Baba-cireur-chaussures-Paris

Cireur de Souliers à Paris : Baba et Son Salon Magique Ranime Vos Chaussures Usées

En terrasse au Fumoir, fin d’été. Mon ami et moi contemplons nos pieds d’un air désespéré : “J’ai flingué mes chaussures l’autre soir en faisant le mariole pendant une partie de cache-cache dans les jardins des Tuileries.”, “Les miennes j’ai craqué, j’ai joué au foot avec.” Deux idiots à la recherche d’un cireur de chaussures.

Pourquoi n’a-t-on pas cette culture du shoeshine boy ou du shoeshiner en France ? Epoque révolue que je n’ai jamais connue, j’ai pourtant grandi avec le mythe de Picsou et de son sou fétiche, gagné en astiquant les pompes de Burt le Cantonnier. Pour l’amour d’une paire de chaussures que je veux conserver, j’ai pénétré dans le cabinet de curiosités de Baba le Cireur…

Entre cette fin d’été en terrasse et ma découverte de Baba le magicien de la chaussure, de l’eau a coulé sous les ponts. J’ai encore plus flingué mes souliers, et j’avais besoin soit d’un miracle pour les cirer et les sauver, soit d’un psy pour me préparer à les abandonner. Entre en scène Baba.

Baba m’a séduit dès que je suis entré dans son club, dans son salon, dans son cabinet de curiosités, dans son lieu de vie. Une bibliothèque remplie de beaux livres : je ne pouvais que me laisser guider par cet homme sensible. Baba se définit comme cireur de souliers et ne parle pas de clients mais d’amis qui lui confient leurs chaussures.

Vous savez ce qu’on dit : “Une femme juge un homme à ses chaussures et à sa montre.” Pour la montre, tout va bien. Pour les chaussures, il y avait du laisser-aller mais Baba et son salon de cirage ont sauvé ma paire de souliers que j’avais achetée en Italie, à Florence. Plus qu’un investissement : un souvenir qui m’accompagne au quotidien.

Où faire cirer ses pompes à Paris ?

Chez Baba évidemment. Si vous prenez le temps de regarder la vidéo ci-dessus, vous verrez à quel point il aime son métier. A quel point il vise l’excellence. C’est ce qui m’a plu chez lui : quand j’ai passé la porte, il a examiné la paire de chaussures pour tout savoir de son histoire, de son vécu, et de ce que je voulais en faire.

  • Changer la couleur ?
  • Remplacer ces lacets usés ?
  • Simplement leur offrir un cirage de la même couleur pour les ressusciter ?
  • Procéder au glaçage des chaussures pour un effet visuel encore plus chic ?

“Il m’a ciré les pompes” : expression péjorative que je promets de ne plus jamais utiliser. J’ai rarement retrouvé mes chaussures dans un si bel état (OK : jamais. Quand je les cire moi-même, le résultat n’est pas aussi brillant malgré tout le matériel dont je dispose.) Je n’ai pas eu l’intelligence de faire un AVANT/APRES, mais le résultat final est brillant !

Je n’ai pu résister à l’envie de prendre quelques photos dans le salon de Baba !

Cirer-chaussures-baba-paris

Baba CIreur de shoes Paris

Shoe polish paris Baba

Shoe Shine Paris Baba Salon

Cirer mes chaussures, quand j’étais gosse, c’était un calvaire pour moi. Ca prenait du temps, je m’en mettais partout. Puis un jour dans GQ, j’avais lu un article sur le glaçage des chaussures et mon ancien colocataire et moi faisions des battles de shoe shine : “qui auraient les plus belles (pompes) pour aller danser ?”

Cirer mes souliers, une activité dominicale, un rituel masculin aussi important que l’organisation de ma semaine de travail. Je sais à l’avance quelle paire je mettrai le lundi, comment je volerai de rendez-vous en rendez-vous le mardi, comment mes Adidas me soulageront le mercredi avant d’arpenter les bars à cocktails et les pistes de danse du jeudi au samedi.

Chaussures glaçage Paris
Chez Baba, mes chaussures brillent de mille feux
Chaussures brillantes Paris
Autre éclairage à la maison

Chaussures-cirer-Paris

“On peut dire beaucoup de chose des gens en regardant leurs chaussures. Où ils vont. Où ils sont allés.” Ce n’est pas de moi mais de Robert Zemeckis, le réalisateur de Retour vers le Futur. Là où on va, on n’a pas besoin de route, mais on a forcément besoin de l’amour du cuir de Baba, le cireur de souliers.

Allez-y de ma part, il vous attend.

Baba, Salon de Cirage
21, rue Jean Mermoz
Paris 75008

Sélim, heureux de cirer les pompes du magicien du soulier Baba !

One comment on “Cireur de Souliers à Paris : Baba et Son Salon Magique Ranime Vos Chaussures Usées”

  1. Bonjour moi j’aimerais apprendre à bien cirer les chaussures, pour cela je me propose a Vous les cirer bénévolement et à Vos PIEDS (cirage sur pieds) voilà si quelqu’un est intéressé fabrice me déplace sur l’île de France. Suis sérieux. 0662276678 et ronyderoissy@gmail.com n’hésitez pas si Vous êtes intéressé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *