Deux blondes très télévisuelles

Scream 4 : comment séduire une fille qui tremble ?

Séduire une fille qui hurle devant Scream 4, c’est possible. Normalement, ça fait partie des choses que l’on apprend plus tard dans la relation, si elle est bruyante ou non. Mais si vous avez des voisins très sensibles auditivement, mieux vaut tester les capacités vocales de votre proie en amont, avant de lui faire visiter votre château.

Le test a eu lieu hier soir pour l’avant-première de Scream 4 à Paris. N’en déplaise aux copains filmsdelover, Scream 4 est un bon film pour séduire une fille, en voici les 4 raisons :

1 / Elle se blottit contre vous ? Elle ferme les yeux quand elle a peur ? Devant un film d’horreur, tout est prétexte au contact. Vos corps s’habituent l’un à l’autre, elle est l’initiatrice de ce contact ? C’est bon pour vous, gentleman. Vous marquez des points.

2/ Si vous décidez de mener la danse, vous pouvez même tenter de lui prendre la main. Attention, il y a deux façons de prendre la main d’une fille pendant un slasher movie. La première n’est pas la bonne : vous cherchez du secours, du réconfort. La deuxième est bien mieux, si c’est elle qui a besoin d’une épaule.

3/ Le pouvoir des émotions. Positives ou négatives, c’est un peu comme les montagnes russes : on passe du rire aux larmes en une seconde. Nous ne sommes pas des programmes informatiques, nous ne sommes pas des robots, nous ne sommes pas là pour échanger des données : nous nous nourrissons d’émotions. Là, vous partagez ensemble des émotions très fortes, c’est un peu comme arroser un terrain avant un match de foot pour que le jeu s’accélère.

Scream 4 le masque de la mort
Scream 4, un film très Piège à filles ?

4/ Enfin, voir Scream4 avec une fille, c’est un bon moyen d’engager la conversation après le film pour ceux qui manquent d’inspiration. Vous pouvez directement aborder les sujets de l’enfance, de ses films préférés, mais surtout n’oubliez jamais une chose : le “pourquoi”. Pourquoi est-ce qu’elle ferme les yeux ? Que ressent-elle ? Que regardait-elle dans son enfance, lorsqu’elle était adolescente ? Quel a été son premier film d’horreur ? Attention ! Ne vous acharnez pas. S’il s’agit d’une ultra-sensible, ne passez pas votre soirée à lui parler de sang, ce n’est pas très séduisant pour elle.

Et le film dans tout ça ? Scream 4 : une déception. Scream, c’est le premier slasher que j’ai vu en 1997. C’est un mythe, rien n’arrive à son niveau. Une histoire d’amour, un vrai piège à filles, Billy Loomis tellement fascinant, des héros attachants. Hier dans un grand Rex bien vide, nous avons beaucoup ri, beaucoup commenté en direct.

Malgré les acteurs superstars de la nouvelle génération, je n’ai pas accroché. Un début ultra-poussif jusqu’aux deux premiers meurtres, une enquête inexistante, des personnages vides. Comme le dit Nanouche5 : “c’est un scarymovie version scream“.

Le pire : pas la moindre histoire d’amour en vue ! Je ne vous dévoilerai pas tout, mais le scénariste Kevin Williamson s’est contenté de remixer son chef-d’oeuvre à la sauce Facebook / Twitter / livestreaming. C’est un Scream 2.0, voilà tout.

Même la bande originale ne sauve pas le film. Funny fact : un des personnages qui glisse une référence à la chanson d’amour de Scream “Don’t fear the reaper”.

La réplique qui pourrait résumer le film ? “I don’t need friends, I need fans”. Explosion de rires dans une salle remplie de community managers et autres “gens de la pub”. Big up à Osmany, Michelle, Greg, Soraya, Amandine, Sarah, et un grand merci au pro de la radio Emeric !

La bande-annonce :

Scream 4 : à voir si vous avez du temps à TUER… Mouaaaaahahaaa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *