Une Américaine se retrouve pourtant dans la maison, déterminée à comprendre la malédiction pour survivre.

La bande annonce ici :

L’Echelle de Jacob – Adrian Lyne – 1990

lechelledejacob-meilleur-filmhorreur

Synopsis : Jacob est un rescapé du Vietnam. Il est assailli de cauchemars au cours de ses journées de travail. Il y voit des personnes défigurées et se trouve dans des lieux inconnus. Sombrant dans la folie au fil des jours, il décide cependant de comprendre ce qu’il lui arrive avec l’aide de son épouse.

La bande annonce ici :

Video d’analyse du film par Le Fossoyeur des films ici

Scary Movie – Keenen Ivory – 2000

scarymovie-filmhorreur

Comment parler de films d’horreur sans évoquer les films Scary Movie ? Pour la blague, on finit par cette saga bien débile !

Les cinq films reprennent les films d’horreur les plus connus (la majorité de ceux cités plus haut) et les tournent en dérision. Le premier est un remake de Scream : le tueur masqué réapparaît dans un lycée et une journaliste est prête à tout pour trouver qui est le meurtrier.

La bande annonce ici :

Sélim, maître de l’horreur !

One comment on “Les 30 Meilleurs Films d’Horreur”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *