Le Débarquement vol.2 sur Canal+ : retrouvez les immanquables !

Vendredi soir dernier sur Canal+ avait lieu le deuxième Débarquement, sorte de SNL à la Française. Le Saturday Night Live, c’est le show américain qui donne le ton en matière d’humour depuis 1975. Personne n’a jamais réussi à égaler le SNL, ni les Nuls, ni les Inconnus, mais tous s’en inspirent.

Après le four de la première édition, la bande à Dujardin revient pour de nouvelles aventures du Débarquement. J’ai assisté au tournage, et j’ai aimé ce que j’ai vu. Canal + vous offre les Immanquables, le best-of de cette édition du Débarquement.

Après une intro bof bof de Dujardin et Gilles Lelouche en costume, on a pu entrer dans le vif du sujet avec les Maternulles. Hilarant. Le débat “Les femmes sexy peuvent-elles être drôles ?” trouve ici une réponse éclatante.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

C’est un grand oui pour la présentatrice, pour Karin Viard et pour la rousse Audrey Fleurot que l’on retrouvera plus tard…

Grand moment de cynisme pour le sketch sur la crise. Cette parodie de Proposition Indécente est parfaite. Elodie Bouchez en Demi Moore, il fallait y penser ! Guillaume Gouix en Robert Redford, on prend !

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Mamy Drop, la parodie de Money Drop avec une partie des Robins des Bois est probablement un des sketchs les plus réussis.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Le final, le sketch sur le foot réunissait un plateau assez exceptionnel, je vous laisse regarder tout ça.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

La déception, pour être honnête : un Nicolas Bedos à claquer. Lors de son sketch avec Stéphane De Groot en Dark Vador, il en profite pour l’humilier publiquement, en tirant toute la couverture à lui. Des claques… Il aurait pu faire preuve d’humilité, décider d’en rire, d’aider son partenaire… Rien du tout.

La déception volume 2 : le teaser, c’était Ben Stiller faisant faire sa vaisselle à Jean Dujardin. Un beau moment, on s’attendait à un développement en plateau, on espérait voir Ben Stiller dans un autre sketch. Que nenni… De la poudre aux yeux.

On quitte le plateau avec des étoiles dans les yeux, ces deux moment de déception bien vite oubliés ! Je vous laisse avec mon sketch préféré de la soirée : la jalousie.

Comment gère-t-on une relation de couple quand on est actrice porno ? A peu près aussi difficilement que quand on est coach en séduction… La plantureuse Audrey Fleurot nous apprend à gérer notre jalousie maladive de fort belle manière !

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *