Le mois du moi

Se parler à soi. A moi. C’est un peu le but de ce message. Me remettre dans le droit chemin. Rien de mieux que les épreuves. En ce moment le travail avec Art de séduire me prend tout mon cerveau (le truc dont je me sers de temps à autre pour faire des blagues).

Les projets sur lesquels je passe mon temps sont épuisants mentalement. Et le pire, c’est que je ne peux pas en parler. D’habitude, je pouvais cracher sur les missions qui ne me plaisaient pas. C’est tellement facile la médisance, et tellement peu constructif, mais au moins on peut en parler aux potes. Là, je suis bien seul, à ne pas pouvoir parler de ce que je fais. Secret défense…

Mais j’adore ça. Rentrer, épuisé. Avoir passé la journée à cogiter sur “des trucs” (le nom secret des projets secrets.)

Me mettre devant mon WordPress, le piège à filles, et là, page blanche. Je donne tellement d’idées la journée que je n’en ai plus pour moi le soir. C’est en rentrant tous les soirs sec que je me suis dit qu’il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond.

Certes, j’ai décidé de basculer la partie conseils en séduction chez Artdeséduire, mais ce n’est pas toute ma vie. J’ai d’autres activités à côté qui me plaisent énormément. Il était grand temps de mettre en application les conseils que je donne aux entreprises et à mes amis qui cherchent à appréhender la notion de personal branding.

Je viens tout juste de renouveler mes noms de domaine. Quel meilleur moment pour se poser et avoir une vraie réflexion sur le contenu du blog ? Si vous aussi possédez un blog ou souhaitez réfléchir sur votre identité numérique, sur votre e-réputation, il faut commencer par cerner les sujets qui vous touchent.

Les sujets sur lesquels vous avez envie de vous exprimer. Je ne dis pas les sujets sur lesquels vous avez la légitimité de vous exprimer. Nous sommes tous égaux en principe. La qualité de vos écrits, votre originalité feront qu’à terme vous aurez un public.

Mais avant de penser à ça, toujours reprendre les bases : “MOI C’EST QUOI ?”

Je me suis posé la question que j’ai posée à des amis proches : “Si je vous dis que j’ai écrit un article, de quoi parle-t-il ? Quelles sont les thématiques avec lesquelles je vous saoûle sur Facebook et Twitter ?”

Les réponses sont évidentes pour la personne que j’ai appelée :

1/ Du lol. (“Un jour tu iras en prison pour l’usage abusif de lol dans tes phrases”)

2/ Du sport avec un focus sur la course, la boxe et évidemment le foot. (“Remets-toi à poster des vidéos de buts de RU.tube”)

3/ Les filles, les femmes, les relations amoureuses, les inégalités hommes-femmes, les études pourries avec des chiffres bidons. (“Tu devrais racheter Playboy”)

4/ “Le cinéma, les séries, le son et les livres que tu t’enfiles.” Le message est clair. Je vais continuer de surconsommer. Toujours sans Ipod, sans Iphone ni Ipad.

5/ Les soirées, les endroits lol où sortir, “et reprends tes compte-rendus de soirées de bouffons de la blogosphère, ça me fait rire au travail.”

6/ Les règles de grammaire et d’orthographe. “Un jour tu finiras prof à taper sur de jeunes illettrés”.

7/ Le business. Le community management. Le personal branding. Le SMO (social media optimization). Les problématiques d’identité numérique et d’e-réputation. “La séduction ce n’est qu’une partie infime de l’influence, tu dois creuser le sujet.”

8/ Le parfum. “Connaître les parfums féminins et les reconnaître, c’est bien. Maintenant regarde dans ton slip, tu verras que tu es un garçon, et que tu ferais mieux de connaître ton marché masculin. Tu sais quoi ? tu devrais créer une rubrique intitulée l’homme claque son salaire. Ah non, c’est vrai, tu as déjà une rubrique filles.”

9/ La rubrique QPUC, Tout le monde veut prendre sa place et Trivial Pursuit. “Mec, appelle ça Culture générale !”

10/ Le courrier des lecteurs. “Là tes lecteurs seront libres de te poser des questions auxquelles tu ne pourras pas répondre et tu auras l’air d’un con. Tu n’as qu’à l’appeler développement personnel.”

11/ Courrier international : “les statistiques et campagnes de pub US, UK, AUS et DE parce que tu postes quand même énormément de bullshit international.”

Ces 11 thèmes, ce sont les 11 joueurs qui constituent mon équipe. Pour le meilleur, et surtout pour le pire. Appelé lors du rassemblement, “politique” et “astrologie” n’ont pas été retenus. Trop ingérables.

La version 1 du piège à filles va maintenant être compressée en une seule partie, que je vais appeler… bonne question. Blocage. On verra bien.

Le blog “Le piège à filles” devient le blog de Sélim Niederhoffer, coach en séduction mais pas que. Lecteur, sportif amateur, expert en réseaux sociaux, consultant en influence digitale. Écrivain ? Ancien élève, futur professeur ?

La clef, c’est simplement d’être fidèle à soi-même. De faire ce que vous avez envie de faire. On abordera bientôt les techniques qui permettront à chacun d’entre vous de vivre de vos passions.

L’aventure continue, ici, sur Facebook et surtout sur Twitter.

Published by Sélim Niederhoffer

J'écris des livres, des mails de vente, des films, des campagnes de pub aussi. Si vous me cherchez, je suis probablement en train de lire devant la cheminée avec des bretzels. J'écris beaucoup en ligne (forbes.fr, glassdoor.fr, artdeseduire.com, les-mots-magiques.com), mais j'ai aussi été publié en papier chez Technikart et Playboy. Hobbies : faire du paddle, courir, et mettre du parfum même quand je suis tout seul chez moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *