Pitchfork Festival Thom Yorke Paris

Pitchfork Music Festival Paris 29-30-31 Octobre : On Y Va !

Quand vient Halloween, il n’y a qu’un rendez-vous à retenir : le Pitchfork Music Festival à Paris. Alors certes, c’est le bout du monde à la Villette (je joue au Parisien, je dois me plaindre quelque part, sinon ça ne va pas, ce ne serait pas crédible).

Le premier teaser m’avait donné vraiment envie. Bjork annoncée en tête d’affiche. Jamais vue sur scène. Alors évidemment, madame annule, ça avait fait pas mal de bruit par rapport à son merveilleux message : Mes chansons sont trop lourdes émotionnellement à chanter.” Peu importe : le reste de la programmation va être tout aussi folle et son remplaçant la surclasse dans mon panthéon personnel !

Pitchfork Paris 2015

Le line up complet est disponible ici pour les plus pressés : programmation éclectique !

De mon côté, un festival, c’est toujours un peu de préparation en amont, pour être sûr d’aller écouter les artistes qui me plaisent. Toujours se mettre dans le bain, découvrir leurs univers, leurs albums ou réviser quand je les connais déjà ! Là, je dois bien admettre que je suis à la rue presque sur tous les artistes présents : super heureux de les découvrir ! (Après avoir fait le Reggae Sun Ska cet été à Bordeaux, je crois qu’il me manque le Hellfest pour avoir fini la tournée des festivals “pas pour moi”.)

Quelle programmation pour le Pitchfork Music Festival cette année ?

Pitchfork Festival Thom Yorke Paris

Qui pour remplacer l’Islandaise capricieuse les 29, 30 et 31 octobre ? Un mec du même calibre, évidemment : il faut que les dépressifs puissent s’identifier. Oui oui, c’est donc Thom Yorke qui s’y colle ! Jamais vu non plus, ça va être l’occasion de découvrir le prodige sur scène. Il viendra y défendre son album Tomorrow’s Modern Boxes.

Quoi d’autre pour me faire traverser la ville et me rendre au Pitchfork Music Festival Paris ? Laurent Garnier. Cela fait bien longtemps que je ne l’ai pas vu en live, et Crispy Bacon reste un des meilleurs moyens de me motiver le matin ! Et l’Anglais Four Tet aussi !

Très envie de voir aussi ce que donnent Beach House sur scène (je pense qu’on va tous pleurer sur Beyond Love). Au pire, on ira se réveiller un peu avec Ratatat (je pense que Nightclub Amnesia sur scène, ça peut faire du bien !)

En réfléchissant bien, je me dis que je vais me marrer au Pitchfork : objectif du festival, garder la pêche ! Vendredi, on pourra aller faire les lovers en écoutant Rome Fortune ! Parmi toutes les découvertes faites pour écrire cet article, gros coup de coeur pour Rhye !

Intéressant aussi cette année : l’opening night ! Le festival Pitchfork innove avec son Opening Night qui propose un parcours dans trois salles parisiennes : le Café de la Danse, le Badaboum (coucou les copains) et la Mécanique Ondulatoire. Ce parcours fera voyager les festivaliers à travers ces espaces musicaux du 11ème arrondissement de Paris qui accueilleront des artistes comme La Priest, Empress Of, Neon Indian, et même Mura Masa. Également au programme, deux soirées d’after parties (présentées par RBMA) au Trabendo les 29 et 30 octobre (de 23h à 6h) avec Omar S, Rustie, Nosaj Thing (live), Andre Bratten (live), Galcher Lustwerk, STWO, Gilligan Moss, Keight, John Pope (live), Jade Statues, Cosmo (live) et k2k (live)

On se retrouve là-bas, ou pendant une pause à la Green Room !

Le teaser du Pitchfork Music Festival Paris 2015, pour vous !

Sélim, music reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *