Lundi technologie.

Le lundi, c’est toujours l’occasion de faire le point sur tout ce qu’on doit faire dans la semaine. Je préfère boucler tout ça le vendredi soir, mais parfois, on n’a pas le choix (ou on est très mal organisé). Aujourd’hui, comme à chaque fois qu’une nouvelle technologie débarque, on se demande comment les séducteurs vont se l’approprier…

Au menu : une appli pour personnaliser vos répondeurs, et une appli Facebook qui vous fera passer pour un gros bouffon. A ne pas utiliser, donc, mais il est toujours bon de savoir en parler.

La mauvaise nouvelle du jour :

Breakup Notifier vient d’être supprimée. Sniff. C’était pourtant une drôle d’idée pour bénéficier de la fameuse « Window ». Cette fenêtre de tir que les snipers ont rarement, mais qu’il s’agit de saisir à tout prix. Ce moment où la fille sort d’une relation amoureuse, où elle est fragile, où ses copines l’incitent « à s’amuser ». PS : merci les copines cool, vous faites du bon boulot. Pas merci à toutes les copines maçons qui parlent de « se reconstruire » etc. Quand, tapi dans l’obscurité tu rôdais, mais qu’elle était en couple, tu ne pouvais rien faire. Mais voilà que Breakup Notifier nous affranchissait d’une veille laborieuse sur les dossiers jamais classés. Tant pis, so long, on ne va pas attendre qu’une fille casée revienne sur le marché quand il y a tant de célibataires à rencontrer… Parole de coach en séduction.

La bonne nouvelle technologique du jour :

Pour séduire cette fille, il faut qu’elle se sente unique. Règle vraie valable à travers le temps et l’espace. La bonne nouvelle, c’est qu’un ami nous permet de donner encore plus ce sentiment d’unicité, grâce au projet sur lequel il travaillait. Grâce à On Voicefeed, vous pouvez totalement personnaliser les messages vocaux laissés à chacun de vos interlocuteurs.

ON Voicefeed from Sébastien Claudet on Vimeo.

Pour elle, ce sera des private jokes, des compliments, des poèmes, à vrai dire peu importe, du moment qu’elle sait que c’est pour elle et elle seule. L’appli est bien évidemment très professionnelle aussi, c’est donc un plaisir que de pouvoir mixer le pro et le perso de manière invisible.

La bonne nouvelle bonus qui va forcément disparaître :

L’application Waiting Room permet de dire à celui qu’on aime qu’on s’intéresse à lui. Un peu à la manière d’une friend request, vous allez voir qu’une personne s’intéresse à vous, amoureusement. Le nom de cette personne secrète  ne sera dévoilé que lorsque vous deviendrez célibataire, « single » dans vos status Facebook. Une belle appli qui risque de déclencher une vague de rupture « juste pour voir » si l’herbe est plus verte chez la voisine…

Pourquoi est-ce voué à l’échec ? Parce que Secretementvotre c’est quand même mieux en termes d’amour secret. Parce que le concept de salle d’attente me fait penser aux prostituées (pour les gens normaux, ça doit rappeler le docteur). Dans tous les cas, ça sent la maladie. Déclarer son amour à une fille qui est en couple, c’est à la base pas très subtil. Mais là, c’est vraiment s’abaisser et envoyer le message « Je suis ta chose, prends-moi quand tu auras fini avec ton boulet actuel, je veux bien être le suivant ».

Un peu de fierté, que diable !

Published by Sélim Niederhoffer

J'écris des livres, des mails de vente, des pages de vente, des campagnes de pub aussi : je suis Sélim Niederhoffer, copywriter et coach en copywriting. Si vous me cherchez, je suis probablement en train de lire devant la cheminée avec des bretzels. J'écris beaucoup en ligne, pour forbes.fr, glassdoor.fr, les-mots-magiques.com, et j'ai aussi été publié en papier chez Technikart et Playboy. Hobbies : faire du paddle, courir, et mettre du parfum même quand je suis tout seul chez moi. Mon dernier livre, Le Guide du Copywriting, est paru aux Editions Eyrolles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *