leçons de leadership Pascal Dupraz

Une Saison Avec Pascal Dupraz : Leçons de Leadership

Vous l’avez vu sur le Mag, cet été après les matchs de coupe du Monde. Même si vous ne connaissiez pas Pascal Dupraz, l’ancien entraîneur du TFC, sa silhouette bougonne vous est désormais familière.

C’est un homme qui travaille dur, qui a réalisé l’exploit de faire monter un club de Haute-Savoie de la huitième division à la Ligue 1 avant de sauver le Toulouse Football Club de la relégation.

Et pourtant, dans ce livre, aucun de ses secrets de leadership, aucune de ces recettes de management ne paraît hors de portée.

Si vous managez des équipes, si vous voulez vous améliorer dans votre rôle de leader, « Une saison avec Pascal Dupraz » devrait vous apporter de bonnes leçons de leadership… et vous faire éviter quelques erreurs avec votre team !

Pascal Dupraz, on aime ou on déteste, c’est un entraîneur assez clivant. Si vous ne connaissez qu’un grand moment de Pascal Dupraz, c’est son discours de motivation avant le match contre Angers.

A dix journées de la fin du championnat, le TFC est dix-huitième avec dix points de retard sur le dix-septième. Il reste 10 matchs à jouer. « La messe est dite, le club jouera en Ligue 2 la saison suivante. Depuis la création du foot professionnel, aucun club n’a réussi à se sauver à dix journées de la fin avec dix points de retard. »

Le dixième match en question est enfin là. En 2016, c’est l’issue de ce match contre Angers qui déterminera si le TFC se maintiendra en L1 ou non.

Voici le discours de Pascal Dupraz, son plus célèbre à ce jour.

A la suite de l’exploit, Dupraz devient Dieupraz pour une partie des supporters. Le projet de livre prend alors forme : il s’agira d’un journal de bord, pour débriefer chaque semaine d’entraînements, de jour de match, et d’après-match.

80 discussions entre Frédéric Rey-Millet et le coach du TFC.

Comment a travaillé le coach ? Comment a-t-il parlé à ses joueurs pour les motiver ? Comment exercer le contrôle sur un groupe jeune (Dupraz a alors un des plus jeunes effectifs d’Europe sur le terrain) ?

Mais surtout, et c’est un des points les plus intéressants : comment faire quand ça ne marche pas ? Comment faire quand on n’a pas l’effectif du PSG ou de l’ASMFC ?

Dupraz le dit lui-même : il est un « entraîneur en bois laqué qui gagne 1 match sur 3 ». Et c’est la réalité pour la plupart d’entre nous : on doit faire avec ce qu’on a.

On doit faire avec des collègues pas motivés. On doit atteindre des objectifs avec des moyens limités. Et c’est là que le management, la communication et l’influence prennent toute leur importance.

Le journal de bord de coach Dupraz

Match après match, on découvre le fonctionnement du coach et de l’équipe.

On découvre cette gestion quotidienne et la patience dont un manager doit faire preuve.

On y lit ces petites agressions dans le « contrat social » de la vie du groupe : les arrivées en retard de certains joueurs, les joueurs fâchés quand on les remplace pendant un match et qui rentrent chez eux au mépris de l’équipe, les joueurs qui ont recours à des préparateurs mentaux extérieurs parce que le TFC n’alloue pas le budget nécessaire.

On y découvre ce joueur hors de forme, trop gros, qui manque de discipline. On comprend comment le brassard de capitaine peut passer d’un bras à l’autre en fonction de l’implication de chacun.

On subit le désarroi de Dupraz, qui doit faire face aux soucis « politiques », aux bâtons dans les roues qu’on lui met « en interne » : pas de contrôle sur les transferts pour constituer son équipe, pas de réelle implication physique de la part de son président

Il tire d’ailleurs les leçons de ses erreurs à la fin du livre. Evidemment, il sait qu’il n’est pas tout blanc, ni que les autres ne sont pas tout noir. Le livre ne le fait pas passer pour un héros, c’est ce qui est intéressant.

Ce que j’ai vraiment apprécié : le format du livre et les leçons managériales

Le livre est co-écrit avec Frédéric Rey-Millet, qui est à la manoeuvre du projet éditorial.

Sérial entrepreneur et fondateur d’un cabinet de conseil en innovation managériale, l’homme est passionné de sport et de management et ça se sent, ça transpire à chaque page : de nombreuses citations de sportifs rythment les débuts de chapitre.

Bien que le livre soit consacré au foot et à la manière de manager l’équipe de Pascal Dupraz, on retrouve d’autres exemples sportifs : de Michael Jordan aux All Blacks en passant par Liverpool et José Mourinho, tout est analysé et comparé pour vous aider à faire vôtre les bonnes pratiques du management d’équipe.

La plus importante leçon du livre, c’est probablement celle sur la différence entre les notions d’état d’esprit fixe et l’état d’esprit de développement.

Les gens qui ont un état d’esprit fixe croient que leurs capacités sont fondamentalement invariables. Qu’ils ne changeront pas. Pire : qu’ils ne peuvent pas changer.

Au contraire, les gens qui ont un état d’esprit de développement pensent que leurs capacités sont comme des muscles qui se développent en les exerçant.

En tant que coach en communication, je rencontre cette situation au quotidien :

  • « Je ne sais pas bien parler »
  • « Je suis timide, c’est dans ma nature« 
  • « Je ne réussirai jamais à bien prendre la parole en public »

Ces phrases sont malheureusement révélatrices d’un état d’esprit fixe. C’est ce joueur qui refuse de se replacer en défense. C’est ce joueur qui pense ne plus pouvoir s’améliorer dans un domaine du jeu.

Pour un coach, il est beaucoup plus facile d’aider et de faire progresser les personnes possédant un état d’esprit de développement.

Un exemple célèbre ? C’est Tiger Woods qui après avoir gagné 8 championnats de golf décide qu’il doit revoir son swing.

Truffé d’anecdotes historiques, parfois politiques, rempli d’histoires sportives motivantes et inspirantes, « Une saison avec Pascal Dupraz – Leçons de Leadership » se lit assez vite.

C’est une leçon agréable qui vous inspirera personnellement, pour progresser, mais aussi pour faire progresser vos équipes.

Et pourquoi pas, un livre qui vous aidera à vous poser les bonnes questions : suis-je à ma place ? Ai-je encore envie de faire ce job ? Comment motiver les troupes ?

Mon avis : je ressors de la lecture de ce livre avec plus de « matos » qu’après la lecture de « Moi Zlatan » ou « Tout seul » de Raymond Domenech.

Je le garde dans la bibliothèque, merci Pascal Dupraz pour ces leçons de leadership ! Cliquez sur la photo ci-dessous pour accéder au livre sur AMAZON.

pascal dupraz Leçons de Leadership

« Une saison avec Pascal Dupraz : Leçons de leadership »
Editions Alisio
319 pages
19,90€

Sélim, coach d’une TEAM PIRATE, entre autres…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *