Faire pousser des couilles

Comment se Faire Pousser Des Couilles ?

Comment se laisser pousser des couilles ? Pas besoin d’engrais, pas besoin d’arroser souvent non plus, se laisser pousser des couilles ne coûte pas très cher au final. C’est une amie qui m’a donné l’idée de cet article, en se plaignant d’un énième amant qui avait disparu sans laisser de trace… Ah, le ghosting (ou silence radio) a encore frappé…

« Explique-moi pourquoi les mecs n’ont pas de couilles, là ! Et donne-leur une bonne adresse pour une greffe de couilles, ça leur fera du bien, j’en peux plus de ces gamins, je veux un homme moi ! »
Bienvenue dans la clinique des couilles, ma couille !

Faire pousser des couilles

J’ai commencé mon enquête avec Google et j’ai trouvé une femme qui expliquait que le succès était une affaire de couilles. Merci Charlotte Le Bon pour cette citation.

Les couilles ne sont donc pas réellement des attributs physiques, il faut les interpréter comme étant synonyme de courage. De virilité peut-être. De maturité aussi.

Avoir des couilles, c’est quoi ?

Avoir des couilles et du courage

Ça, c’est prendre ses couilles en photo, ça s’appelle le nutscaping, et il y a un Tumblr entier dédié à des photos gâchées par des testicules. Internet est fascinant…

Mais revenons à nos moutons, on n’est pas là pour prendre des photos de nos testicules, mais on est là pour apprendre à poser nos couilles sur la table comme le docteur Troy dans Nip/Tuck.

Les femmes ont tendance à nous reprocher notre manque de courage. Manque de courage quand il s’agit de les aborder (cf La déclaration d’amour qui arrivait 25 ans trop tard…), manque de fermeté quand il s’agit de leur tenir tête et de les recadrer, manque de cran quand il s’agit de les quitter.

Elles n’attendent pas d’un homme qu’il ait raison en permanence, qu’il impose ses décisions coûte que coûte, mais elles demandent souvent de la fermeté. L’opposé ? La mollesse.

C’est le mec qui dit oui et amen à tout. « Comme tu veux ma chérie » en boucle dans sa bouche lorsqu’il s’agit de choisir un restaurant. S’imposer ? Défendre son point de vue ? Que nenni, il est bien trop faible pour ça, et on lui a appris que dans la vie, le conflit c’était mal.

C’est un Munichois perpétuel, qui cède centimètre après centimètre.

Le mec sans couille, l’enfant à vrai dire a peur du conflit et préfère esquiver tel un serpent visqueux, préfère repousser les décisions difficiles.

Le meilleur exemple, là où nous excellons dans l’art de la disparition de testicules : le terrible moment de la rupture.

C’est là que ça pose problème souvent. Un vrai conflit va naître. Une rupture, on la vit rarement bien. Comment faire pour quitter une femme « comme un homme », comme un adulte ?

Ça veut dire qu’il va falloir lui dire en face à face, et soutenir ses accusations et son regard, répondre à ses questions, probablement la regarder pleurer : il faut énormément de courage pour affronter ce moment-là, et c’est souvent lors des ruptures que les hommes perdent leurs attributs virils.

Rupture par texto, négligence progressive pour SE faire larguer, déménagement surprise : la lâcheté masculine se fait créative quand il s’agit d’esquiver les conflits… Au cas où, je vous recommande ce court article sur l’art de la rupture, comme un gentleman.

En fouillant un peu le web, je me suis rendu compte que la rupture n’est pas le moment le plus flippant pour les hommes : il s’agit souvent du premier baiser. Comment savoir si c’est le bon moment ? Comment savoir si je ne vais pas me prendre un vent ? Les hommes ont peur du rejet… et préfèrent bien souvent ne rien tenter plutôt que d’échouer. Et c’est bien dommage. Et on peut changer ça !

Comment se faire pousser des couilles ?

Avoir des couilles

Pas comme ça… J’ai recensé pour vous quelques pistes pour faire preuve de plus de courage dans la vie :

  • Dire la vérité même quand ça fait mal (vous dormirez mieux après)
  • Savoir que ça va faire mal et s’y préparer
  • Assumer ses décisions même quand elles ont été mauvaises
  • Prendre le risque de tout perdre pour gagner plus
  • Savoir demander pardon et reconnaître ses torts
  • Savoir imposer ses règles et ses limites

Qu’il s’agisse de proposer un premier rendez-vous, d’une opportunité professionnelle à saisir ou de n’importe quelle décision : soyez un homme.

Ce n’est pas facile, ça demande de l’entraînement au quotidien… et ça en vaut la peine.

La vie ne vous fera pas de cadeau, mais si vous vous laissez pousser des couilles, vous la vivrez sans regret.

Combien de filles je regrette de ne pas avoir abordées quand j’étais gosse… Combien de fois j’aurais dû tenter de nouvelles expériences mais j’étais trop tétanisé par la peur de mal faire ou de me faire prendre… Bloqué par la peur de “Et si ça ne marchait pas ?”, paralysé par le besoin de perfection…

Parfois je repense à ceux qui sont morts pour que nous puissions vivre libres. Dire que certains s’engageaient dès leur majorité et parfois même avant pour venir libérer l’Europe et braver le feu ennemi.

Et que nous, on a peur de changer de travail, de déménager, d’aller dire à un voisin qu’il fait trop de bruit et qu’on tergiverse 10 ans avant d’aborder une fille… Etre un homme, c’est surtout réussir à s’engager.

Bonne greffe à tous, et bonne semaine.

Sélim, lifestyle coach

One comment on “Comment se Faire Pousser Des Couilles ?”

  1. Bon et bien Selim, je crois qu’on aborde là encore un des piliers majeurs de la séduction… Que dis-je ? De la vie ! Les meilleurs choses qui pourraient nous arriver ne tiennent qu’à cette organe. Une opportunité se saisi avec les couilles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *