Le silence radio, technique de petit zizi

Réaction rapide à la lecture d’un article d’un blog masculin. L’auteur propose de faire passer un message à la fille en ne lui répondant pas.

Il faut vraiment manquer de courage pour en arriver à pratiquer le silence radio. On ne se débarrasse pas d’une fille comme ça. Il y a bien mieux à faire. Laissez-moi vous expliquer en quelques mots pourquoi Jooks fait fausse route.

La non communication est tout de même un message envoyé. C’est vrai. Elle comprend qu’elle ne reçoit aucun message de vous. C’est un peu comme TF1 qui retire l’épisode de Confessions Intimes où les journalistes se sont faits piéger par Rémy Gaillard. Les internautes virulents demandent où ils peuvent retrouver l’épisode. La chaîne ne répond rien. Le message est clair : “Les pigeons, vous êtes gentils, continuez de regarder nos merdes, mais ne posez pas de questions, merci.”

TF1 nous méprise, c’est une chose. Pas besoin de communiquer pour eux, on le sait.

Mais une fille qui ne reçoit plus signe de vie, c’est différent. On sait très bien que les mecs de TF1 ne sont pas morts. Ils jouent au mort, et attendent le prochain scandale pour qu’on les oublie. (Au rythme où va la télé réalité, d’ici trois quatre semaines le prochain macchabée sera livré).

La fille que vous courtisiez, avec qui vous étiez, peut vraiment penser qu’il vous est arrivé quelque chose. Par pure empathie, sympathie, par intérêt pour vous, vraiment.
Elle vous aimait, était attachée à vous et voilà comment vous mettez un terme à votre collaboration orgasmique ?

C’est très petit, monsieur…

Qu’il s’agisse d’un simple plan cul ou d’une relation sérieuse, on ne rompt pas par le silence. Comme vous le dites si bien, Messieurs Jooks, les filles ont recours à cette technique sournoise.
Mais vraiment ? Dire à un mec de rompre grâce au silence radio ? Vous êtes faibles.

Un “Je manque de temps”, “je suis busy en ce moment”, “je n’ai pas trop la tête à ça”, “je pense trop à mon ex désolé”, “il faut que je fasse le point sur ma vie”, “c’est pas toi c’est moi”… Des techniques honteuses pour rompre, on en connaît pourtant un paquet…

Mais là, le silence radio, vous marquez un grand pas dans la lâcheté…
Même la plus folle, la plus grosse, la plus mauvaise haleine mérite sa fausse excuse.

Pour rompre comme un gentleman, cliquez…

Sélim

Published by Sélim Niederhoffer

J'écris des livres, des mails de vente, des films, des campagnes de pub aussi. Si vous me cherchez, je suis probablement en train de lire devant la cheminée avec des bretzels. J'écris beaucoup en ligne (forbes.fr, glassdoor.fr, artdeseduire.com, les-mots-magiques.com), mais j'ai aussi été publié en papier chez Technikart et Playboy. Hobbies : faire du paddle, courir, et mettre du parfum même quand je suis tout seul chez moi.

One comment on “Le silence radio, technique de petit zizi”

  1. Rompre par silence radio, c’est “petit zizi”, ok, c’est même roi des tocards, mais un petit coup de silence radio si la demoiselle s’est mal comportée, cela ne vaut-il pas tous les reproches du monde ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *