Les hommes le sexe et l'amour Brenot

Les hommes, le sexe et l’amour

L’ouvrage “Les hommes, le sexe et l’amour” du sexologue Philippe Brenot paru le 6 mai est une bombe (sexuelle, par la force des choses). Les hommes ne pensent au sexe que 13 fois par jour en moyenne, je n’ai pas les chiffres pour les femmes. Votre coach en séduction doit être légèrement au-dessus de ces chiffres, mais c’est pour le business, bien entendu. J’ai lu son ouvrage, ma foi fort intéressant, que je vous recommande, évidemment.

J’ai la chance de rencontrer Philippe Brenot ce lundi 23 mai dans le cadre d’une conférence organisée par Mme Bénédicte Ann, fondatrice du Café de l’Amour (et accessoirement personnage génial dans le documentaire Plus jamais sans mon love coach). Si vous aviez des questions à lui poser, je serais votre intermédiaire avec grand plaisir. (Posez vos questions dans les commentaires).

Au programme : homme et performance, homme et complexes, homme et taille du sexe, éjaculation précoce, partage et sentiments, comment dire “je t’aime”, à quel moment dire je t’aime, comment associer ou dissocier sexe et sentiments.

Pour son ouvrage, il a interrogé 2000 hommes en couple, qui se sont confiés. Ce qui les séduit, le culte de la performance, la crainte de ne pas être à la hauteur, la place du porno et de la masturbation : tout y passe.

Déclin des mâles, virilité en crise… On va probablement parler de la masculinité au XXIème siècle, de la définition de l’homme nouveau. Etre un homme en 2011, qu’est-ce que c’est ? Se comporter comme un homme, qu’est-ce que ça signifie ? Où se cache la virilité à notre époque ?

Pour la majorité de mes clients, être un homme c’est “avoir confiance en soi“. Il me tarde de voir ce que le professeur Brenot a à nous raconter.

La conférence sur “les hommes, le sexe et l’amour” avec Philippe Brenot, sera en ligne mercredi prochain si tout se passe bien.

D’ici-là, n’hésitez pas à poser vos questions ci-dessous ou sur le compte Twitter du Piège à filles.

Bisous !

3 comments on “Les hommes, le sexe et l’amour”

  1. “Comment dire “Je t’aime” et à quel moment le dire?” >> SERIOUSLY ??
    Je n’aurais pas de questions à part peut-être celle-ci: n’est-il pas dangereux d’intellectualiser ce nouveau “concept” de drague idéale ?
    C’est une chose pour laquelle on pourrait débattre sans fin, et le coaching individualisé qui permet de faire le premier pas (qui est surement d’abord une question de confiance en soi) pour briser la glaçe est compréhensible mais je persiste à croire que de donner des solutions générales au plus grand nombre c’est n’importe quoi.
    Et je critique pas cet éminent docteur et sexologue qui doit bien avoir à justifier ses 15 années d’études mais chaque individu à une personnalité, une approche, une sensibilité différentes et vouloir “évangeliser” la masse présente un risque de troubles. Ya qu’à regarder l’absurdité des gens qui essayent d’appliquer à la lettre la “Bible” de Neil Strauss (The Game).
    Alors ouai OK aujourd’hui les nanas ont des couilles et une grande gueule mais avec des mecs qui sortent des speechs complets ou rien n’est vrai ben si l’Homme c’est çà, la ça ne vaut plus la peine je voudrai crever, pour tout linceul un drapeau noir.

  2. J’ai ri au moment “les gens qui essaient d’appliquer à la lettre la “Bible” de Neil Strauss”. J’en ai vu encore cette année ressortir des phrases de 2005, je ris encore.
    PS : pas un peu mélodramatique la fin du commentaire ? Tu veux des bisous ?

  3. Ce qui me fait le plus rire c’est surtout les gens qui ressortent ça bêtement et qui ne pensent pas par eux-mêmes. Des coquilles vides en quelque sorte…C’était une citation tkt pas je jouais pas ds le mélo, enfin pas cette fois !! Euh jveux bien des fraises tagada stp !! 😀

    “Je hais le médiocre, le moyen, le vulgaire. Et si je survis c’est pour Mr. Darcy parce que si l’Homme c’est vous, là, ça ne vaut plus la peine, je voudrai crever pour tout linceul un drapeau noir.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *