La garce et Richard Berry

Séduire une garce : l’interview de VDG

Le piège à filles, c’est avant tout humour et curiosité. Ouverture d’esprit. On ne séduit personne lorsqu’on ne s’intéresse à rien. C’est pour cela que le coach est ravi de vous faire découvrir ses lectures, ses coups de coeur bloggesques.

On commence la semaine avec Vie de garces, pour apprendre à séduire une garce, la reconnaître et lui tenir tête. Un homme qui ne sait pas tenir tête à une fille, c’est un paillasson. Et un paillasson, on lui marche dessus. Attention, débarquement de garces !

Hey salut Vie de garces ! C’est quoi une garce ?

Une garce est une fille intelligente, un peu manipulatrice sur les bords, parfois vengeresse. Elle agit le plus souvent en secret, ce qui la rend difficilement à identifier et, surtout, à détester. Quand elle agit à découvert, la garce se débrouille pour ajouter un trait d’humour ou d’esprit remarquable, voire admirable pour faire oublier sa méchanceté. Il ne faut pas oublier que “garce” contient une touche d’éloge. Il y a les garces du quotidien, et les garces ponctuelles, qui font un coup bas de temps en temps. Quoiqu’il en soit, la garce dira toujours que ses petits ou gros méfaits et autres coups de couteau dans le dos ne sont qu’une réaction à son entourage : elle n’est pas naturellement garce, c’est la société qui la corrompt.

Mettons les choses au clair, c’est quoi la différence entre une garce et une salope ? Parce que quand tu regardes des films en VO, ils traduisent alternativement BITCH par l’un ou l’autre… Alors je suis perdu…

La garce est plus attachante. On a de l’estime pour une garce. C’est une nana avec de l’ambition que cela ne dérange pas de comploter pour arriver à ses fins. Là où la salope sera une attention whore, la garce fera son coup en douce car elle sait qu’à la fin, même s’il faudra être très patiente, c’est elle qui brillera. La salope manque du voile de subtilité, de discrétion et d’élégance qui rend la garce attachante.

A quoi reconnaît-on une garce ? Ses habits, son attitude, son prénom ? Ses animaux de compagnie ? Son métier peut-être ?

Excellente question ! Je dirais que les garces sont partout, que c’est une figure universelle, mais qu’elles ont quelques caractéristiques communes. La garce est, comme je l’ai déjà dit, une fille intelligente, qui a souvent fait (ou aurait pu faire) de bonnes études, elle a un chouette boulot dans un milieu où il faut jouer un peu des coudes pour arriver à un bon poste. Parce que le succès rend garce et que la garce cherche le succès. C’est une fille sure d’elle, qui peut aussi bien être extrêmement froide que celle qui apporte des croissants pour illuminer le lundi matin du bureau.

C’est quoi ce projet, Vie de garces ?

Rendons-nous à l’évidence, une garce fait des choses que la morale, la bienséance et feu Jean-Paul II auraient réprouvé, et dont elles ne peuvent pas toujours parler autour d’elles parce que la vérité, comme l’huile d’olive, remonte toujours à la surface (comme on dit en Pologne). Vie de garces, c’est un projet entre copines qui se veut le confessionnal des actions tout aussi inavouables que délectantes des garces de 7 à 77 ans.

Comment faire pour séduire une garce ?

Sauter sur un sarcasme et échanger au second degré. Comme une joute décalée autour de la valeur universelle du rire tout en reconnaissant l’intelligence (supérieure) de la garce. Cela dit, la garce est bien souvent séduite par un garçon et attire ensuite son attention en réussissant à lui faire croire qu’il l’a vue le premier.

Le piège à filles et les garces
Bette Davis : la femme qui a inventé le eye contact ?

Faut-il avoir confiance en soi pour plaire à une garce ou préfère-t-elle les gentils garçons soumis ?

Il vaut mieux avoir confiance en soi. La garce aura l’impression qu’un garçon fondamentalement gentil n’a pas les épaules pour la supporter. Ou pour supporter de l’écouter raconter ses coups bas aux copines. Ou juste pour lui tenir tête quand il faut.

Un jeu de mots avec le Sergent garce, ja ? Ou on s’abstient ?

On s’abstient. Sinon, la garce y mort.

Question en cours d’interview qui n’a strictement rien à voir avec rien : je n’arrête pas de taper grâce au lieu de garce. Tu connais des mots impossibles à écrire ?

C’est marrant, c’est justement en lisant mal le nom de domaine de Vie de Grâces qu’est née l’idée de Vie de Garces. Freud et son Verlesen seraient fiers. Comme beaucoup de gens, je suis une pro du « à très bite ». Et quand je suis crevée, « mignon » devient « moignon ».

Comment se débarrasser d’une garce ?

On ne se débarrasse pas d’une garce. La garce se lasse. (Mais elle peut quand même rester juste pour jouer les enquiquineuses.)

Est-ce que la France est vraiment une garce ? (référence à la chanson tendue de SNIPER)

Je ne sais comment te remercier de m’avoir fait découvrir ce monument culturel ! On verra en 2012 (mais on n’est pas à l’abri).

Beyond the Forest traduit par “La garce”, c’est un coup marketing ou c’est à cause des yeux de Bette Davis ?

Un coup marketing basé sur les yeux de Bette Davis !

Ta garce célèbre préférée ? Série / film / livres / real life et pourquoi ?

Nellie Oleson, la première garce que j’ai rencontrée, sans doute. Les séries fournissent en général de très bonnes garces, parce qu’on voit les personnages évoluer, et on se rend mieux compte de leur ambivalence. En ce moment, j’adore Ellie de Cougar Town, c’est une garce du quotidien qui laisse parfois s’exprimer un peu de tendresse. J’aime aussi Selina Kyle/Catwoman dans Batman Returns, un peu parce que Michelle Pfeiffer, et beaucoup parce que le personnage de Catwoman permet à Selina d’exprimer pas mal de griefs réprimés au quotidien et de s’épanouir (enfin).

Avis aux lecteurs : extrait ” Aujourd’hui, comme souvent, et comme peut-être certaines d’entre vous, j’ai laissé un mec me donner son numéro de téléphone juste pour me rassurer sur mon pouvoir de séduction. Vie de Garce”. Un apprenti séducteur ne laisse pas son numéro. On prend le numéro d’une fille, on ne laisse pas le sien en premier. Ça fait mec en galère quand on laisse son numéro, non ?

C’est surtout signe que la fille ne sait plus comment se débarrasser d’un lourd qui insiste, et qu’elle a décidé de lui donner le semblant de satisfaction qui le fera partir. Ne faites jamais ça, les mecs : au mieux, la fille ne vous rappelle pas ; au pire, elle garde votre numéro pour des canulars téléphoniques (déjà fait) ou elle le balance sur Twitter (à tester).

On fait comment quand on est un gentil garçon et qu’on apprend ça : “Aujourd’hui, je couche avec mon mec mais aussi avec mon ex. J’ai piqué les capotes de mon mec pour aller coucher avec mon ex. Vie de garce” ?

Aucune idée. Je suppose qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réaction, mais qu’il faut toujours réussir à trouver pourquoi. Tu n’as pas de conseils pour ça dans ton escarcelle ? ( Réponse du love coach : Je n’ai pas d’escarcelle, mais un sac banane, c’est plus pratique).

La question auto-promo : Pourquoi les lecteurs du Piège à filles doivent-ils impérativement lire vie de garces ?

Pour mieux déjouer les garces ! Ou au moins pour savoir à quoi s’attendre. Ou encore pour se reconnaître dans les confessions…

Le mot de la fin, c’est pour toi !

Messieurs, ne fuyez pas les garces, elles cachent toutes un cœur de guimauve et de caramel qui mérite d’être découvert !

Merci d’avoir répondu à ces questions, longue Vie de Garce !

Un gros Dankeschön et bises bises à tous les lecteurs du Piège !

Bisous !”

Demain, on enchaîne avec l’interview de Mégaconnard. Du lourd en perspective… Stay tuned !

Published by Sélim Niederhoffer

J'écris des livres, des mails de vente, des pages de vente, des campagnes de pub aussi : je suis Sélim Niederhoffer, copywriter et coach en copywriting. Si vous me cherchez, je suis probablement en train de lire devant la cheminée avec des bretzels. J'écris beaucoup en ligne, pour forbes.fr, glassdoor.fr, les-mots-magiques.com, et j'ai aussi été publié en papier chez Technikart et Playboy. Hobbies : faire du paddle, courir, et mettre du parfum même quand je suis tout seul chez moi. Mon dernier livre, Le Guide du Copywriting, est paru aux Editions Eyrolles.

One comment on “Séduire une garce : l’interview de VDG”

  1. On pourra avoir l’histoire d’amour entre megaconnard et la garce apres?
    Merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *