mort de christophe

Mort de Christophe : 7 anecdotes que vous ne connaissiez pas sur le chanteur

Aujourd’hui vendredi 17 avril 2020, on a appris la mort du chanteur Christophe, suite à une maladie pulmonaire probablement aggravée par le Coronavirus.

Pour les plus jeunes d’entre vous, Christophe était une des stars du Yéyé, un style de musique de pop qui a émergé dans les années 60.

Mais pour tous les fans de Christophe, c’est aujourd’hui l’interprète de Senorita, Aline, Les mots bleus et bien d’autres tubes qui s’en va.

Avant de réécouter avec nostalgie ses morceaux culte comme Les Marionnettes, découvrez 7 anecdotes sur Christophe.

#1 Christophe était fan d’Elvis Presley

Christophe a découvert la musique avec le rock, et surtout à travers Elvis Presley.

Comme beaucoup de boomers, il a été très marqué par les chansons et les déhanchés du King.

Cette influence d’Elvis Presley se retrouve dans les chansons de Christophe et dans son amour pour la musique.

Sans Elvis Presley, peut-être que Christophe n’aurait jamais eu cette passion pour la musique.

Christophe : “Individuellement, dans mon petit monde à moi, dans ma bulle, c’était très délicieux les années 1960. C’est la technicolor, la découverte d’une nouvelle musique, l’arrivée du plus grand génie Elvis Presley.”

#2 Christophe chantait souvent en yaourt

Chanter en yaourt, c’est chanter avec des sons et des syllabes inventés qui n’ont pas de vrais sens.

Avant d’écrire totalement ses textes, Christophe chantait en yaourt et mélangeait ainsi des onomatopées et des mots “franglish”.

Il changeait ensuite ses sons par des vrais mots ou bien laissait ces sons directement dans ses textes sans les changer.

La raison de cette habitude est que Christophe préférait valoriser la sonorité au sens.

Il ne s’en cachait pas et avouait sans complexes et avec humour chanter en “Yop”, en référence au yaourt à boire. La dernière fois qu’il en a parlé, c’était chez Quotidien avec Yann Barthes.

#3 Christophe a été poursuivi en justice pour cause de plagiat

Dans les années 60, Christophe sort sa chanson Aline, qui sera le titre qui propulsera sa carrière.

Mais suite à ce titre, Jacky Moulière, un autre chanteur des années Yéyé, entame un procès contre Christophe.

La cause ? Aline, ressemblerait trop à la chanson Romance de Jacky Moulière.

Christophe gagna finalement le procès en appel quelques années plus tard, mais cette affaire lui laissa malgré tout un goût amer.

On vous laisse juger par vous-même :

Mais à mon sens, la ressemblance n’enlève rien à la beauté d’Aline…

#4 Christophe était un très grand fan de voitures

Christophe a possédé au cours de sa vie des dizaines de voitures exceptionnelles : Bentley, Ford Mustang, Ferrari, Porsche, Lamborghini… (Un peu comme toutes les voitures de James Bond !)

Il a même possédé jusqu’à 12 voitures en même temps.

Christophe assumait totalement être “un drogué de voiture”.

Il déclara un jour : “Je veux continuer à chanter pour m’acheter des voitures”.

Mais en 2003, il perdit son permis à cause de 3 excès de vitesse.

Étant totalement contre le système de permis à points, Christophe ne l’a jamais repassé.

Il n’avait donc plus la possibilité de conduire toutes les voitures présentes dans son garage.

#5 Christophe était extrêmement perfectionniste

Christophe était un grand perfectionniste, frôlant même parfois la maniaquerie.

Il a par exemple mis une année entière à travailler sur le son d’une partie de batterie.

Ce perfectionnisme était parfois handicapant pour lui et le poussait quelque fois à l’inachèvement.

Il ne termina jamais la composition de certaines chansons, car il ne les trouvaient pas assez bien.

Ça ne l’empêcha pas de parfois sortir des chansons parfois plus simples qui eurent beaucoup de succès.

La plupart des choses que j’ai apprises sur Christophe, c’était chez Technikart, qui l’interviewait pour un oui ou pour un non, mais qui en tirait toujours de bons papiers, comme pour Sébastien Tellier.

L’interview “presque vérité” de 2016 reste un classique pour comprendre Christophe le noctambule.

Christophe était cinéphile

Christophe a fait plusieurs apparitions dans des films, notamment dans Quand j’étais chanteur et dans Fils de.

En septembre dernier, il était également à l’affiche du film Jeanne, dont il avait composé la bande originale.

Jeanne n’était pas le seul film pour lequel Christophe avait fait la bande originale.

Il avait aussi composé les bandes sons de : La Route de Salina, Arrête ou je continue mais aussi Par accident.

Sa chanson Les Mots bleus a même donné lieu à un film, bien avant la mort de Christophe.

Le scénariste de Quand j’étais chanteur, Xavier Giannoli, mais aussi ami de Christophe, dit : “Il avait une cabine de projection où l’on regardait des films sans arrêt. Il en projetait un en boucle pendant des jours”.

Christophe avait une compagne de 33 ans de moins que lui

Christophe menait une relation avec Audrey, une maquilleuse de mode ayant collaboré avec des prestigieuses maisons de mode pour leurs défilés (Dior, Chanel, Christian Lacroix…).

Christophe : “J’ai une compagne avec laquelle je me sens bien. Elle est maquilleuse de mode. C’est ma maquilleuse-amoureuse…”.

Christophe avait 74 ans, et Audrey a 41 ans, ce qui leur faisait un écart d’âge de 33 ans.

Mais l’âge n’est finalement qu’un chiffre comme nous le rappelait Christophe : “La différence d’âge, ça ne veut pas dire grand chose. Je ne compte pas les années”.

Tout comme on ne compte pas le nombre d’années où on a utilisé Les mots bleus pour compter fleurette… et Succès fou.

Salut l’artiste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *