First love, second chance.

Le Piège à Filles regarde la télé ? Pas tant que ça. Mais un vrai séducteur est au courant de ce qui se passe à la télé. Surtout quand c’est drôle. Aujourd’hui je sors l’album photo personnel pour illustrer l’article. Dans les rues de New-York, j’étais tombé sur cette affiche.

Et je me disais : “ça doit être une super série, deux héros qui se retrouvent après 20 ans”. Sauf qu’il ne s’agissait pas d’une série mais de real-TV. Des inconnu(e)s dont les chemins se sont éloignés, qui se redécouvrent. Peut-on réellement repartir pour une nouvelle relation avec son premier amour ?

L’émission “First love, second chance” était diffusée aux Etats-Unis sur TV LAND. En France dès ce soir, c’est TF1 qui en proposera l’adaptation. Leurs équipes d’investigation ont retrouvé les amours de jeunesse de certaines personnes. Souvent avec difficulté, puisque les gens déménagent parfois. Le concept vous plaît ? Vous vous posez la question de savoir comment vous réagiriez si vous recroisiez votre “premier amour” ?

Avant même de regarder la bande-annonce du programme, on peut déjà prédire la liste des questions des journalistes :

“Tu crois que tu vas réussir à récupérer ton ex ? Tu vas savoir recoller les morceaux ? Tu es prêt à la séduire à nouveau ? Alors, pas trop déçu ? Elle est différente par rapport à vos souvenirs ? Tu pleures ? Vas-y pleure ? Steuplé pleure on filme…”

On attend déjà un déferlement de bons sentiments et des vagues de larmes sur les blogs girly. Certains articles de journaux fournissent déjà des récits d’amour retrouvé !

Je me pose un tas de questions sur cette émission de dating qui s’annonce d’ores et déjà mythique . Tout d’abord la définition de “premier amour”. Celle qui vous a rendu homme ? Votre prof d’anglais en jupe qui avait le bon goût de s’asseoir uniquement sur les coins de table ? Votre mère, cet amour interdit ? La première femme avec qui vous avez vécu ? Vous l’aurez compris, la définition du “premier amour” va être un des points clefs de cette émission.

Le conseil séduction du coach : même sans regarder une seconde du programme de TF1, vous pouvez vous en servir lors d’une discussion. “Et toi, ton premier amour il est devenu quoi aujourd’hui ? Je suis sûr que la mienne pleure encore mon départ en Afghanistan pour la Croix-Rouge. J’y retourne demain matin”. Remplacez l’Afghanistan par la destination de votre choix, en fonction de votre interlocutrice.

Affaire à suivre…

Teasing : je publierai bientôt un article en lien avec cette émission. “Comment récupérer son ex” ? Il sera couplé avec un autre article : “ Mais pourquoi diantre récupérer son ex” ? Et peut-être bien un article sur le sado-masochisme aussi…

Tiens, en parlant de first love. C’est vieux, c’est Uffie, c’est cadeau.

6 comments on “First love, second chance.”

  1. putain si ils avaient été là quand j’ai tenté l’aventure avec mon amoureuse de la maternelle, il y aurait eu du matos Tiheeeefouanesque.
    Hate de voir ça en tout cas.

  2. Les séries de TV-réalité des US et reprises par TF1 sont toujours magiques, et celui là a l’air de l’être particulièrement. Vont-ils montrer tous les ex-couples pour lesquels un de protagonistes était maqué ou simplement ne voulait pas revoir son 1er amour?

    Parce que bon le 1er amour quand ça se termine c’est aussi le 1er chagrin d’amour et là ils veulent nous faire croire qu’on est toujours super heureux de revoir son 1er amour…ils sont trop mignons quand même.

    Mon 1er amour a essayé de me recontacter une fois. Après m’avoir fait les pires crasses “juste pour avoir de tes nouvelles en mettant de côté nos erreurs du passé”. Il a dégusté le mail de retour 🙂

    Pour ce qui est de récupérer son ex la question essentielle c’est: pourquoi est-ce que ça n’a pas marché? Une faute irréparable? Un manque de confiance? Ou des circonstances indépendantes de la volonté des deux amoureux? Les aléas de la vie quoi. Il faut surtout voir si ce qui a fait foirer est évitable cette fois ou pas…sinon c’est non seulement du masochisme mais aussi de la connerie.
    Bon je dis ça mais je l’ai fait hein. Parce que c’était la faute des aléas. Et d’ailleurs la meilleure solution que j’ai trouvé c’est de ne rien faire. Ne pas contacter rien. Franchement, ça marche du tonnerre, surtout quand on est plutôt type pot de glue habituellement.

  3. @ junkan : la seule fois ou j’ai voulu me remettre avec un ex a été une connerie dont je me souviens encore… JAMAIS plus je ne retournerai en arrière (mais bon, chacun fait comme il le sent après tout)

  4. Bah après faut surtout réfléchir. Moi je l’ai fait parce qu’aucun de nous n’avait fait de conneries, pas spécialement d’engueulades ou quoi. Juste pas le bon timing. Mais bon, c’est pas toujours évident non plus d’être honnète avec soi-même à ce sujet, l’amour peut rendre sacrément con…là je fais la maligne parce qu’ensuite ça a très bien fonctionné, mais ça aurait foiré je pense que je dirais la même chose que toi 😉

  5. T’inquiètes : si il y a une chose dont je suis persuadée c’est qu’effectivement, l’amour rend très con 😉
    Et je pense sincèrement que c’est très perso comme réaction. Parfois, tu as beau te raisonner et savoir qu’y retourner va te briser le coeur une nouvelle fois, tu t’en fous et tu fonces quand même… En revanche, je ne suis pas certaine que si ça se plante encore, tu ne souffres pas autant voir plus que la première fois ? Et puis parfois ça fonctionne à merveille pcq comme tu l’as dit, c’était juste une question de timing…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *