Showcase-doc-gynéco-la Bellevilloise

Doc Gynéco à la Bellevilloise : Chiré et foncedé ?

Ambiance survoltée à la Bellevilloise. « Viens voir le docteur » : OK, on arrive. L’an prochain, en 2016, le plus grand album de rap français fêtera ses 20 ans. Première Consultation, le premier album de Doc Gynéco est entré dans nos vies par la grande porte en 1996 et est resté un fidèle compagnon à travers les âges.

Récemment, j’ai eu la larme à l’œil en écoutant Feu de Nekfeu, une chanson en particulier, PRINCESSE, rend hommage au Doc Gynéco… Mais parce que rien ne vaut l’original, je vous raconte le showcase de Doc Gynéco à la Bellevilloise !

Septembre 2015. Un ami qui tient un très bon blog sur le rap, LignesdeFrappe.com, m’envoie un message : « La rage de ne pas être à Paname pour voir ça ». Le « ça » en question, c’est Doc Gynéco qui remonte sur scène à la Bellevilloise le 25/09/2015.

Une petite salle où j’avais rencontré Zazie. Où j’avais eu la chance d’aller écouter amoureusement Saint Michel.

Et où j’ai désormais rendez-vous avec le rappeur qui m’a tout appris. Quand je parle trop lentement, c’est de sa faute. Quand je parle de meufs et de seufs, c’est sa faute aussi.

En 1996, j’ai 13 ans quand sort Première Consultation. Je suis en 4ème et j’ai tourné la page Nirvana (le groupe), l’Unplugged est rangé sagement à sa place. Doc Gynéco, c’est mon mai 68 à moi, ma révolution sexuelle personnelle. Avant lui, les filles n’avaient aucun intérêt, elles ne savaient pas jouer au foot.

Puis il propose sur les ondes françaises d’aider les filles à « réviser [leurs] mathématiques en mesurant [sa] trique » : un monde nouveau s’ouvre à nous. Anaïs et Anaïs, mes voisines et amies seront victimes de mes récitations permanentes, j’essaierai de sortir avec elles en adaptant Vanessa en Anaïs. (Conclusion : ça ne marche absolument pas).

Après la Haine et Ma 6-T va Cracker, Bruno Beausir envoie un message d’amour en direct des cités. C’est aussi l’année où l’AJA fait son doublé Coupe-Championnat : on marchait sur l’eau, je savais que j’allais vivre éternellement.

Doc Gynéco showcase bellevilloise

DOC GYNECO SUR SCENE A LA BELLEVILLOISE

20 ans plus tard, je vis à Paris et j’observe parfois un Doc Gynéco en slow motion sur les Champs Elysées. Je lui dis bonne nuit lorsque je le croise par hasard devant la fontaine Molière. C’est toujours un grand moment pour moi quand je le vois.

Ce soir-là, la setlist est simple et efficace. 7 titres en moins d’une heure, avec les interruptions. Parce qu’à partir du moment où le Doc est monté sur scène, son public était là, très présent, trop présent, tout le monde voulait un bout du Doc.

“Clichy !”, “La Bellevilloise !” Des noms de bled en banlieue que j’ai oubliés ! “Papillon !” (Papillon est un des membres de la Clinique, collectif sous-évalué qui nous a offert Playa), “Aymé !”, “Olivier Cachin !”. Fred Musa était là aussi, évidemment. Et Stéphanie. Qui fête ce soir-là son anniversaire. (On ne connaît pas tout le monde, mais le Doc y tient, ce sont ses amis.)

Il est sur scène. Avec une fille. Ils dansent sur un zouk love et se roulent des pelles. Une salle entière est en train de regarder Doc Gynéco rouler des pelles à une fille et tout le monde trouve ça normal, comme si tu regardais ton meilleur pote le lover faire son numéro. On est venu là pour ça ce soir, pour regarder .

1/ Viens voir le docteur

Les premières notes de « Viens voir le docteur» sont lancées, le beat est lourd, les individus se transforment en foule, la sécurité sera vite débordée. Vous pouvez le voir sur les vidéos ci-dessous : des fans / le service de sécurité improvisé prennent 90% de l’espace sur scène !

Le plus triste : la première à être montée sur scène, une blondasse qui ne connaissait pas un mot. Moult mépris pour elle.

2/ Vanessa
3/ Ma salope à moi

4/ Dans ma rue Je prends l’iPhone de la jeune femme devant moi, elle est trop petite et ne filme que des crânes.
5/ Nirvana

6/ Est-ce que ça le fait ? avec Passi


7/ Né ici
« Lève ta main si tu aimes ce son, lève ta main si tu aimes ça ! » Le temps passe, mais rien ne change, c’était toujours aussi bon.

Le Doc s’est jeté dans la foule, qui lui a volé son couvre-chef. Il a désormais les cheveux blancs, et a maltraité certaines de ses paroles, tout comme Passi qui l’a rejoint sur scène pour « est-ce que ça le fait ».

Globalement un très bon moment, attendu depuis 20 ans pour moi. Une ou plusieurs dates seront annoncées pour 2016, et d’ici-là, il faudra que le Doc remuscle son jeu.
Même si on s’attendait à ce qu’il soit « chiré » et « fonce-dé », Doc Gynéco a assuré le spectacle pour lequel on était venu.

Plus que jamais d’actu avec des rejetons gonzo-rappeurs comme Joke, des hommages assumés par Nekfeu, un album de reprises (dont l’horrible DANS MA RUE par Black M, qui provoque le scandale à cause du mot “youpins”, toujours.), 2016 sera l’année du retour de Bruno. On lui souhaite.

Merci pour tout, Doc Gynéco. On se revoit à l’Olympia !

PS : et un grand MERCI à l’équipe de l’Abcdrduson grâce à qui j’ai gagné mes places pour voir le show !

Sélim, fan.

One comment on “Doc Gynéco à la Bellevilloise : Chiré et foncedé ?”

  1. Superbe ! C’est le meilleur, il était très talentueux, unique et loin d’être con. Je l’ai toujours aimé, même quand il était dénigré.

    Je suis content de savoir qu’il est encore dans le coup, car j’ignorais que ce show avait eu lieu, et de voir que je ne suis donc pas le seul à attendre un retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *