Les Ladies du vendredi !

Après les Bridgets la semaine dernière, voici venu le temps, des filles dans le vent. Ah non, on me signale que ce sont les filles “à la page”. Elles sont venues s’allonger dans le canapé pour discuter un peu.

Imaginez que tout à coup vous ayez envie d’en savoir un peu plus sur les filles. Pour les séduire, par exemple. Plutôt que de leur parler, on vous propose de mettre un micro dans leur pièce secrète. Oui, c’est glamour. Ladiesroom : parler depuis les toilettes sans perdre sa féminité, pari réussi !

Bonjour les Ladies !

Salutations l’ami !

Qui êtes-vous ?

Nous sommes une tripotée (si tu me permets l’expression) de filles qui jacassons tranquille entre nanas dans nos toilettes. Ben oui, toi même tu sais, jeune mâle dans toute la splendeur de l’âge, que c’est précisément dans les lieux de commodités féminines que nous nous confions tous nos secrets les plus inavouables. Ça t’en bouche un coin ? Ouais, j’le savais.

Bref, c’est sur ce principe qu’est né le nom de Ladies Room,  une communauté soudée de filles pas fifilles qui parlons de tout, de rien, de la dernière ineptie de Marine (Le Pen) à la dernière bouse de Marc (Lévy, pas Jacobs, lui on l’aime vachement bien). On essaie autant que faire se peut de montrer que les filles ne parlent pas que de trucs gnangnan, loin de là, et que la langue, on l’a bien pendue ! Ensuite, libre à chaque contributrice d’écrire ce qui la fait hululer de plaisir ou crier de rage car Ladies Room est un  magazine à lire et à écrire qui est à l’image de ses rédactrices : pétillant, frais et piquant !

Vous conduisez quoi ?

Moi ? J’ai le permis B, mais honnêtement, ça me sert pas à grand chose dans Paris. Trêve de lol verbal, c’est quoi cette question ?!

Que faites-vous ?

On tient le bouclard bien sûr ! Disons que l’équipe de rédaction dont je fais partie a pour mission d’animer la communauté, de maintenir la ligne éditoriale, de créer de nouvelles rubriques et de proposer un contenu toujours plus créatif. Sans oublier que chaque jour, on se délecte des articles publiés par les filles pour enfin, composer la Une du magazine. On organise aussi des drinks IRL pendant lesquels on a la chance de trinquer toutes à la santé de Ladies Room ! Tu pourras même venir te jeter un verre derrière la cravate si tu veux !

Votre but avec les Ladies ?

Proposer à de « vraies » filles un magazine qui leur ressemble dans lequel elles peuvent s’exprimer, râler, et faire même des blagues ! Bref, être un média qui soit en total rupture avec ces reliquats de presse féminine qui ont plus tendance à nous faire rentrer dans des carcans sans intérêt de mode, beauté et j’en passe qu’à franchement nous épanouir ! Ce qui ne veut absolument pas dire que ces sujets ne nous intéressent pas, simplement ils sont traités différemment, avec un libre arbitre propre à chacune.

Quels avantages un gentleman célibataire retirerait-il d’un passage sur ladiesroom.fr ?

On a beau être un média fait par les filles pour les filles, on adore quand des mâles viennent fureter sur la Une et réagissent aux articles intelligemment. Au-delà de ça, je pense qu’ils en apprennent un sacré paquet sur les filles en général car ici, elles se confient sans fard et sans fioritures inutiles. Somme toute, on est men-friendly et même plus encore : deux fois par an on met les hommes à l’honneur en leur permettant d’écrire en Une avec des journées spéciales Men’s Room.

Ca cohabite facilement, des mamans et des jeunes filles en fleur ?

On ne peut mieux ! Et je dirai même que ce qui nous unit est, entre autre, une plume bien trempée !

Ce qui a changé ta vie en bossant pour Ladies Room ?

Je sais bien que c’est une chance et je suis heureuse de pouvoir dire que je fais le métier dont je rêve !

Je dois dire que c’est un vrai régal chaque matin de dévorer les articles que chaque contributrice publie, de suivre leur évolution, de les rencontrer IRL et de voir autant de talents sur un seul site !

Autant de talents sur un seul site

Qu’est-ce que tu retiens pour l’instant de cette expérience ?

Beaucoup de lendemains difficiles dus à des soirées on ne peut plus rocambolesques avec des filles à la page et des kilomètres de pages web parcourus. J’espère tout pareil pour 2011.

Avantages / inconvénients de traiter des sujets séduction, couple et sexe au quotidien ?

J’ai beau chercher (pour être honnête ça fait dix minutes que je bloque sur la question) mais qui pourrait y voir un inconvénient ? C’est justement l’éclectisme des profils de filles qui écrivent sur ces thèmes qui permettent de donner du relief. Je connaissais par exemple très peu le milieu BDSM et même si je ne suis absolument pas attirée par ça (coucou Mamy !), je comprends nettement mieux toute la psychologie et les aspects attirants du milieu grâce à une contributrice (à vous de la trouver) qui en fait partie. Cela ouvre les esprits et si les filles contribuent à ce type de sujets, c’est qu’il y a bien une raison 🙂

Une news qui t’a marqué en 2010 ?

Je dirai même un personnage international, figure de proue de 2010, qui s’est fait remarquer par son talent inconditionnel, j’ai nommé Antoine Dodson et dont l’œuvre s’intitule Bed Intruder. Ce mec a réussi à créer l’un des meme (malgré lui) les plus fous de l’année ! J’ai même acheté son « tube » sur iTunes. La beauté du geste.

Ca aide à séduire, d’avoir un blog ?

Il y a indéniablement un côté un peu exhibo-j’-ouvre-mon-trench-regarde-ce-qu’-il-y-a-en-dessous dans le blog, mais je pense que beaucoup utilisent aussi ce moyen pour s’obliger à écrire ou à développer un talent. Ensuite, je suis très sincère en disant que certains blogs peuvent embellir le quotidien et apporter une dose de fraîcheur, de magie. En ça, je pense que oui, avoir un blog peut aider à séduire, sans tomber forcément dans le côté drague rentre-dedans, ambiance « je me montre en photo pour attirer le chaland ».

Et puis de toute façon, libre à chacune de montrer ce qu’il a bien envie de montrer sur son blog…

Un lieu que tu recommanderais pour un premier rendez-vous ?

Un kebab ? (Le conseil du coach en séduction : non. Jamais. Sauf si vous êtes sur une île déserte)

Ton conseil séduction pour les lecteurs du Piège à Filles?

Si tu évites les bruits de déglutition bruyant pendant le repas et que tu ne parles pas de ce mec que tu as « powned en LAN sur WOW », tout devrait bien se dérouler.

Ca te plairait un gentleman qui te propose une backroom ?

Ah, ça, ce serait bien une question pour Lolipop ! (j’avoue avoir excellé dans l’esquive de la question !)

Comment on fait pour te séduire toi, la fille à la page ?

Fort heureusement, il n’existe à ce jour aucun cheat code pour ce type de requête !

Une question que tu aurais aimé que je te pose ? Tu peux même faire la réponse.

Barbe ou moustache ?
Les deux ! Par pitié, arrêtez de croire que ces zones sont des zones de non-droit pour vos poils ! C’est pour ainsi dire l’endroit où ils sont le plus sexy, alors ne vous privez pas !

Merci beaucoup, et longue vie aux Ladies.

Merci à toi mon bon Sélim, et à bientôt pour les soirées du Piège à Filles ? OK, si vous voulez, on fait une soirée avec une limousine pour rire un peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *