faire le ménage dans sa vie

3 jours pour faire le ménage dans votre vie (et pas que les placards…)

Salut les amis, les copains, les lecteurs qui viennent de temps en temps, les anciens collègues, j’espère que vous allez tous bien.

Cette période de confinement touche à sa fin pour la plupart d’entre nous, et j’espère que vous ressortirez heureux et apaisé de cette période.

Je sais que le discours dominant est à la peur, à l’angoisse économique, à l’écroulement, l’effondrement etc… mais j’ai envie de croire que cette période peut nous être bénéfique et utile pour faire le ménage dans nos vies.

Si comme moi vous ne partez pas pour ce nouveau week-end de 3 jours, voici un plan pour faire un grand ménage dans votre vie pour y voir plus clair.

Au programme : les placards, certes, mais aussi deux autres sphères de votre vie qui vous encombrent probablement…

Vous le savez, j’ai été parmi les premiers fans de la Méthode Marie Kondo, la coach en rangement japonaise.

Ce besoin de clarté, de minimalisme, m’est apparu encore plus évident pendant le confinement, où j’ai terminé le travail de rangement, d’allègement.

J’ai bien entendu lu des opinions contraires : “pendant le confinement, ce sont les bordéliques qui ont le mieux vécu”. Notamment dans cet article du Monde, qui glorifiaient les “hoarders”, les accumulateurs.

Pourtant, je reste persuadé qu’on possède trop de choses, d’objets inutiles. Qu’on s’encombre pour ne pas avoir à affronter la vie. C’est plus simple quand on a le nez dans le guidon, on a toujours quelque chose à faire.

Pourtant, s’alléger, faire du tri, permet d’avoir moins de choses à faire, et de se recentrer sur l’essentiel.

Voici donc les 3 types de ménages que je vous recommande de faire pour reprendre votre vie en main.

Faire le ménage dans sa vie, ça commence par ses relations

Autour de vous, vous subissez de multiples influences. Depuis que nous sommes petits, nous vivons avec les autres, nous obéissons, nous voulons plaire aux autres.

A nos parents, à nos profs, à nos amis, à nos partenaires, à nos collègues de travail et nos patrons, à nos voisins…

Dans le lot, il y a des personnes toxiques, des personnes qui vous font plus de mal que de bien.

Il y a dans toutes vos fréquentations certaines personnes qui vous tirent vers le bas.

C’est ce pote un peu bizarre que vous voyez quand même pour lui faire plaisir.
Ce sont ces repas de famille qui vous pèsent plus qu’autre chose.
C’est cette personne qui une fois vous a aidé, et depuis profite de vous.

Le confinement, ça a été pour moi l’occasion de réfléchir aux vrais amis.
Aux personnes que je voulais vraiment avoir dans ma vie.

Pendant ce confinement, j’ai fait le ménage dans ma vie. J’ai effacé certains numéros de téléphone, j’ai supprimé quelques faux amis en ligne, sur Facebook…

Ce qui nous mène directement à la deuxième sphère de ce grand ménage : l’allègement de votre vie numérique, qu’on appelle parfois le minimalisme digital.

#2 Faire le tri dans votre vie numérique, c’est fantastique !

Allez, avouez : combien de personnes que vous suivez en ligne vous énervent ?
Combien de personnes, d’influenceurs, vous mettent dans un mauvais état d’esprit ?
Je sais que certains d’entre vous ragent devant des musculatures impeccables chez les influenceurs sport.
Je sais que d’autres complexent parce qu’elles n’ont pas “le corps qu’il faut”.
Je sais aussi que certains passent leur temps à épier une ex, ou une future conquête…

Bref : rien de nouveau sous le soleil, les réseaux sociaux sont mauvais pour notre cerveau (et notre âme !)

Je me suis allégé de plus de 1800 “amis” Facebook récemment, afin d’y voir plus clair. (Bon, moi c’est un peu différent : quand on travaille dans le copywriting, le but est d’avoir des lecteurs…)

Donc en 1 : faites le ménage parmi vos amis. Exit les faux profils, exit ceux avec qui vous avez parlé une fois en 2012.

Ensuite, et c’est là que ça devient drôle : commencez par faire le tri sur vos notifications, qui ne servent A RIEN.

A quoi ça sert d’avoir un gros rond rouge avec “2976” qui indique vos mails non-lus ?
A quoi ça vous sert d’avoir le nombre de textos non-lus ?

Rentrez directement dans chacune des applis pour bloquer les notifications. C’est long, c’est chiant, mais qu’est-ce que ça fait du bien d’avoir un téléphone qui ne vous stresse plus…

Une fois que les notifications sont OK, passez aux applis non-utilisées. On a tous téléchargé un jour une appli pour voir, et on ne l’a plus utilisée. Poubelle. Désinstallation ! Allégez-vous !

Le plus gros reste à venir : votre boîte mail, et ses newsletters I-NU-TILES.
Avant, j’utilisais le service de désabonnement Unroll.me, mais ils ne sont pas français, et toujours pas à jour avec le RGPD…

Donc désormais, si vous voulez vous désabonner rapidement d’un tas de newsletters encombrantes, je vous recommande Cleanfox.

Vous passerez beaucoup moins de temps dans votre boîte mail pour rien.

Ce temps, gagné, il est pour vous, le sport, la lecture, le fun, vos projets et vos proches (ceux qui ont été épargné par le grand ménage #1 !)

Faire du vide dans la maison pour se sentir plus libre

Dans cette partie, vous allez vous ateler au ménage dans les armoires et les placards : vêtements, livres, cuisine, salle de bain et paperasse, même si vous êtes phobique administratif.

Là, on retombe directement dans les préceptes que donnent tous les coachs en rangement.

J’en parlais notamment avec Aurélie Capogna,qui est coach en rangement à Paris, quand je lui ai demandé de l’aide pour mes livres.

C’est mon problème #1 : je n’entasse pas les produits de beauté, je ne collectionne pas les sneakers ni les vêtements, ni les figurines des Chevaliers du Zodiaque ou de Star Wars.

Ma maladie s’appelle tsundoku ou bibliomanie… J’accumule des livres, et je n’ai pas le temps de tous les lire.

J’ai gardé quelques étagères de livres pendant mon dernier déménagement, mais j’ai plus de 12 cartons qui m’attendent et souffrent dans le noir, à la cave. Les pauvres…

C’est probablement le plus simple à ranger, car ces choses sont immobiles. Les applis bougent, les notifications aussi, mais les habits, ça obéit.

Je vous souhaite un très bon week-end de rangement.
Hâte de lire vos astuces pour faire un grand ménage dans votre vie !

Sélim, ménage adroit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *