ODXEY : première collection pour une marque d’aventuriers

Ne pas trop consommer, mais se concentrer sur des produits durables.

Voilà notre pouvoir en tant que consommateur : refuser les T-shirts à 3 euros fabriqués dans des usines qui tiennent à peine debout en Inde. (Le documentaire True cost est édifiant)

Je vous parle aujourd’hui de la toute nouvelle marque Odyssée, épelée ODXEY, et je vous explique pourquoi j’ai accepté de présenter leurs produits.

Encore des baskets blanches ?

Oui, encore… Parce que j’avais de la place dans la rubrique mode cet été, et parce que j’ai fait beaucoup de tri lors du dernier déménagement !

Les baskets blanches d’ODXEY sont simples, sobres, efficaces… Et elles iront à merveille à mon petit frère, qui en fera sa paire la plus habillée, si un jour il se décide à passer par Paris.

On fait la même pointure et la même taille, et quand mes placards débordent (ils sont tout petits), c’est généralement lui qui a la chance de récupérer les beaux habits !

Le modèle New York : les sneakers blanches ODXEY

La blanche basket ! Je ne mets quasiment que ça. J’ai du mal à porter d’autres couleurs aux pieds, que du blanc.

(A part en 2003 la paire d’Asics Onitsuka Tiger jaunes et noires de Kill Bill, mais ça, c’est autre chose…)

J’ai été ravi d’aller me promener dans tout le quartier avec les ODXEY New York.

Légères, pas trop transpirantes (je les ai portées en pleine canicule, c’est le meilleur moment pour se faire un bon avis sur la respiration d’une paire de chaussures…).

L’avantage avec ces sneakers blanches, c’est qu’elles vont bien avec tout. Vous pourrez les marier avec un short, avec un pantalon à pinces, avec un jean, avec un cargo…

Le shooting a eu lieu dans le quartier avec Julien, super photographe qui a été plus que patient en ce matin d’août…

Anecdote que j’ai envie de partager avec vous : connaissez-vous l’origine du mot sneakers ?

Quand cette nouvelle chaussure a été inventée, il s’agissait de baskets si silencieuses qu’une personne qui les portait pouvait se faufiler sans être entendue (en anglais, « sneak up »).

Idem pour les New York d’ODXEY : silencieuses, légères, confortables, je les recommande !

[Vous pouvez découvrir mon test sur les baskets en cuir In Corio ici]

Les mots de Georges fondateur d’ODXEY

« Les tenues Odxey sont simples, bien coupées et confortables. Mais confort doit aussi rimer avec fonctionnalité pour que ce vêtement soit adapté à votre vie de tous les jours.
Toute la création et la conception de notre première collection ont été réalisées dans nos ateliers en France avec une équipe passionnée et enthousiaste de se lancer dans cette belle aventure ! »

Mon avis après 15 jours de port des baskets ODXEY

Elles se font bien aux pieds, elles sont confortables, je valide.

De plus, c’est vraiment pour moi la pièce basique, facile, que vous pouvez porter avec absolument tout. Short, chino, jean, ça se marie très facilement à toutes les couleurs que vous déciderez d’arborer dans votre tenue du jour.

Sur ce look, j’ai fait simple : baskets et chino Odxey, tshirt Maison standard.

Et le pantalon alors ?

J’ai quelques tenues qui se ressemblent beaucoup : le pantalon bleu, c’est avec le jean la base de mes looks. Vous me verrez rarement avec un pantalon rouge ou jaune moutarde…

Sur le devant, le chino Odxey est doté de deux poches italiennes et une poche ticket, il cache une poche zippée dans la couture du côté droit, ainsi que deux autres poches dissimulées dans la ceinture. Sur le dos, il offre deux poches fermées par un bouton.

Ce pantalon fait partie de ceux que je vais porter souvent : c’est du basique, et il est solide. Il sera parfait pour cet automne, vissé à ma chaise pendant que je serai en train d’écrire.

L’important, c’est de pouvoir assurer les promenades en poussette et d’être bien. Départ de la maison, arrivée au jardin du Palais Royal. A l’ombre, sur les bancs sous les arbres, avec un café Kitsuné à la main ? Voilà le genre de vie que je vais mener si le temps le permets !

Les autres pièces de la collection ODXEY

J’ai isolé cette pièce sur le site. Il s’agit du gilet Berlin ODXEY : c’est exactement comme ça que j’imagine le look des reporters de guerre. Mobile et robuste à la fois.

J’aime beaucoup aussi cette surchemise en jean, Indiana.

surchemise Indiana en jean

Vous pouvez découvrir toute la collection ODXEY directement sur le site www.odxey.com

Je vous souhaite à tous une bonne fin de mois d’août, ici on se prépare pour une rentrée chargée sur le blog !

A très vite !

PS : vous savez que j’ai lancé un nouveau site, uniquement dédié au copywriting ? Si vous voulez ouvrir un blog, si vous voulez vivre de votre contenu et vivre de votre plume, découvrez Les Mots Magiques !

Sélim, blogueur mode homme, blogueur mode papa (mais on va éviter l’option dadbod)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *