Playboy Magazine : LE Retour en France ?

Playboy France
Playboy et la France, c’est une grande histoire d’amour, souvent contrariée. Je me souviens encore des premiers Playboy que j’ai achetés quand j’étais plus jeune. Je trouvais les articles bien plus chouettes que ceux de Newlook ou d’Entrevue (ce qui ne m’empêchait pas de les lire quand même, attrait pour le lifestyle masculin oblige !).

Aussi, c’est avec une vraie joie que j’ai reçu le communiqué de presse annonçant le retour du magazine de Hugh Hefner dans l’Hexagone. Que pouvons-nous attendre du retour de Playboy en France ?

Le jeudi 8 décembre 2016, le magazine au lapin sera de retour dans les kiosques. Mais attention ! Ne pensez pas au Playboy d’autrefois, avant-gardiste, celui de la libération des moeurs, où le patron mettait en une des femmes dénudées. Pour son retour, Playboy reste à la pointe de la qualité, mais sans la nudité.

Il y a presque un an, l’Oncle Sam annonçait un changement de ligne éditorial qui a été un vrai électrochoc pour le groupe Playboy : désormais, on ne verrait plus de nudité dans le magazine.

A l’heure où en deux clics vous pouvez toucher du doigt l’érotisme et le porno, Playboy prend un virage radical vers l’art et les girls next door. Oubliez les blondes siliconées : si Pamela Anderson possède le record de couvertures de Playboy, elle appartient désormais au passé (et aux clips de Julien Doré).

Les photos seront léchées, esthétiques, il n’y aura plus rien de vulgaire dans Playboy, qui va se recentrer sur le lifestyle masculin. Ce virage stratégique a permis de remettre le lapin sur de bons rails aux Etats-Unis. (J’ai d’ailleurs eu la chance de pouvoir lire les premiers numéros “sans nudité”, ça se tient, ça se lit comme un bon GQ, L’Optimum ou Lui).

Playboy France se relance grâce à David Swaelens-Kane et son associée Monika Bacardi

Un couple de jet-setteurs à la baguette du retour de Playboy France ? C’est ce qu’on pourrait croire en lisant un vieil article des Echos, qui les présentait à l’occasion du relancement du magazine Photo.

Mais ce sont avant tout de serial entrepreneurs qui savent que Playboy est une marque forte !

Alliance de modernité et d’authenticité, d’innovation et d’exigence, cette édition s’inscrit dans la gamme des titres de presse Premium, glamour et haut de gamme.

La ligne éditoriale s’axe autour des relations parfois contrariées mais toujours stimulantes entre la France et l’Amérique. Les lecteurs pourront ainsi découvrir certains articles inédits du Playboy américain, traduits par les meilleures plumes.

Le nouveau Playboy France sera tiré à 150 000 exemplaires. Chaque numéro mettra en lumière sous l’objectif des plus grands photographes la très attendue cover girl (couverte désormais), toujours sensuelle et délibérément ancrée dans son époque.

Le numéro à paraître au mois de décembre, portant sur “l’Amour à la Française”, vu sous toutes ses coutures, c’est-à-dire le moins possible, marque un nouveau départ pour le seul Playboy au monde édité en langue française, distribué également Belgique, en Suisse ou encore au Canada.

Aux commandes de l’édito, Raphaël Turcat et Guillaume Fédou, des noms qui ne vous sont probablement pas inconnus. Raphaël Turcat fut en effet rédacteur en chef de Technikart de 1995 à 2015, et Guillaume Fédou a lui aussi plus d’une corde à son arc, il est notamment auteur compositeur et interprète, originaire de Bordeaux.

Playboy France, le retour, J-10. Je me souviens du retour précédent, en 2007-2008, un numéro rouge avec Juliette Binoche de mémoire. A l’époque, Frédéric Beigbeder et Yann Céh avaient contribué à remettre le lapin au goût du jour. Depuis 2011, Playboy hiberne sagement sur notre territoire…

Souhaitons à la nouvelle équipe d’avoir l’endurance et le focus de la tortue pour réinstaller durablement Playboy dans le paysage des magazines masculins lifestyle français !

Sélim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *