Le calme est la clé - Ryan Holiday

Le calme est la clé de Ryan Holiday : 10 techniques pour le maîtriser !

Pour Ryan Holiday, Le calme est la clé pour que vous soyez plus efficace et plus heureux, car notre monde moderne bouge constamment.

Et je suis d’accord ! Je croise souvent des entrepreneurs qui savent que prendre le temps de réfléchir est important. Mais ils ne se réservent pas de moments de calme, des temps morts dans leur quotidien.

Pourtant, ces moments de calme vous permettent d’être plus concentré, de prendre de meilleures décisions et de tenir le coup sur le long terme. C’est ce qui a aidé de grandes personnalités à faire le bon choix à travers l’Histoire. 

Aujourd’hui, découvrez ma sélection des 10 meilleurs conseils tirés de Le Calme est la Clé de Ryan Holiday !

Qui est l’auteur de Le Calme est la Clé, Ryan Holiday ?

Ryan Holiday est un spécialiste du marketing et auteur américain. 

Il s’intéresse particulièrement au Stoïcisme, une doctrine philosophique qui se concentre sur l’acceptation du monde tel qu’il vient à nous, qu’il vulgarise sur sa chaîne Youtube Daily Stoic

Dès 19 ans, Ryan abandonne ses études de Science Politique et de Marketing pour travailler avec Robert Greene, l’auteur à succès de nombreux livres, notamment Les 48 lois du pouvoir

Il se démarque par sa connaissance des médias, et ses capacités à les utiliser pour promouvoir ses livres

Au-delà de ces activités, Ryan est avant tout auteur. Il écrit une dizaine de livres : Ego is the enemy sur l’importance de rester humble, Trust Me, I’m Lying sur la manipulation des médias…

Le calme est la Clé, sorti en 2019, est rapidement devenu un bestseller vendu à plus de deux millions d’exemplaires. 

Aujourd’hui, je vous propose de vous arrêter sur ce livre pour y trouver les meilleurs conseils pour votre business !

Les 10 meilleurs conseils de Le Calme est la Clé de Ryan Holiday

1/ Limitez les distractions  

Dans les années 1990, les scientifiques parlaient de “l’effet CNN”, tiré du nom de la chaîne d’info en continu la plus connue des Etats-Unis. 

Puisque les médias couvrent 24 heures sur 24 les événements, les politiciens devaient être très réactifs pour réagir à l’information, à tel point qu’ils n’avaient plus le temps de développer leurs idées

Ils étaient submergés par les informations. Et avec internet, c’est devenu pire encore.

C’est ce qu’il se passe peut-être dans votre quotidien. Vous devez travailler sur votre vrai projet, mais un client vous appelle, votre patron vous donne une mission urgente, vos enfants ont besoin de vous… 

Beaucoup de patrons luttent contre cet effet en limitant les gens qui ont accès à eux. Mais quand vous êtes auto-entrepreneur, c’est plus difficile. 

Pour réussir, trouvez des moments dans votre emploi du temps lors desquels vous n’aurez absolument aucune distraction. 

Vous pouvez choisir le matin, l’après-midi, le soir ou la nuit, peu importe. L’essentiel est que pendant une ou deux heures, vous n’ayez aucune distraction. Que vous soyez parfaitement calme, concentré sur le moment présent. 

Le fait d’être concentré, calme, de vivre le moment présent pour se concentrer est crucial. Cette idée se retrouve dans tous les grands mouvements spirituels : dans le bouddhisme, dans l’islam, chez les chrétiens, dans la philosophie grecque…

Pour ma part, c’est lorsque ma fille dort. Elle s’endort souvent vers  20 heures, alors je profite des heures qui suivent pour être très productif !

A vous de trouver votre moment pour réussir à être au calme et efficace !

2/ Videz votre esprit  

L’erreur que font beaucoup d’entrepreneurs débutants, c’est de vouloir tout contrôler. 

Chercher à tout maîtriser, réfléchir à tous les détails vous empêche en réalité d’atteindre le succès, car vous n’êtes plus assez concentré sur votre action.

Les Américains appellent ça l’overthinking : vous êtes encombré de pensées, ça accapare votre esprit et ça vous freine au quotidien.

Par exemple, si vous avez un rendez-vous avec un client, n’essayez pas d’être parfait. Car en essayant d’être très sympathique, en essayant d’être ouvert, vous ne créerez pas de connexion avec votre client. Vous ne serez que concentré sur vous, sur votre rôle. 

Ne soyez préoccupé que par les décisions majeures de votre vie. Par des choix que vous devrez faire. N’analysez pas tout ce qui pourrait mal se passer.

En essayant d’être parfait, vous ne serez pas naturel et gâcherez vos chances dans le présent et dans le futur. Des clients, il peut y en avoir d’autres. Et c’est souvent en étant plus naturel que vous réussirez à décrocher un contrat.

Le penseur chinois Zhuāng Zhōu, qui a inspiré le taoisme, poussait ses disciples à faire le vide dans leur esprit. 

Faites pareil : avant un rendez-vous client, avant un pitch, faites-le vide. C’est le moment de supprimer les pensées parasites et le meilleur moyen pour vous concentrer sur l’action à venir pour réussir. 

Si besoin, utilisez une de ces applis de méditation ou de relaxation

3/ Ralentissez, pensez lentement  

Epictète, le philosophe grec, pensait que le travail du philosophe était de prendre nos impressions – ce qu’on voit, ce qu’on entend, ce qu’on pense – et de les examiner, pour être sûr que nous ne sommes pas influencés par les apparences. 

Il a utilisé la même analogie que dans le bouddhisme : le monde est comme de l’eau

Lorsque l’eau est agitée, vous ne pouvez pas voir au travers. Mais si vous attendez et que vous laissez l’eau se calmer, vous finissez par voir ce qui se cache en dessous. 

Pour utiliser ce principe dans votre quotidien, vous devez prendre le temps de vous poser pour réfléchir. 

Loin d’être votre ennemie, la lenteur est une compétence clé pour aider votre esprit. 

Si vous pouvez calmer votre instinct et éviter de prendre des décisions impulsives et rapides, vous prendrez des décisions mieux informées et donc meilleures.

De plus, ralentir vos pensées vous permet d’éviter d’être écrasé par vos pensées passées et le stress du futur. 

Cela vous permet de vous concentrer uniquement sur le moment présent. 

Pour ralentir votre pensée, vous devez faire le vide dans votre esprit, et réfléchir à : 

  • ce qui est le plus important pour vous 
  • votre vision actuelle du problème
  • les éléments que vous pouvez manquer dans le problème actuel, ce qui ne vous a pas sauté aux yeux
  • Et enfin, la solution au problème 

Par exemple, vous êtes en conflit avec l’un de vos employés ou de vos clients ? 

Ne répondez pas directement, et prenez le temps de vous poser et d’y réfléchir. 

Peut-être que votre client ne peut pas vous payer dès maintenant car il a un problème de trésorerie, mais qu’il peut s’engager à vous payer sous deux semaines. 

Peut-être que votre salarié a vécu un événement grave qui le met sur les nerfs, mais qu’une solution est possible pour désamorcer la situation. 

4/ Prenez le temps d’écrire dans un journal 

Pour réussir à atteindre cet état d’esprit, l’un des moyens les plus simples est de commencer à écrire vos pensées dans un journal. 

Ryan Holiday conseille dans son livre de le faire chaque jour. 

Pour ma part, j’irais plus loin : l’important, ce n’est pas de le faire chaque jour ou de le faire régulièrement. L’important, c’est de trouver des moments pour vous poser et écrire vos pensées, décrire vos projets, faire un bilan de vos actions. 

Comme le dit Holiday, écrire dans un journal a trois avantages :

  • Lorsque vous avez écrit vos inquiétudes sur papier, vous gagnez plus d’objectivité par rapport au problème. Vous pouvez plus facilement y penser, y réfléchir.
  • Écrire vos problèmes soulage le poids mental de ces problèmes. Ils n’occupent plus votre esprit à 100%, votre esprit relance moins la machine lorsque vous avez posé les problèmes sur le papier. De plus, en gardant une trace de vos problèmes, vous apprenez à les relativiser en gardant en mémoire ce que vous avez déjà affronté. 
  • Enfin, le journal vous permet de favoriser la réflexion, sur vos problèmes et sur vous-même. Vous vous posez les bonnes questions : “qu’est-ce qui m’arrive maintenant ? Quels sont les prochaines étapes ? Pourquoi je stresse tant à propos de ce problème ? Qu’est-ce qui rend ce problème si important à mes yeux ?” 

Pas besoin de vous fixer un moment chaque jour ou chaque semaine pour vous poser. 

Faites-le au rythme qui vous arrange : chaque matin, chaque semaine, toutes les deux semaines, tous les mois…

Tant que vous posez des moments de réflexion, vous gagnerez plus de sérénité et de calme dans votre quotidien. 

J’en parle notamment dans mon TED

5/ Construisez votre confiance 

Le calme et la sérénité vous permettent de bâtir une confiance en vous positive. 

Attention, la frontière entre la confiance et l’arrogance peut être fine. 

L’arrogance vous apporte du calme, mais c’est un calme trompeur : vous n’identifiez plus les risques qui arrivent. 

Vous êtes persuadé que vous allez réussir sans mesurer le danger, alors que dans la confiance vous mesurez le danger mais vous savez que vous avez les moyens de réussir. 

Pour Ryan Holiday, le plus important c’est de développer ce qu’il appelle une “confiance humble”. 

Plutôt qu’avoir trop d’égo, ne jamais admettre que vous vous trompez par exemple, vous utilisez votre calme et votre sérénité pour prendre du recul. 

Grâce à ce recul, vous identifiez les situations dans lesquelles vous êtes bon, et celles dans lesquelles vous devez progresser. 

Réussir à faire ça va vous aider à être encore plus serein à l’avenir, car vous vous connaîtrez parfaitement.

Par exemple, si vous avez du mal à vous organiser ou si vous avez du mal à closer en rendez-vous client, en vous posant, vous pouvez trouver des solutions pour régler ces problèmes.

Par conséquent, lors de votre prochaine journée de travail ou de votre prochain rendez-vous client, vous serez plus calme car vous aurez mis en place des solutions. Vous entrerez alors dans un cercle vertueux : vous surmontez les obstacles, vous avez donc une plus grande confiance en vous, etc…

6/ Trouvez un équilibre pour ne pas en faire trop

Trouvez un équilibre, et vous aurez bien plus de chances de rester calme au quotidien.

En menant une vie équilibrée, vous avez moins de chances de vous laisser emporter par les émotions négatives comme le stress et la colère. 

C’est logique. 

Si vous vous donnez à fond pour votre entreprise, et que vous négligez votre famille et vos amis par exemple, vous finirez par ne plus penser qu’à votre chiffre d’affaires. Vous commencerez à stresser, à vous mettre en colère à la moindre variation, alors que tout va bien par ailleurs dans votre vie.

Faites l’inverse. Gardez un équilibre entre les trois composantes majeures de la vie : votre temps de loisir, votre vie sociale et familiale, et votre travail. 

Vous n’êtes pas une machine. Vous aurez bien plus de succès sur le long terme en trouvant un équilibre plutôt qu’en explosant en plein vol.

Ryan Holiday prend l’exemple de Tiger Woods. Tiger Woods est un golfeur brillant, mais il n’a jamais pris le temps d’apprendre à se poser, à réfléchir à la manière dont il voulait mener sa vie.

Résultat des courses : il a enchaîné les maîtresses, ce qui l’a amené droit au divorce et en thérapie. 

Ne faites pas la même erreur. Travaillez  35, 40, 45 heures, mais évitez d’aller au-delà. Vous risquez de mener une vie déséquilibrée et de vous laisser emporter par vos passions négatives. 

Note et aveu : pendant des années, j’étais célibataire, et je pouvais faire 50 à 60 heures par semaine sans souci ni sans impact sur ma vie et mes relations. Désormais papa, je ne veux plus travailler autant, afin de consacrer plus de temps à ma fille et à ma femme. 

7/ Développez votre self control 

Le self-control est sûrement l’une des plus grandes qualités nécessaires pour réussir sa vie, que ce soit sur le plan professionnel ou personnel.

Ne pas contrôler son désir et céder à ses émotions a un impact négatif sur votre vie. Vous devez contrôler vos pulsions pour les empêcher d’influencer votre travail.

Par exemple, vous pouvez prendre des décisions business absurdes comme accepter un projet risqué ou non rémunéré juste pour montrer que vous êtes meilleur qu’un concurrent. Et ça peut vous envoyer dans le mur. (ça rejoint la leçon développée par Ryan Holiday dans Ego is the enemy

Mais ce n’est pas le seul moment où votre désir peut vous faire échouer. Vous devez aussi apprendre à résister au quotidien face à toutes les petites tentations qui vous empêchent de travailler.

Freelance depuis plus de 10 ans, j’ai appris à me contrôler : 

  • Résister à l’envie de sortir boire un verre
  • Résister à la procrastination 
  • Ne pas cliquer sur cette vidéo youtube qui a l’air très intéressante
  • Ne pas céder à l’envie de ranger mon bureau, de lire ce livre que je trouve soudainement très intéressant alors que j’ai une page de vente à rendre… 

Dès le IIème siècle, l’empereur stoïcien Marc-Aurèle encourageait les Hommes à s’entraîner à respecter des restrictions dans leur vie. Pour lui, résister aux tentations était l’une des qualités les plus importantes chez les individus. 

Lorsque vous vous mettez au travail, respectez cette consigne. Attention : vous n’y parviendrez pas du jour au lendemain. D’ailleurs, vous n’atteindrez jamais la perfection : même aujourd’hui, il m’arrive de me déconcentrer. 

Mais vous parviendrez avec le temps à travailler une heure, deux heures, trois ou quatre heures d’affilée, vous parviendrez à maintenir votre concentration au bon niveau et vous ressentirez ces effets dans votre vie professionnelle. 

8/ Développez votre conscience morale

Comment ne pas regretter vos choix ? Définissez vos valeurs, et vivez en accord avec vos principes. 

Lorsque vous lancez votre business, demandez-vous si vous faites le bon choix. 

Êtes-vous prêt à être commercial, à négocier la valeur de vos services ? 

Êtes-vous prêt à utiliser des moyens de persuasion peu recommandables pour attirer l’attention de vos prospects ? 

Êtes-vous prêt à prendre le temps de travailler, quitte à repousser les propositions de vos amis, des associations dans lesquelles vous étiez engagé ? 

En définissant consciemment quelles sont vos valeurs, vous vous enlèverez le poids du doute au quotidien. Et cela vous épargnera de longs moments de stress.

Dire non est une partie intégrante de votre progression. Parfois, pour réussir, vous devez concentrer vos efforts ailleurs. Dans ces moments, vous devez dire non à des projets fun, à des amis, c’est raisonnable et c’est la meilleure décision.

C’est ce qui vous permet d’atteindre la sérénité et le calme au quotidien. 

9/ Créez une routine 

Vous avez du mal à vous mettre au travail ? C’est normal. Si vous n’êtes pas habitué à travailler tout seul, sans pression extérieure, vous mettre au travail est difficile. Vous devez apprendre à vous discipliner.

L’un des moyens les plus simples pour y parvenir est de mettre en place une habitude, une routine bénéfique. Comment faire ? 

Fixez-vous une heure, un moment fixe, auquel vous vous mettez à travailler. 

Vous n’y arriverez pas forcément tout de suite. Mais essayez sans relâche de vous mettre à travailler pendant une ou deux heures au moment que vous avez choisi. 

En vous habituant à le faire, votre corps et votre esprit n’essaieront pas de lutter. C’est la force des habitudes : en habituant votre corps et votre esprit à travailler à une heure fixe, vous atteindrez plus facilement un état de calme et de sérénité car votre corps s’y préparera. 

Apprenez à trouver le moment où vous êtes le plus efficace. Par exemple, chez moi, c’est le matin. Je démarre ma routine matinale à 8 heures après un café. 

Mon corps est calme, il n’a pas envie de s’amuser, de penser à autre chose. Il sait ce qu’il doit faire. 

10/ Sachez quand vous en avez fait assez 

Souvent, vous entendez les coachs dire qu’il faut en faire toujours plus, toujours se lever plus tôt, travailler plus, gagner plus, etc… 

Mais c’est une mauvaise vision. Avec cette approche, quand est-ce que vous atteignez l’équilibre idéal ? Vous ne le savez pas. Vous êtes concentré sur les chiffres, pas sur vos besoins. 

Prenons un exemple : le sommeil. 

Plein de gens manquent de sommeil, alors que c’est l’une des choses les plus importantes pour être productif. 

De nombreux entrepreneurs débutants font l’erreur de sacrifier leurs nuits, alors que le manque de sommeil à un impact négatif sur leur réflexion et leur travail quotidien. 

En effet, le manque de sommeil diminue votre capacité d’attention, vous rend irritable. Sur le long terme, ce que vous avez gagné en heures de travail, vous le perdez en efficacité.

Plutôt que de sacrifier ce qui vous est nécessaire pour atteindre des objectifs illusoires, concentrez-vous plutôt sur ce que vous ressentez dans chaque situation. 

Plutôt que viser un nouveau but, concentrez-vous sur votre équilibre général : est-ce que vous êtes heureux dans votre quotidien actuel ? Vous ne serez pas forcément plus heureux en travaillant plus. 

Lorsque vous jugerez de votre bien-être en écoutant ce que vous ressentez plutôt qu’en vous reposant sur des facteurs extérieurs, vous réussirez à atteindre le calme au quotidien.  

Mon avis sur Le Calme est la Clé

Le Calme est la Clé est un ouvrage utile pour trouver le bon état d’esprit à adopter avant de lancer votre business, de vous mettre au travail.

C’est un livre très utile pour vous si vous allez trop vite, si vous en faites trop, si vous êtes trop stressé au quotidien. 

En revanche, les conseils restent assez généraux et classiques. En somme, je vous conseille ce livre si vous cherchez une bonne synthèse sur l’état d’esprit optimal pour travailler efficacement en démarrant votre entreprise !

Ma note globale : 11/20

Compréhension : 4. Ryan Holiday donne de nombreux exemples historiques et actuels pour vous faire comprendre comment atteindre le calme et vous inspirer. En lisant son livre, on sent son talent d’auteur et de storyteller. C’est facilement compréhensible et agréable à lire.

Praticité : 3. La plupart des conseils de Ryan Holiday sont utilisables dans votre quotidien. Lire ce livre vous donnera toutes les clés, toutes les astuces nécessaires pour devenir calme, impassible, et donc plus efficace. 

Mise en œuvre : 2. La plupart des conseils de Ryan Holiday n’ont pas un impact direct sur votre business. Les conseils sont donc utiles pour gérer votre quotidien, pour tenir sur le long terme, mais leur mise en œuvre n’est pas directe dans votre business. 

Nouveauté : 2. Ryan Holiday ne réinvente clairement pas la roue. L’idée du livre est bonne, les conseils sont bons, mais les exemples et les idées sont assez classiques dans le développement personnel et la philosophie. Néanmoins, si vous vous lancez, vous trouverez beaucoup d’informations intéressantes et des exemples inspirants !

Ryan Holiday, Le Calme est la Clé : L’art de la maîtrise de soi, de la discipline et de la concentration, Alisio

272 pages

Sélim, au calme !

Published by Sélim Niederhoffer

J'écris des livres, des mails de vente, des pages de vente, des campagnes de pub aussi : je suis Sélim Niederhoffer, copywriter et coach en copywriting. Si vous me cherchez, je suis probablement en train de lire devant la cheminée avec des bretzels. J'écris beaucoup en ligne, pour forbes.fr, glassdoor.fr, les-mots-magiques.com, et j'ai aussi été publié en papier chez Technikart et Playboy. Hobbies : faire du paddle, courir, et mettre du parfum même quand je suis tout seul chez moi. Mon dernier livre, Le Guide du Copywriting, est paru aux Editions Eyrolles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *