coworking deskopolitan

Deskopolitan : Le Coworking Performant… et Plus si Affinités !

Un des soucis premiers de l’entrepreneur, c’est d’avoir un bureau, d’avoir une adresse qui ne lui coûte pas trop cher.

Dans la mythologie entrepreneuriale, nombreux sont les premiers actes qui se passent dans un garage en Californie. Mais ça, c’était avant… Avant les espaces de coworking et Deskopolitan, que j’ai testé récemment.

Depuis 15-20 ans, on entend de plus en plus parler de start-ups qui grandissent en incubateurs, qui rejoignent des programmes financés par les VC.

Mais pour l’entrepreneur débutant ? Celui qui ne veut pas louer des salles hors de prix ? Celui qui en a marre de manger des ramen devant les Z’amours, le PC sur les genoux ? Celui qui se sent seul au quotidien chez lui ?

On en parle assez peu, mais la solitude de l’entrepreneur, de l’auto-entrepreneur, du freelance peut être vraiment pesante.

Pour tous ceux qui comme moi sont passés de la vie de bureau, des pauses-café et des déjeuners avec les collègues à… RIEN, le silence, la page blanche, ça peut être plus que déstabilisant.

C’est là que vient s’insérer l’offre de coworking : elle vous oblige à garder un rythme social acceptable, vous force à vous doucher et à enfiler des vêtements, histoire de ne pas travailler en slip depuis chez vous (anecdote disponible sur demande)

Maintenant habitué au silence, silence que je chéris plus que tout, j’ai décidé d’accepter l’offre de test de Deskopolitan Château d’Eau, un espace de coworking situé dans le Xème arrondissement à Paris, proche de la place de la République.

J’ai testé Deskopolitan pendant une semaine

L’inscription y est simple une fois sur place. Wifi, évidemment.

Sans être obligé de vous reconnecter à chaque fois, c’est immédiat. On est là pour la performance, pour l’efficacité.

Au sein des 1600m² répartis sur 3 étages, on retrouve logiquement la cafétéria, passage obligé pour mon café matinal.

Puis le choix à faire : travailler sur les tables communes ? Travailler au premier étage sur des tables individuelles ? Me retirer dans une salle de réunion pour m’isoler encore plus ? Aller me joindre aux quelques PME et start-up qui ont élu domicile chez Deskopolitan, au 2ème et 3ème étage ?

Lors de ces moments passés dans cet espace de coworking, j’ai varié entre le rez-de-chaussée (pour voir passer plus de monde) et le premier étage, pour n’avoir strictement rien en face de moi, pour la clarté nécessaire à la réflexion.

Outre le café et le wifi, que vous pourriez aussi trouver dans le moindre troquet de Paris, la liste des installations chez Deskopolitan donne envie :

  • Restaurant
  • Nail bar & Barbier (j’en ai profité pour aller me faire tailler la barbe par un des barbiers que j’avais déjà rencontré… ici pour le classement des meilleurs barbiers de Paris, et qui travaille désormais pour le barbershop Big Moustache, intégré chez Desko)
  • Impression
  • Jardins
  • Studios Sportifs
  • Relaxation & Yoga
  • Conciergerie
  • Crèche associative (qui peuvent pousser les parents à essayer l’offre de coworking)
  • Et même une résidence hôtelière, pour le campus Paris-Voltaire, qui ouvrira ses 6000m² en mars 2019

Bien plus qu’un simple endroit pour travailler, non ?

Mon avis sur le coworking chez Deskopolitan ?

deskopolitan chateau eau

Je suis devenu une bête sauvage, et il m’est très douloureux de devoir travailler avec du bruit autour de moi. Globalement, j’ai pu bien travailler de 9 heures à midi, et de 15 heures à 20 heures.

Nos collègues d’une journée ou d’une semaine sont aussi là pour travailler, et chacun vient chercher la concentration et la convivialité, un sourire, un soutien, une présence, pourquoi pas des associés sur des projets ou même des clients.

Le bémol : de midi à 15 heures, chacun étale l’heure du petit déjeuner, heure de détente et de conversation par excellence. C’est l’heure où il vaudra mieux monter dans les étages pour ne pas être déconcentré par le bruit et l’animation.

Je pense que cette offre de coworking satisfera ceux qui peuvent travailler de n’importe où, n’importe quand.

Pour des tâches simples (traitement des mails, coup de fils à passer, tâches administratives), Deskopolitan fonctionne pour moi.

Mais quand je dois écrire, donc me concentrer sur mon bruit intérieur, ce qui constitue l’essentiel de mon travail d’auteur, j’ai besoin de me retrouver seul. J’ai besoin de ma bibliothèque et de calme pour les missions de rédaction.

Deskopolitan peut être une très bonne transition pour les nouveaux freelances, pour tous les nouveaux indépendants qui ont besoin d’une structure autour d’eux.

Deskopolitan : les 3 tarifs proposés pour découvrir le coworking

1/ L’offre GUEST : POSTE DE TRAVAIL NOMADE À PARTIR DE 5€ HT/HEURE, 300€HT/MOIS
Pour ceux qui ne veulent plus travailler seul chez eux ou dans l’agitation d’un bistrot.

2/ L’offre OPEN : POSTE DE TRAVAIL RÉSIDENT EN OPEN SPACE À PARTIR DE 450€ HT/MOIS
Pour ceux qui ont besoin d’un poste de travail dédié dans un open space accessible 24/24H et 7/7J.

3/ L’offre CLUB : POSTES DE TRAVAIL EN BUREAU PRIVÉ SUR DEVIS
Postes de travail en bureau fermé à partir de 4 personnes pour vous assurer un maximum de confidentialité et de confort.

Et en bonus, la possibilité de louer des salles de réunion à l’heure, même si vous êtes extérieur (sans abonnement)

Encore merci aux équipes de Deskopolitan pour l’accueil et l’hospitalité !

Sélim, mi-travailleur nomade, mi-ermite

2 comments on “Deskopolitan : Le Coworking Performant… et Plus si Affinités !”

  1. Personnellement, je préfère travailler de chez moi. En tous cas l’hiver, c’est bien pratique pour ne pas sortir sous la pluie et dans le froid. L’été rien ne vaut une bonne terrasse de café ou un parc à profiter du soleil. A chacun ses envies mais en tous les cas, merci pour la découverte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *