App-Shryne-rupture-2-0

Avanti ! Tournez La Page 2.0 avec l’Application Shryne

Hey lovers ! Ce matin au réveil, un pote m’envoie un message sur la rupture 2.0, la rupture à l’âge digital. Mais si vous savez, quand votre ex est partout dans votre vie numérique. Toujours dans votre smartphone qui persiste à vous proposer votre ex en contact favori. Toujours votre ex dans votre newsfeed facebook. Toujours des followings qui retweetent cette personne qui a partagé votre vie.

A défaut de pouvoir l’effacer complètement de votre cerveau, on attendait une application pour gérer la rupture 2.0 : c’est désormais chose faite avec la sortie de l’appli Shryne sur iOS. Du coup, je n’ai pas encore pu la tester sur Android, bien évidemment. #Relou mais critique de l’idée.

Pour ceux qui suivent un peu l’actualité de la séduction et des relations amoureuses sur artdeseduire.com, ce n’est pas un sujet nouveau : je m’étais tué à écrire un article entier sur la rupture et les réseaux sociaux. (Résumé rapide : bloquez tout, supprimez tout, et disciplinez-vous pour ne pas aller sur son profil Facebook ni son compte Instagram pour ne pas voir de hashtags #LOVE #HAPPY)

Néanmoins, si ça ne suffisait pas, si vous étiez trop faible mentalement pour vous empêcher d’espionner votre ex, l’application Shryne est faite pour vous. Elle vous permettra d’archiver les conversations que vous avez eues sur TOUS les réseaux avec votre ex en un endroit.

Comment faire pour gérer ces souvenirs éparpillés sur les réseaux ? Comment relire l’historique de votre passion commencée par texto, développée sur Facebook, étalée au grand jour sur Instagram ? Comment retrouver les doux mails pour planifier les vacances ? Shryne permet de réunir tous ces flux de conversation au même endroit.

Très pratique pour les maso qui aiment se faire mal de temps à autre et adoreront relire les conversations avec leurs ex, et aussi une très bonne idée pour ceux qui n’ont plus envie de faire face à ces souvenirs douloureux. “Shrine” en anglais, c’est l’autel, le lieu où l’on vient se recueillir. Ambiance un peu glauque du coup, je ne pense pas que c’est le genre d’applications que j’installerais, même si elle était disponible sur Android !

Je vous laisse tester Shryne à vos risques et périls et classer vos cyber-histoires ! Merci Jérémy pour la source ! (Letting Go) (EN vrai, je suis persuadé que c’est pire que tout : tous vos souvenirs 2.0 réunis au même endroit, c’est une vraie bombe à retardement !)

Sélim, pas séduit par le concept de boîte à chaussures 2.0.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *