organiser-soiree-gatsby

Comment Organiser une Soirée Inoubliable : Les 4 Lois de la Fête !

Qui n’a jamais rêvé d’organiser sa propre soirée ?

Vous pourrez rencontrer de nouvelles têtes, ou juste être le roi de la night, avec tous vos amis autour de vous.
Et parce qu’une fête réussie ne s’improvise pas, il y a des lois à respecter.

Retour sur mes années d’organisateur de soirée, pour vous transmettre quelques astuces qui ambianceront tous vos invités.

Shogun tonighttttt !

#1 Trouver le bon lieu pour la fête parfaite

Soiree-projet-x

À la maison

Je me souviens, dans ma jeunesse, j’avais organisé des soirées en l’absence de mes parents.

Ils pensaient que nous étions une dizaine, on a fini à 70. C’est beau l’innocence de la jeunesse.

J’avoue qu’il fallait bien gérer, parce que l’alcool ça rend un peu foufou. Heureusement que je pouvais compter sur mes potes.

J’en garde de supers souvenirs, et comme ça a bien marché, j’ai réitéré plusieurs fois la chose. Vive la fête à la maison !

La salle des fêtes au village

Un classique parmi les classiques. Si vous ne pouvez pas utiliser votre maison, optez pour la salle des fêtes.

Elle pourra accueillir beaucoup de personne et vous pourrez hurler jusqu’au bout de la nuit, vous aurez le droit.

C’est le lieu qui rapproche la famille, les amis, les amis d’amis, et même les inconnus qui passaient par là.

J’ai fait beaucoup d’anniversaires en salle des fêtes, à chaque fois ça a été mémorable !

Un bar à privatiser, ça marche aussi

Si vous n’avez pas la possibilité de réserver une salle des fêtes, il vous reste la privatisation d’un bar dans les grandes villes !

Ça se fait beaucoup sur Paris, mais ça peut faire mal au porte-monnaie. À voir en fonction de votre budget (sinon, il existe aussi des sites pour privatiser vos bars préférés !)

En boîte

C’est l’endroit reconnu pour ça. Mais de là à privatiser une boîte, il faut le vouloir, et le pouvoir !

Vous avez un DJ, de l’espace, des boissons. Si vous le pouvez, faites-le ! Mais sinon, le plus simple reste toujours d’arriver avec tous vos amis, en plusieurs groupes (et n’oubliez pas de faire des groupes mixtes, évidemment, si vous ne voulez pas que le videur vous répète que “Messieurs, il faut venir accompagnés…”)

La plage

En vacances, c’est l’endroit chill par excellence. À 22h, il fait encore à peu près chaud, avec le crépitement du sable fin et le bruit des vagues en fond sonore, que demander de plus ?

Si ça se rafraîchit, vous pourrez jouer à Man Versus Wild et faire un feu. Il y a toujours un Bear Grylls dans une bande de pote.

Puis sur la plage, le soir, c’est un lieu de rencontre. Vous rencontrerez du beau monde qui se ferait un plaisir de se joindre à vous ! Et si vous êtes vraiment super chaud : à vous l’organisation du Fyre Festival volume 2 !

#2 Les cierges magiques, c’est la vie !

bougie-magique-club

Je suis sûr que vous avez déjà vu, en boîte, un serveur arriver avec un gros seau plein de bouteilles qui étincellent de milles feux.

À chaque événement, vous aurez sûrement l’occasion de voir une bougie magique. Ça brille, ça fait marrer tout le monde, le résultat est là !

Elle vise quelqu’un cette bougie, en lui amenant la possibilité de briller, même pour un court laps de temps.

Je me souviens de soirée où la musique s’arrêtait dès que quelqu’un commandait un magnum de champagne : les lumières s’éteignaient, le DJ lançait la musique de La Guerre des Etoiles, et les bougies magiques illuminaient le dance floor !

Spécialisé dans la vente d’accessoires événementiels, allez faire un tour du côté de Sparklers Club pour illuminer vos soirées.

Que vous soyez un particulier ou une entreprise, acheter un cierge magique devient simple.

Sans flamber les prix, ces professionnels sauront vous proposer des feux de Bengale, et surtout des bougies magiques.

Faites gaffe et ne vous cramez pas les doigts ! Ce serait dommage de finir aux urgences !

#3 La bonne musique, le bon DJ

DJ

À chaque soirée c’est la même rengaine. Il y a ceux qui savent gérer leur public, et les autres qui sont totalement hors sujet.

Mettre la musique qui fera kiffer TOUT le monde au bon moment, c’est un vrai savoir-faire.

Bon, vous aurez toujours un mec qui dira que c’est cette musique c’est trop commercial, trop ci, trop ça. On s’en fout, tant que tout le monde prend son pied. Vous n’organisez probablement pas une soirée underground…

Vous avez deux options :

  • Soit vous avez un pote qui gère bien et qui peut vous balancer des musiques avec sa table de DJ, ou son téléphone, ça marche quand même, pas besoin de faire un concert à la David Guetta.
  • Soit vous engagez quelqu’un dont c’est le métier, si vous voulez quelque chose de propre.

Vous devez d’abord connaître votre public. Il est plutôt rock ? Musique française ? Grosse tech’ ?

L’adaptation musicale est l’élément qui transformera votre fête en fête inoubliable.

N’oubliez surtout pas les enceintes. Ok on a l’enceinte portable, c’est bien quand on est une dizaine. Mais ça ne vaudra jamais la bonne grosse enceinte qui fait 1 mètre cube et qui envoie du lourd.

Veillez tout de même à prévenir voisin et compagnie, ça serait dommage de voir la police débarquer pour tapage nocturne.

Je me souviens d’une soirée où on avait essayé d’isoler les murs… ça tremblait quand même dans tout l’immeuble. Un grand merci aux vigiles, qui avaient pensé à discuter avec la police en amont…

Ou sinon, offrez un casque Beats à chaque invité et envoyez le même son à tout le monde pour une silent party !

#4 Les invités évidemment : la clef d’une soirée réussie

Si c’est avec votre famille, généralement, c’est synonyme de “pas de souci”. #HakunaMatata

Il faudra faire attention à partir du moment où les potes de vos potes, et les potes des potes de vos potes pourront venir.

On appelle ça une grosse soirée, et tout le monde veut y participer. Il y a de fortes chances de tomber sur des gros lourds, sur un dealer caché quelque part, sur un voleur malin qui se faufile au vestiaire…

À partir de là : organisation ! Vous devrez précisément savoir qui vient, combien de personne. Vous pouvez aussi établir une règle d’entrée, par exemple : 10 euros par personne et c’est vous qui gérez les victuailles.

Comptez sur vos potes pour vous épauler. Si un mec cause des ennuis, il sort, on ne fait pas de cadeau. C’est votre soirée, vous êtes le boss. Le plus simple : engager une vraie société de sécurité, pour une soirée professionnelle !

Il n’y a pas de raison que votre soirée de fou se passe mal. Il vaut mieux être prêt à toute éventualité.

Ne vous mettez pas la pression ! Cette soirée, vous la préparez pour vos potes, mais surtout pour vous.

Pour être large, en un mois, votre soirée sera organisée si c’est open bar ! C’est le moment de kiffer !

Sélim, ex noctambule qui n’arrive plus à se coucher après minuit désormais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *