Meilleur barbier Paris

Le Meilleur Barbier de Paris : Mon Grand Test des Barbershops

Il y a deux ans, j’ai décidé d’entamer une tournée des barbiers de Paris pour dénicher le meilleur barbier de Paris ! J’en ai testé 8 au total : ce n’est pas encore TOUT le paysage parisien, il y en a évidemment d’autres, mais ceux-ci me paraissaient très emblématiques, voire incontournables.

De belles rencontres, du beau travail la plupart du temps. Deux déceptions que j’évoquerais quand même, deux WTF dont je ne parlerais même pas. Un barbier, c’est comme un coiffeur, c’est très intime, très personnel et mon best-of ne sera peut-être pas le vôtre. Et le meilleur barbier de Paris est…

Avant d’adopter la barbe comme « accessoire de mode qui rend trop classe », c’est surtout une vraie flemme qui m’a motivé. Me raser tous les jours : quelle perte de temps ! Mais de temps à autre, il faut mettre un peu d’ordre dans cette pilosité faciale, pour être présentable, avant un rendez-vous important, ou tout simplement pour se sentir bien.

J’ai été élevé par un père qui se rase tous les jours : dans l’armée, « faut être beau pour mourir ». N’ayant pas l’intention de clamser tout de suite, je vais encore garder cette barbe quelques temps !

Vous avez cru que j’allais vous donner ma meilleur adresse de barbier à Paris dès le début de l’article ? Vous êtes des fous, vous…

Le barbier où je ne mettrais plus les pieds : Alain, maître barbier

Needed a fresh shave #barbershop #barbier #lifestyle #gentleman #beauty #grooming #cut #beard #Paris

Une photo publiée par Sélim NIEDERHOFFER (@selimniederhoffer) le

Sur le papier, je m’attendais à du grand professionnalisme, à une expérience à l’ancienne : il a formé une grande partie des barbiers de Paris. Quand je vais chez le barbier, je m’attache à la déco, à l’ambiance sonore, à l’éclairage à cause de mon blog lifestyle. C’est un peu ma déformation professionnelle.

La devanture de chez Alain, maître barbier m’a plu. Chez lui, c’est un musée de la barbe et des produits pour prendre soin de son poil.

Je pensais passer entre les mains du maître : que nenni, c’est son associé / salarié qui s’occupera de moi. Le temps passant, on se souvient souvent juste de l’impression : elle est très mauvaise.

Parce qu’il rentrait de sa pause clope, parce qu’il puait la clope, parce que quand on travaille avec son corps, qu’on touche le visage de son client, on ne devrait pas incommoder son client ainsi.

Je suis sorti plutôt bien rasé, mais l’expérience globale me laisse froid. Je ne traverserai plus Paris pour une telle prestation.

Le barbier que j’aimerais voir plus souvent à Paris : Max pour homme, barbier… à Toulouse

Max barbier Paris Toulouse

Max parle bien, Max est premium et vous met à l’aise immédiatement. J’ai eu la chance de passer entre ses mains lors d’un de ses passages à Paris pour l’American Crew Academy.

Dans la rue du Colisée, vous trouverez la Revlon Academy : ils sont toujours en recherche de modèles pour former les coiffeurs, les barbiers aux méthodes de vente et d’utilisation des produits American Crew.

J’ai passé un très bon moment avec Max pour l’homme : il explique chaque étape, pas seulement pour ses « élèves », mais aussi pour le client. J’ai trouvé en lui un excellent pédagogue, qui refile aussi des tips à son client pour la maison.

Conseils pour bien se raser en gonflant les joues, technique du « pousse avec ta langue à l’intérieur pour que je sois plus précis », c’est un plaisir de passer entre ses mains.

Verdict du chef barbier de Toulouse : j’ai la peau sensible, en attestent les deux micro points de sang sur les joues.

Pour les Toulousains, allez-y de ma part, il est vraiment sympa et tout est très qualitatif. Bien sûr, le prix s’en ressent, c’est le jeu ! Toutes les infos sur le barbershop de Max à Toulouse ici !

Le barbier le plus simple à Paris : Patrick, le barbier de Pasquier

Meilleur Barbier Paris Patrick

Mon premier barbier à Paris, celui qui m’a mis le pied à l’étrier. Quand je dis simple, c’est parce que la relation avec lui est simple. Il gère tout d’une main de maître. Tu veux parler, il parle, tu es dans une sale journée, il te fout une paix royale.

La psychologie, mine de rien, ça joue énormément chez un barbier et un coiffeur.

C’est Patrick qui le premier m’a montré que je pouvais entretenir ma barbe, dans son petit salon. Il est seul, par conséquent, ça prend ou ça ne prend pas avec lui, c’est très personnel !

Aujourd’hui encore, j’envoie mes clients qui veulent un bon coiffeur chez Patrick, le barbier de Pasquier… Mais un autre barbershop l’a détrôné dans mon cœur…

Le barbier le plus rock’n’roll : Alex Haircut’s, rue Rodier

Otto Man Barbier Paris Meilleur

Quand j’ai commencé à mûrir cette idée d’article en 2014, j’habitais encore dans le quartier, dans le 9ème arrondissement.

Au plafond, une déco ambiance « tâche de sang ». Les cartes de visite d’Alex et de son associé sont très soignées, très stylées. La musique aussi va parfaitement avec le décor, du vieux rock des années 50.

J’ai adoré l’ambiance « viens pas nous saoûler avec tes trucs de hipsters, nous on te fait des vraies coupes du temps jadis ! » et c’est vraiment ça que je recherchais en allant chez Alex Haircut’s Barbershop.

Si j’ai adoré, pourquoi est-ce que je n’y mets plus les pieds alors ? Parce que je voulais en tester d’autres pour cet article, et parce que je me suis un peu éloigné du 9ème arrondissement.

Otto Man, qui s’est occupé de moi m’a dit « si tu fais un article et qu’on n’est pas premier, la prochaine fois tu vas saigner ». Alex Haircut, Black Beard et Ottoman Barber prennent leurs personnages au sérieux, ça contribue à l’ambiance !

Meilleur Barbier Paris Alex Otto Man
Les meilleurs barbiers de Paris ?

1er ex-aequo si vous voulez mon avis objectif ! L’accueil, l’ambiance, le rasage précis et chaleureux, ils méritent ma médaille du meilleur barbier de Paris... avec ceux qui vont suivre !

Les thermes de Lutèce

J’ai trouvé les thermes par hasard. (Ok, par Google, c’est un peu pareil, non ?) Jamais je n’ai eu une finition comme celle-ci. Un peu de tondeuse, beaucoup de ciseaux, du rasoir aussi. Beaucoup de patience au niveau du bouc pour rendre présentable le foutoir habituel.

Et pour ces petits poils sur les joues, vous savez, ceux sous les yeux on va dire, sur la pommette : finition au fil !

Pour les filles, ça parle, le fil. Elles ont l’habitude pour les sourcils. Je ne vais pas vous faire un court d’épilation au fil, c’est ici chez Marie Claire si vous voulez. Chez un barbier, c’était la première fois qu’on me finissait ainsi et le résultat est vraiment clean.

Je ne vais pas vous mentir : étant sensible, ça fait « un peu mal ». Quand je dis « un peu », c’est de l’ordre de ce que vous pouvez ressentir si vous vous amusez à épiler votre barbe à la pince à épiler. Rien de fou.

Le barbier commence par un gommage Zvonko pour enlever toutes les impuretés de la peau, puis masse avec le gel de rasage bio toute la barbe pour ramollir les poils drus et préparer la peau au rasage. Il savonne la barbe à l’aide d’un blaireau naturel, pendant que le VAPOZONE diffuse sur le tout le visage une vapeur chaude aux huiles essentielles.

L’expérience barbershop « Les thermes de Lutèce » inclut aussi un soin à la fin, un soin du visage, tu ressors avec l’impression d’être frais comme un gardon. Je m’y suis rendu parce que le lendemain, j’avais le shooting avec Olivier Vinot pour le projet Festina Lente, les 1000 barbus !

J’étais explosé, le barbier qui s’est occupé de moi a fait son travail sans me réveiller. Une décoration faite de poutres apparentes, avec en fond sonore ce que j’ai identifié comme étant les Fréro Delavega (des Jack Johnson français, je ne vois qu’eux, et c’était plutôt agréable dans mon coma !)

Un tarif unique est proposé, 35 euros de mémoire. Vous aurez remarqué que je ne parle pas de prix dans cet article, je cherchais vraiment le meilleur barbier de Paris pour sa qualité, pas pour son rapport qualité prix. J’ai des amis fans de coupe à 8 euros à la tondeuse chez le Pakistanais du coin, on n’est clairement pas d’accord sur ce qu’on recherche…

En termes de rendu total, de netteté, de propreté, de temps passé, d’expérience feel good : les Thermes de Lutèce méritent leur place de meilleur barbershop de Paris. Ils font aussi spa, soins visages etc, mais ça fera peut-être un jour l’objet d’un autre article !

Barbier très sympa aussi : les mauvais garçons

Best barbershop in Paris

J’ai eu la chance de passer entre les mains d’Aurélien, un des barbiers des « Mauvais garçons » lors d’une soirée blogueurs pour Bacardi 8 anos. Malgré le brouhaha ambiant (le champion du monde des barmen était présent pour nous préparer de succulents cocktails à base de rhum), ce fut une très chouette expérience.

J’ai beaucoup aimé la déco et je reviendrai avec plaisir tester les services de ces barbiers plutôt détente, plutôt cool !

Verdict : une expérience à renouveler pour être dans les vrais conditions de test !

Sur ma to-do list : La clé du Barbier

J’ai croisé un des barbiers lors de mon passage en tant que modèle, entre les mains de Max le Toulousain et on a discuté un peu du point « hygiène », cigarette avec les clients.

Lui me disait : « ça va, les clients sont sympa, pas prise de tête, parfois on fume même avec eux dehors. » Tant qu’il se lave les mains après, ça va. Entre fumeurs, ils se comprennent je pense ! Du coup, j’ai presque peur de passer pour un vieux con, mais les feedbacks Google ont l’air très positifs !

Je passe mon tour : la Barbière de Paris

Je suis passé dans les mains de la Barbière de Paris lors d’une soirée blogueur, encore. Pour une gamme de soin pour homme. Dans l’idée, je bloque, parce que je suis un vieux macho peut-être : la barbe, c’est masculin. Je la confie à un barbier, pas une barbière.

J’ai lu son dictionnaire de la barbe et ses clients ont l’air très satisfaits, mais je n’ai pas été soufflé par la qualité du rasage lors de la soirée (alors que le rasage des mauvais garçons, dans les mêmes conditions était bien meilleur).

Probablement une question de contact, je ne suis pas passé dans les mains de la patronne, Sarah la barbière de Paris, mais d’une apprentie. C’est con, mais il est dur de se détacher d’une première impression. Je crois que je recherche un contact viril quand je vais chez le barbier.

C’est un rituel entre bonhommes, c’est ainsi que je le conçois, pas seulement comme un soin pour être en forme.

C’est pour cela que sur mon podium on retrouve les rockeurs de chez Alex, et les travailleurs appliqués des Thermes de Lutèce : deux ambiances différentes, mais une qualité inégalée.

Ma conclusion : le meilleur barbier de Paris reste encore à inventer… parce que…

Je vais ajouter un bémol, parce que je ne suis jamais pleinement satisfait en sortant de chez le barbier : il va falloir qu’un barbier plus malin que les autres trouvent une idée de génie pour qu’on en ressorte SANS poils de barbe dans le nez, dans les yeux, dans la barbe.

J’aimerais un jour sortir de chez le barbier « prêt à l’emploi », sans avoir besoin de retourner sous la douche pour enlever les poils coincés dans la barbe taillée…

Nouveau test barbershop 2016 : Les Garçons Barbiers

C’est mon ami Hadrien Miche qui a confié sa tête aux Garçons Barbiers et vous allez voir que le résultat est très clean ! Je lui ai demandé de me faire un retour sur cette expérience barbershop, voici ce qu’il nous dit des Garçons Barbiers, pour lui le meilleur barbier de Paris !

« Les Garçons Barbiers, à la base c’est une boutique en ligne qui a ouvert depuis peu un espace avec deux barbiers. On est loin des gros qui font plus usines que barbershop.

Ici, pas de bullshit, la petite serviette chaude qu’on t’applique sur le visage (après la taille !) ça ne sert à rien donc ils ne font pas.

L’équipe est jeune et compétente, j’adore discuter avec ces très bons barbiers passionnés par leur art et qu’on me « reconnaisse » quand j’entre, ils savent s’occuper de leur clientèle. Ils taillent, coupent la barbe et les cheveux avec ciseaux, tondeuses, coupe-choux.

Leurs produits sont assez inédits (vous ne les retrouverez pas beaucoup en dehors de chez eux), et pourtant ils ne vont pas forcer l’achat. Encore un bon point quand je compare à mes autres visites de barbershop à Paris.

Pour les prix, j’ai dépensé 49 euros pour cheveux et barbe, là où généralement je m’en sors pour 60€. Après on retrouve tous les produits pour s’occuper de ses poils et il y en a un paquet ! Je recommande de passer un coup de fil ou d’aller sur leur site pour réserver, généralement ils sont disponibles rapidement mais mieux vaut s’en assurer plutôt que de se pointer dans un barbershop complet ! »

Le avant-après sur la tête de l’ami Hadrien est assez sympa à regarder, ça donne envie de confier sa tête à un barbier !

Et bah voilà une bonne chose de faite ! Merci @gbarberparis & @lesgarconsbarbiers #beard #haircut

Une photo publiée par Hadrien Miche (@hadr1en) le

Nouvel entrant dans la compétition du meilleur barbershop de Paris : Gentleman 1919

Meilleur barbier de Paris
Gentleman 1919 n’est pas qu’un barbershop : il s’agit d’un véritable lieu de vie pour les hommes. A deux pas de l’Elysée, ce salon pour homme permet de refaire le monde comme si on était entre princes.

Dans le décor de ce barbershop chaleureux, on remarque d’abord les 3 fauteuils de barbier. Puis si on pousse un peu plus loin, on verra le shop, dans lequel on retrouve tous les indispensables pour hommes : les livres, les spiritueux, et quelques soins pour hommes.

Mais le barbershop Gentlemen 1919 propose une autre expérience, cachée : 1919, c’est l’année du début de la Prohibition ! En poussant une porte, on se retrouve dans un speakeasy offrant une large sélection de whiskys et scotchs de qualité !

Pour les amateurs de volutes, Gentlemen 1919 cache aussi un fumoir, un bel espace dans lequel vous pourrez entrer, une fois votre cigare choisi.

Le service bonus ? Pendant que vous êtes entre les mains du barbier,une cireuse est là pour s’occuper de vos souliers le mardi, jeudi et samedi, pour vous rendre brillant de la tête aux pieds

J’ai testé la taille de barbe avec Rudy : efficace, précis, j’ai apprécié le coup de ciseaux et l’odeur du produit qu’il avait sur les mains (un bon barbier devrait toujours penser à l’hygiène).

Moustaches et barbe bien redessinées, il a terminé par une lotion à la réglisse (il était 17H30, j’avais l’impression de sentir l’anis, de sentir le pastis en fait : pas mon odeur préférée, mais la sensation sur la peau était agréable !)

J’y retournerai pour une expérience de barbier complète, avec rasage cette fois-ci !

D’autres adresses de barbiers à me conseiller à Paris ? Je vous écoute !

Sélim, blogueur barbu

29 comments on “Le Meilleur Barbier de Paris : Mon Grand Test des Barbershops”

  1. Hello Selim,

    Mon conseil : LES MAÎTRES BARBIERS PERRUQUIERS dans le 17eme;

    Le patron Otsman taille la barbe depuis qu’il a 15 ans (il doit en avoir 55/60) et son pere était barbier.

    Cadre sympa, je te laisse jeter un oeil au site web.

  2. Je reste perplexe sur un point: je pensais que les « vrais » barbiers n’utilisaient que le coupe-choux. Le rasage au rasoir ne me semble pas très traditionnel. En tout cas, tous les barbiers que j’ai pu tester à l’étranger n’utilisaient PAS de rasoir électrique. Peut-être est-ce la coutume en France… Merci en tout cas pour les bonnes adresses.

  3. Je ne peux que confirmer ton avis sur les apprentis de la Barbière de Paris. J’ai testé le second salon à Condorcet et l’expérience fut plus que désagréable. Accueil déplorable, je suis reparti avec la coupe à Mireille Mathieu et la taille de la barbe était du niveau de ce que je fais moi-mm avec une tondeuse …
    Dans les salons à tester, j’ai apprécié l’Atelier Gentlemen rue Lamark.

  4. Wouh ! Que tu es dur sur certains établissements !
    Après je peux comprendre que cela est décevant de passer avec les employés plutôt qu’avec le maître ou la maîtresse des lieux. Tu serais passé avec Alain, tu aurais parlé rasage avec lui, tu aurais découvert un amoureux du métier. Pour la barbière, je ne suis pas d’accord avec toi sur le fait que la barbe est une histoire d’homme, c’est sexiste, je ne te connaissais pas comme çà 🙂 Il faut voir Sarah comme un barbier mais avec le regard d’une femme sur un homme. C’est aussi pour cette raison qu’elle utilise des méthodes que d’autres barbiers n’utiliseront pas. Je n’ai pas forcément testé tous ceux dont tu parles mais si je peux t’en conseillé un autre, c’est Sébastien de l’Atelier Gentleman. A ta disposition si tu as besoin d’autres adresses 🙂

  5. Tout le monde a l’air d’accord avec l’Atelier Gentleman, tu es le troisième à m’en parler ! Je vais aller voir ça alors !
    Merci Ludo !

  6. J’avoue toute mon inculture sur le métier, je ne me place que du côté client.
    Je n’ai pas d’outil de prédilection, je veux juste être rasé de près / frais (mais quelle est la différence dans ces expressions poilues ?)

  7. Ahah. Bien joué l’accusation de sexisme. Mais ça va : on est sur mon blog, on n’est pas sur twitter, Slate, Le plus observateur ou toute autre organisation où les « ismes » parlent trop fort.
    Ici, si j’ai envie de dire que je préfère confier mon visage à un homme, je l’écris sans souci.
    Le politiquement correct, c’est là-bas 🙂
    Je ne doute pas de sa qualité de travail, c’est juste que je n’ai pas envie d’être rasé par une femme (sauf si c’est la mienne, mais ça, c’est encore autre chose)
    Ah, et je pensais à toi ! Je suis rentré dans une très belle boutique de parfums à Bordeaux, aux abords de la place du Parlement, tenue par Dorothée.
    Et elle m’a dit t’avoir vu récemment ! Small world ! Bises Cédric !

  8. Salit k

    Les termes de lutece me tentent bien

    Perso, sur paris, je suis allé plusieurs fois chez planète rasoir, Clara je crois. Tres douce et agréable
    À côté de leurs rayons de vente mais c’est agréable, en attendant, d’écouter ces passionnés conseiller,….

  9. Salut,

    C’est quoi la marque des lunettes de l’homme en photo, je les trouve très jolie.

    Merci

  10. Le BOUT DU MOOOOOOOOOOONDE !
    Faut-il que j’aime mon job pour aller jusqu’à là-bas 🙂
    Je vais commencer par les plus proches dans le XVII et le XVIII !
    Merci Yannick !

  11. Tu parles du Nez Insurgé. Dorothée est une passionnée, très belle boutique. J’ai d’ailleurs fait un article sur le blog sur la parfumerie bordelaise à Bordeaux sur le blog si tu veux. Et tu as vu, elle vend les parfums Heeley 🙂

  12. Je ne peux que valider l’avis sur les Thermes de Lutèce ! J’ai essayé plusieurs barbiers parisiens, pour mon plus grand désagrément épidermique et seul les Thermes de Lutèce sont arrivé à la hauteur de mes attente à tous niveaux. Depuis deux ans maintenant, je suis fidèle à la lame de Khalid et c’est toujours un travail impeccable !
    Le fait qu’il n’utilisent que des produits bio est aussi un avantage indéniable pour moi.

  13. je trouve que tu es violent avec la Barbière de Paris. J’y vais depuis des années, Sarah m’a taillé la barbe et c’est extraordinaire. Aujourd’hui, ma barbe est taillée par un de ses barbiers. Je pense que chez tous les barbiers il y a une question de feeling. Pour ma part certains barbiers ne me conviennent pas. Mais chez Sarah ils ont un excellent travail et un trés bon accueil.

  14. Merci, merci et merci de prendre du temps pour parler perfection chez le barbier. Je tiens tout de même à signaler que je n’ai (personnellement) jamais trouvé de barbier qui lors de la première visite commencait par tester le type de peau sensible que tu avais. Je suis toujours sortie avec des feux de rasoirs et des pointes de sang tellement le barbier ne se doutait pas que j’avais la peau aussi sensible…

  15. Article intéressant. Cependant, et ce n’est pas du tout une critique, mais comment tu peux savoir si un barbier taille bien (une barbe) avec la petite barbe que tu as ? Là où un barbier fait la différence c’est avec un barbe longue. Et du coup, je trouve que Les mauvais garçons (peu importe le salon) sont en effet très mauvais : taille à l’arrache, deux ou trois coups de tondeuse, pas de perte de temps avec du ciseau…bref, l’abattoir. Je connais un barbier à Nantes (coiff’ils) qui est surement le meilleur que j’ai pu tester à l’heure actuelle. Pas de tondeuse, que du ciseau et coupe choux. C’est ça, une taille de barbe 🙂
    Je testerai sur tes conseils l’atelier gentleman. Mais à Paris je n’ai malheureusement trouvé aucun barbier de qualité (j’ai pas encore tout fait après) et c’est souvent du travail pas top.
    Merci pour ton article en tout cas.

  16. Merci pour cette liste de barbier. Avec mon mari nous venons de déménager sur Paris et nous avons dû nous séparer de notre coiffeur barbier à Bordeaux que l’on adorait ! Mais j’espère que mon mari trouvera un nouveau barbier avec qui tisser un aussi bon lien !

  17. Salut Selim !

    Merci pour ton article sur tous ces barbiers , c’est vrai qu’on s’y perd un peu !

    Je voulais te dire que sur les conseils de ton post j’ai testé Les Garçons Barbiers rue Saint Lazare et effectivement ça en vaux le detour !

    Les gars sont super cool et le travaille vraiment soigné pour des prix plus qu’abordable !

    En plus des conseils qu’ils apportent c’est la variété de produits qu’ils proposent , un large choix et de produits de qualité (Je leur ai pris une huile pour barbe et franchement je vois une réelle différence depuis sur ma toison)

    Encore merci à toi !

    Excellene journée

    Thibault

  18. Bonsoir, venez dans mon salon de coiffure. Je suis un barbier coiffeur à l’ancienne et sans chichi. C’est un métier de père en fils depuis 3 générations.
    Bourghida Coiffure 5 rue madagascar paris 17 em

  19. Salut selim.
    Merci pour ton article sur le meilleur barbier de Paris.
    Je suis barbier et je t’invite à passer me voir 83 rue d’aboukir Paris 02 dans le concept stor la garçonnière.
    Merci encore

  20. Je trouve que ta barbe est un peu courte, elle demande moins d’entretien et ne met pas suffisamment à l’épreuve les compétences techniques des barbiers. À quand la vraie barbe de hipster ? #Sélimlebucheronqueutard

  21. Entièrement d’accord… Les femmes peuvent faire tous les métiers du monde qui leur plaisent (quoique j’ai quand même un gros doute sur soldate armée de kalachnikov ou pilote de bombardier au lieu d’infirmière…), je ne leur confierai pas ma barbe! Simple ressenti personnel (on va leur imposer de se faire épiler « le ticket de métro » systématiquement par un homme ou d’acheter leurs petites culottes uniquement à un vendeur… on verra ce qu’elles en pensent du politiquement correct)… Barbier c’est (bon que ce soit) une affaire d’hommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *