Nouvelle Golf Majorque

Nouvelle Golf : Test Drive à Majorque !

La nouvelle Golf, c’est comme un vieux pote que tu n’aurais pas vu depuis un certain temps. Tu sais que le cœur, le fond est toujours là, mais que la forme a changé, en mieux.

La Golf est reconnaissable parmi toutes, c’est un modèle qu’on a vu et revu, avec lequel on a parfois grandi, et jouer avec sur les routes espagnoles fut un vrai plaisir. Vamos à Mallorca en la Golf Update !

Franglais ? Allemand ou Espagnol ? C’est une de mes premières grosses opérations internationales, et la bascule entre les quatre langues fut vraiment sportive !

Pour la présentation de la Nouvelle Golf, le groupe allemand Volkswagen avait envoyé à Majorque une escouade d’hôtes et d’hôtesses pour que nous ne manquions de rien.

Le timing est millimétré, nous n’avons que 24 heures pour découvrir la belle de Wolfsburg, relookée et presque épurée et autant vous dire que l’organisation est parfaite.

Il fallait en effet de vrais professionnels pour cadrer tous les journalistes auto et tous les influenceurs présents, et je ne parle pas que de la France !

Le soir à table, la délégation française se trouve entre les Japonais présents pour l’occasion et les influenceurs et journalistes turcs, allemands et autrichiens.

Départ pour Majorque au Bourget. Le Bourget, c’est souvent synonyme de jet privé, et pour mon premier vol en jet privé, tout s’est bien déroulé. On m’avait prévenu, on m’avait parlé de turbulences : que nenni, tout s’est très bien passé !

Arrivée à l’aéroport de Palma de Majorque, nous sommes accueillis avec les délégations étrangères pour une courte conférence de presse pour nous présenter le programme de la journée : rouler, déjeuner, rouler, dîner, dormir, rouler, rentrer !

La voiture, la nouvelle Golf, nous en apprendrons plus le soir, avant le dîner.

Première étape : aéroport jusqu’à Portocolom, au restaurant Colon

Volkswagen en vol

Quelques minutes avant de toucher le sol espagnol

Nouvelle Golf

Nouvelle Golf turque

Une influenceuse turque en pleine séance photo devant sa nouvelle Golf.

Mon copilote du jour est photographe et a décidé de venir avec son drone, mais pour l’instant, c’est lui qui est au volant. Pour découvrir le travail de Thibaut Branger, c’est ici sur son blog le Beau et la Bête que ça se passe !

Comme souvent, on parle, on parle, on rate une bifurcation, on fait des détours, mais on profite du paysage, des belles couleurs chaudes et du soleil d’Espagne.

Le choc pour nous : le nombre de cyclistes que nous croisons sur l’île de Majorque !

Avant d’arriver au sublime restaurant Colon qui nous offre une très belle vue sur la mer, nous réalisons quelques prises de vues sur un port, pas bien loin, avant d’être délogée par la gardienne des lieux (il faut dire que nous étions « un peu » entrés sans permission… L’amour du risque, tout ça…)

Nouvelle Golf Majorque

Nouvelle Golf sur le port

Nouvelle Golf vue de loin

Thibaut conduit la Nouvelle Golf

Nouvelle Golf à Majorque

Nouvelle Golf en Espagne

nouvelle golf garée

Pour info : le nom de cette jolie teinte de jaune, c’est KURKUMA GELB, le jaune curcuma. Eh ouais.

Deuxième étape : sur la route jusqu’au Park Hyatt

Repas non-alcoolisé pour moi malgré les propositions de la serveuse : je dois rester sobre pour ne pas m’endormir au volant, même si je n’ai que 41 kilomètres à faire au volant de la nouvelle Golf pour rallier l’hôtel Park Hyatt.

Le temps de régler mon siège, j’appuie comme un âne sur le bouton du massage du dos, incorporé dans le siège. Gadget, ou vraiment utile ? Ça ne m’a pas vraiment dérangé, mais les avis à table le soir étaient partagés !

Objectif de l’après-midi : faire quelques plans aériens avec Thibaut. Sur une route de campagne, un petit chemin privé nous permet de faire quelques allers-retours entre 30 et 40km/heure, la bonne allure pour que le drone puisse suivre !

Le chien du coin n’a pas aimé mes marches arrière, et le monsieur sur son tracteur me regardait d’un œil amusé : « Mais quel genre de guignol peut bien venir s’amuser à conduire sur mon chemin boueux ? ».

Une fois arrivé devant le Park Hyatt, qui ressemble de loin à Kings Landing dans Game of Thrones, je fais encore quelques petits tours de rond point pour l’ami photographe.

Une fois le véhicule rendu, le temps de mettre le téléphone à charger dans la chambre, que dis-je, LA SUITE DE FOLIE, j’enfile un peignoir et les claquettes pour me rendre à la piscine extérieure.

Je me rends compte que je me suis trompé de piscine alors que j’ai déjà de l’eau glacée jusqu’aux genoux… la vraie piscine chauffée est située quelques mètres plus haut. Détente maximale. Nous sommes le 10 février, il neige à Paris, et je suis en maillot de bain en Espagne.

nouvelle golf

Nouvelle Golf Conférence de presse

La très sérieuse conférence a été très brève : la marque allemande a misé sur la convivialité plutôt que sur l’exhaustivité de l’info.

Nouvelle Golf Park Hyatt

Ça, c’est le moment de la piscine chauffée. Je vous ai épargné les Boomerang et autres joyeuseries sur Instagram.

J’aime ce blog, j’aime les aventures qu’il me permet de vivre. Certes, je travaille beaucoup, certes, cette découverte de la nouvelle Golf me force à me lever deux jours d’affilée à 6H30 mais quel autre job me donnerait une telle liberté ? Merci INTERNET. Et merci à vous qui lisez ces récits !

Après une douche bien méritée et un apéro au gin vint l’heure de la conférence de présentation de Lars Hentschel, directeur du département moteurs chez FAOVé (VW en allemand).

Jambon bellota, vin rouge, salade au quinoa et endives, puis une merveille de joue de bœuf glacée : léger et savoureux, juste ce qu’il me fallait avant de dormir.

Fracassé par le sommeil, je n’ai pas fait long feu et ne me permettrait donc pas de raconter la folle nuit de certains influenceurs qui ne dormirent que 5 heures !

Réveil aux aurores pour un petit déjeuner royal, je reprends le volant pour traverser l’île d’est en ouest et rejoindre l’aéroport. Cette fois-ci, contrairement au voyage à Malaga pour le Tiguan de VW, je n’ai pas perdu mon passeport !

Photo bétisier pour clôturer cette parenthèse ibérique : je me vautre à moitié en montant dans le jet et le personnel navigant se marre bien. Une escapade vraiment sympa, merci VW pour l’invitation !

Ce qu’il faut retenir de cette Nouvelle Golf

Nouvelle golf Kurkuma

Et la voiture dans tout ça ? Ecoutez : j’ai appris à conduire sur une vieille Clio, me suis fait la main sur la Golf de mes amis et la BMW de la maman d’un copain.

Cette Nouvelle Golf accélère vite et freine fort, et on s’y sent bien. Je l’ai poussée « un peu » comme on dit quand on roule trop vite sans se faire prendre, elle est vraiment intéressante.

C’est probablement le modèle que je conseillerais à mes parents pour l’utilisation qu’ils en ont : trajets courts, week-end parfois, rarement plus de deux heures de conduite.

Les points forts de la Nouvelle Golf : je suis vraiment fan des feux et de l’éclairage. Feux avant comme feux arrière, les LED c’est trop mignon, c’est tellement plus percutant comme design.

Niveau sécurité, la nouvelle Golf est une bombe : système Emergency Assist, système de détection de fatigue, « assistance à l’avant pour le détecteur de piétons », détecteur d’angle mort, les équipementiers ont été sollicités pour livrer leurs meilleures innovations et les rendre accessibles au plus grand nombre.

Pour un conducteur occasionnel comme je le suis, ici à Paris, ce serait probablement un bon choix !

Sélim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *