Nutri-and-co-compléments-alimentaires

Hiver : la grande cure de vitamines Nutri & Co

L’an dernier, ma fille a été malade comme presque tous les enfants de la crèche du 20 novembre au 20 décembre. Un enfer : si vous êtes parent, vous savez ce que c’est. Les réveils la nuit. Le manque d’énergie la journée pour travailler et créer.

Alors cette année, j’ai décidé de tester des compléments alimentaires pour l’hiver. J’étais bien décidé à ne pas finir l’année comme très souvent, batteries à plat parce que le mois de décembre est toujours frénétique…

Mes 3 raisons pour lesquelles j’ai fait une cure de vitamines

Raison #1 : Par pur défi personnel

Tout d’abord, par goût du risque. Je n’avais jamais tenu aucune cure. Je démarre, par exemple, la vitamine D. Et je tiens 3 ou 4 jours avant d’oublier. Et d’arrêter totalement.

Prendre de nouvelles habitudes, c’est toujours très dur pour l’humain en général. Et même quand on met des alarmes dans son téléphone, même quand on a la meilleure volonté du monde, on peut rater la marche…

Raison #2 : par nécessité

Tous les ans, c’est la même histoire. Je me dis, je me promets que je vais prendre soin de moi. Que je vais faire plus de sport. Que je vais aller plus souvent chez l’osteo et me faire masser au moins une fois par mois.

Mais vous connaissez le proverbe : “Il est plus facile de vendre des aspirines que des vitamines”. Comprendre : en occident, on préfère se soigner après, quand on est malade, plutôt que de prendre des mesures préventives. Et c’est idiot.

Alors cette année, je me suis dit que je n’allais pas ENCORE UNE FOIS faire la même connerie que chaque année. Je ne voulais pas finir bloqué du dos comme d’habitude, à force de rester assis devant mon écran.

Je ne voulais pas finir l’année vidé mentalement. J’avais envie d’une meilleure transition entre 2022 et 2023. Et surtout, je voulais redémarrer rapidement. Alors la cure de vitamines Nutri&Co, pourquoi pas ?

Raison #3 : par curiosité, aussi

Est-ce que ça marche vraiment ? C’est la question que je me pose à chaque fois que je suis dans une pharmacie, que je vois tout le rayon complément alimentaire. Je me demande ce que ça pourrait donner sur moi.

J’ai souvent l’impression de démarrer très fort mes journées, mais de prendre des coups de barre énorme arrivé à 13 heures. Pour ne rien vous cacher, je suis souvent KO entre 13 et 16 heures. Heureusement que j’arrive à travailler le soir.

Mais si ces petites vitamines pouvaient m’aider à aller mieux, à avoir plus de tonus et de focus la journée ? Ca m’arrangerait. Notamment pour pouvoir passer la soirée à lire plutôt qu’à bosser.

Raison #4 : cette année, je vais avoir 40 ans

Rien que de l’écrire, ça me casse les yeux. Déjà 40 ans ? Mais j’ai l’impression d’en avoir encore 22. D’être toujours jeune, plein d’idées folles et de déborder de projets de livres, de chansons, de scénarios.

40 ans, on ne va pas se mentir, on se rapproche du milieu de la vie. Et pourtant, j’ai envie de réaliser quelques “exploits” sportifs cette année.

Surtout un qui me tient à coeur : j’aimerais battre mon record de course sur un 10km. Pour le moment, il est de 43 minutes et 46 secondes.

J’aimerais bien me dire que je suis plus solide à 40 ans qu’à 30, alors prendre des compléments alimentaires, si ça peut aider, let’s go ! Voici le cocktail que je me suis concocté pendant un mois…

Mes 3 vitamines chez Nutri&Co

#1 Le Booster : caféine – ginseng – manguier

Si on pouvait me perfuser avec du café, je dirais oui tout de suite. J’aime bien le goût, mais je ne suis pas sûr des résultats. Les petites gélules de Booster permettraient d’entretenir une résistance optimale, une sensation d’énergie, de vitalité et un bien-être physique et mental. J’aime beaucoup son odeur : elle sent le café.

#2 Le Multi et ses 25 nutriments bioactifs

A la maison, le spécialiste de la nutrition, ce n’est pas moi ! Donc je ne décrypte pas les étiquettes comme un pro ou un naturopathe. Si vous voulez analyser la composition des gélules du Multi, tout est très clair sur l’étiquette, que vous retrouvez aussi sur le site de nutriandco.com.

Les bienfaits énoncés du Multi ? Bon fonctionnement du système immunitaire (je vous ai dit que je ne voulais pas tomber malade), réduire la fatigue, protéger les cellules contre le stress oxydatif.

#3 La protéine végétale et bio

Je veux des muscles ! Ou au moins, ne plus me blesser comme un âne au foot. Et récupérer plus facilement, avec des courbatures qui durent moins longtemps.

J’ai été tenu éloigné quatre mois du ballon à cause d’une blessure, alors tous les matins, depuis que je suis guéri, je me force à prendre mon verre de protéine végétale et bio. Dans du lait d’amande ou du lait d’avoine, ça passe bien. D’autant plus que les deux dosettes sont déjà aromatisées au cacao.

Son seul inconvénient de cette protéine végétale, à mon goût : j’ai du mal à vraiment la mélanger, ça prend du temps si on veut vraiment se débarasser de tous les grumeaux. Inconvénient mineur, j’en conviens !

Résultat de ma cure de vitamines de décembre ?

Pas de blessure. Pas d’arrêt du sport. Pas trop de prise de poids malgré les fêtes de fin d’année.
Et en termes de business, mon 3ème plus gros mois de l’année (ce qui n’était pas évident).
Est-ce que je peux dire à 100% que c’est grâce à Nutri&Co ? Non, évidemment.

Mon régime alimentaire n’a pas changé, je continue mes douches froides à la Wim Hof, mais je sens que ces compléments alimentaires m’ont aidé à passer sereinement ce mois de décembre.

Janvier, je me repose, et je pense reprendre une nouvelle cure début février… Parce que vous savez ce que c’est : janvier, les gens se réveillent, puis tout devient urgent en février !

Pour en savoir plus sur les produits Nutri&Co, go sur leur site !
Et si vous voulez rester motivé, découvrez ces 20 citations qui motivent !

Votre ami vitaminé,
Sélim

Published by Sélim Niederhoffer

J'écris des livres, des mails de vente, des pages de vente, des campagnes de pub aussi : je suis Sélim Niederhoffer, copywriter et coach en copywriting. Si vous me cherchez, je suis probablement en train de lire devant la cheminée avec des bretzels. J'écris beaucoup en ligne, pour forbes.fr, glassdoor.fr, les-mots-magiques.com, et j'ai aussi été publié en papier chez Technikart et Playboy. Hobbies : faire du paddle, courir, et mettre du parfum même quand je suis tout seul chez moi. Mon dernier livre, Le Guide du Copywriting, est paru aux Editions Eyrolles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *