FEU : Crazy Horse Paris a son film, par Christian Louboutin

Et je l’ai raté. Voilà. L’infobésité, la surcharge d’informations, ça me fait parfois passer à côté de l’essentiel.
Un show sous la direction artistique de Christian Louboutin. Une captation au coeur de la scène. Un film en 3D.
FEU, c’est beau comme nom, non ?

“Notre projet artistique n’est pas une simple captation. C’est une ballade sensuelle où l’on prend le temps de se promener et de regarder les décors. Les décors n’existe pas. Il sont symbolisés par les corps des femmes” Bruno Hullin, réalisateur.
Heureusement, les bandes-annonces sont faites pour nous faire regretter ce raté…

L’intérêt de cet article : aucun, si ce n’est celui de susciter des vocations chez les petites filles.
Aucun corps n’atteindra jamais la beauté de celui des danseuses (théorie très personnelle). Fascinant.

Moulin Rouge, Crazy Horse, Lido, je n’ai jamais mis les pieds dans ces établissements. Là, ça m’a donné envie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *