Barbe Monsieur Solar Niederhoffer

Barbe – Soyez Beau Gosse ! Aux Editions Solar

Bonjour les barbus ! Cela faisait un certain temps que l’idée me trottait dans la tête, que j’étudiais un peu l’art du barbier… et voilà que sort aujourd’hui dans les librairies l’ouvrage « Barbe – Soyez Beau Gosse ! » dans la collection #monsieur de Solar !

Je vous raconte les coulisses de la fabrication de ce livre sur la barbe. Le premier livre physique de Sélim Niederhoffer, qui parle de lui à la troisième personne, ça se fête !

Mais une petite fête alors. Hasard du calendrier, je ne serai pas en France pour fêter la sortie du livre sur la barbe « Barbe, soyez beau gosse ! ».

La première victoire, c’est que sur la couverture, mes éditeurs (la vérité : mes éditrices) ont orthographié correctement mon nom de famille. Bravo mesdames, ça vous distingue de moults journalistes et services administratifs infoutus de faire un copié-collé.

C’est pas dur « Sélim Niederhoffer », auteur sur la barbe, non ?

Genèse du cahier Barbe chez Solar

Livre sur la barbe Sélim Niederhoffer

Beard nation. Nous sommes légion. Et poilus, là, partout sur le visage. Au mois d’août 2016, je reçois un mail de ma future éditrice chez Solar.

Elle me tint à peu près ce langage :

« Bonjour Sélim Niederhoffer, auteur lifestyle, nous aimons bien ce que vous faites et nous cherchons actuellement quelqu’un pour écrire un livre sur la barbe. Seriez-vous intéressé par ce défi ? »

Et voilà comment malgré la surcharge de travail, j’ai plongé et signé avec Solar pour ce cahier barbe qui vient compléter la jolie collection #monsieur.

Je me suis très vite engagé à proposer un plan pour cet ouvrage sur la barbe, plan qui fut lui aussi très rapidement validé, et après… y’a plus qu’à !

  • Faire des recherches sur la barbe,
  • réaliser des interviews des meilleurs barbiers de Paris,
  • appeler des dermatos pour parler de trou de barbe et de maladie de peau,
  • me faire aider par des amis blogueurs beauté, par une barbière aussi !

(C’est drôle, mon correcteur automatique refuse « barbière », souligné en rouge. Il va falloir t’y faire mon grand, les barbiers que j’ai interviewés reconnaissent tous le talent des femmes dans le domaine, qui n’est plus réservé qu’aux hommes).

C’est dur d’écrire un livre sur la barbe ?

Je sais, c'est un joli polo @fredperry #fredperry #fredperry_1952 #barber #barbershop #malefashion #style #summer #smile 📷 by @verygoodlord

Une publication partagée par Sélim NIEDERHOFFER (@selimniederhoffer) le

Oui, mais ça fait du bien. C’est un challenge, qui vient en complément de mes différentes missions éditoriales chez Artdeseduire, chez Playboy, chez Forbes.fr.

C’est un autre mode de réflexion par rapport aux articles. Un article, c’est souvent du temps court, ça possède une architecture propre.

Un livre sur la barbe, c’est fait pour durer. Pour venir trouver sa place sur vos bureaux, vos étagères, et être offert pour la fête des pères, ou des frères. Ou des mères si vous le souhaitez.

A ce sujet : j’ai été surpris par le travail d’édition. De relecture. De choix des mots.

J’ai l’habitude d’être libre quand j’écris, et là, j’ai découvert le « politiquement correct ». Ce que je vais écrire là, ce ne sont pas des critiques contre mes éditrices, non non. C’est simplement pour partager avec vous mon ressenti.

Quand on me dit poil, quand on me dit barbe, quand on me dit moustache, je suis un guignol, j’aime les blagues, je pense à Chewbacca… et à faire des blagues sur mes amis Portugais et Espagnols, sur mon frère blond imberbe, sur mes potes Chinois où tu peux compter les trois poils de barbe dispo et sur les barbus énervés contre l’Occident.

Refusé. Pas de préjugés, pas de clichés. C’est un livre très clean et positif sur la barbe, sans dimension politique (sorry monsieur le Premier Ministre) et je remercie mon éditrice de m’avoir recadré de la sorte.

Le plus intéressant pour moi, ça a surtout été tout le travail de recherche, toutes les interviews avec ces professionnels de la barbe et du poil.

J’ai adoré mes lectures, effectuées du mois d’août au mois d’octobre. J’y ai passé des nuits et des week-ends, j’ai décalé des vacances pour mener à bien ce projet.

J’y ai laissé un bout de ma barbe aussi ! Incroyable mais vrai, j’ai été rattrapé par la surcharge de travail.

Si le mental suivait, le corps a dit « LA BARBE ! », et bim, j’ai souffert d’un trou de barbe pendant 2 mois. J’ai eu de la chance, ça a repoussé, et ce fut l’occasion de parler de ce coup de stress avec les dermatologues !

Dans le cahier Barbe, Soyez Beau Gosse !, je vous donne des informations techniques pour soigner la taille de votre barbe à la maison, pour maîtriser les outils, les contours, l’épaisseur et la longueur de votre belle barbe.

Si en ce moment je porte la moustache, cette tentative stylistique semble vouée à l’échec… Je sens que je ne vais pas passer longtemps sans ma barbe !

Si vous êtes barbus, si votre copain – partenaire – frère – père est barbu, je ferai partie du jury du 1er championnat de barbe en France le 17 juin à Paris.

Voici la page Facebook de l’événement qui nous permettra de prendre la barbe au sérieux en France, comme le font déjà les Américains, les Autrichiens etc…

En attendant, je ne vous dis rien… Mais soyez prêts pour la rentrée… #teasing

Format : 17*22 cm – 80 PAGES (Yes I did it)
Prix : 7,90€
Parution : le 24 mai 2017

Sélim Niederhoffer, auteur lifestyle pour vous servir, pas vous barber…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *