Découvrez les cocktails du Glass à Pigalle

“19H45. Toi et moi. Le Glass, à Pigalle.” Des textos simples pour des rendez-vous compliqués. Mais quand ils sont accueillis par des “Avec plaisir”, ça donne envie de quitter le bureau pour être à l’heure au rendez-vous de nos promesses.

Géographiquement, le Glass est parfait pour moi. Situé dans So Pi, le fameux Sud de Pigalle, c’est un ancien bar à hôtesses qui proposent désormais une carte des cocktails assez intéressante… et colorée !

Ouvert par l’équipe du Candelaria, la surprise du soir est plutôt bonne : nous allons avoir le bar pour nous tous seuls, à l’abri des regards indiscrets. Félix le manager nous met à l’aise avec sa playlist qui oscille entre 70’s et 80’s. Son accent allemand nous pousse à engager la conversation avec lui.

Les bonnes adresses du mouvement en Allemagne, il les connaît toutes, de Berlin à Hambourg en passant par Cologne et Munich. Le mouvement ? La mixologie, l’art du cocktail parfaitement équilibré. On est loin de Brian Flanagan dans Cocktail, les chemises à fleurs sont bien rangées au placard pour plus d’élégance et de raffinement.

A la carte : une dizaine de cocktails maison, en plus de tous les habituels, les traditionnels que Felix saura vous concocter à la demande, pour la modique somme de 10-11 euros.

Si j’ai (bizarrement) opté pour la boisson du maquereau, le Pimp’s cup à base de gin, la jeune femme à mes côtés a elle jeté son dévolu sur le Garibaldi, beaucoup plus fumé, caractéristique du mezcal (je dois admettre ma jalousie sur ce coup-là).

Un bar bien fourni en whisky, comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessous.

Des ingrédients cueillis le jour-même (ou achetés au marché, c’est pareil, ne commencez pas à chipoter, c’est la rentrée).

Un barman génial qui prend le temps de discuter, et qui possède une business card comme ça, on applaudit ! Merci Felix !

Le Glass est situé 7 rue Frochot
Paris 75009
Ouvert tous les jours de 19 heures à 2 heures.

Published by Sélim Niederhoffer

J'écris des livres, des mails de vente, des films, des campagnes de pub aussi. Si vous me cherchez, je suis probablement en train de lire devant la cheminée avec des bretzels. J'écris beaucoup en ligne (forbes.fr, glassdoor.fr, artdeseduire.com, les-mots-magiques.com), mais j'ai aussi été publié en papier chez Technikart et Playboy. Hobbies : faire du paddle, courir, et mettre du parfum même quand je suis tout seul chez moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *