Répérer un mauvais coup, devenir un bon coup

Comment repérer un mauvais coup ?

Un article coaching sexo écrit par Anaïs.

“Vous est-il déjà arrivé d’être atrocement déçu(e) par les qualités charnelles de votre partenaire? Ou plutôt leur absence? Imaginez: elle est belle, drôle, ses yeux brillent, sa peau sent le caramel, vous n’avez qu’une envie, lui déchirer avec les dents son petit string en dentelle… Après moult efforts, le gentleman que vous êtes arrive enfin à glisser ce trésor de la nature sous ses draps.

Et là c’est le drame. La belle ne prend aucune initiative, ne sait pas reconnaître ce qui vous ferait plaisir et à quel moment, ou pire, vous fait mal là où elle devrait vous faire du bien. Et ce n’est pas fini, peut être n’est-elle pas au courant que son corps peut se mouvoir. Alors elle s’étend telle une étoile de mer pour ne plus bouger d’un iota jusqu’à ce que péniblement vous arriviez à accomplir votre tâche. Qui tout à coup est devenue tellement ingrate.

Vous ne comprenez pas. Comment n’avez vous pas deviné AVANT quelle catastrophe érotique cette magnifique créature cachait sous ses formes parfaites? Là, vous avez clairement l’impression que son sex-appeal est parti en RTT. Rassurez vous, nous sommes logées à la même enseigne.

Pour nous les filles, c’est pire qu’un Kinder surprise: il est sportif, un basketeur grand et musclé mais son zizi fait la moitié de son pouce… Rencontré en boîte il est très bon danseur, on rêve déjà de ses coups de reins tout en rythme, mais on découvre avec effroi un petit garçon incapable de nous manier correctement… Il est pianiste, ses long doigts fins plein de promesses se révèlent des spaghettis pas cuits au contact de notre minou tout doux… Je continue? Je crois que tout le monde a pigé de quoi on va parler.

Comment reconnaître ces calamités de la chambre à coucher avant de commettre l’erreur fatale de les emmener visiter votre intimité?

Se méfier. On n’est jamais à l’abri de l’attaque perfide du mauvais coup.

Repérer les signes avant coureur. Comment boit-elle son Coca Light à la paille? Si elle se la met dans la narine, fuyez. Comment embrasse-t-il? Si vous avez l’impression de communier avec un escargot en fin de vie, prenez vos gambettes à votre cou.

Mauvais coup contre bon coup
“Allez, steupl, j’ai mis des draps avec des fleurs !” “Arrête ou je te griffe le torse, Ô mauvais coup” !

Petit florilèges de vraies anecdotes internationales:

–   Hollandais qui, à la fin d’un pitoyable missionnaire, lance un «Do you mind if I cum?» (euh, ben, cum dans la capote oui, je ne vois pas pourquoi tu demandes, arrête d’être poli dans un moment pareil!)

Là, j’aurais dû me douter qu’ avec sa petite tête d’ange blond beaucoup trop honnête, j’allais retourner en maternelle. Les blonds, plus jamais. Mais c’est un autre débat.

–   GI américain en permission, fraîchement débarqué d’Irak, qui se prend pour Rocco dans le plus gore de ses porno (à base de je te tire les cheveux, suce-moi et tais toi)

Bon là, j’aurais dû prévenir ma copine que c’était jouer un jeu dangereux. Après 10 mois d’abstinence et de violence, on aurait pu se douter du résultat.

–   Surfeur australien qui parle BEAUCOUP trop pendant l’acte (au moins j’ai appris à parler anglais avec un accent australien parfait)

Il paraît que les Australiens et les Américains aiment s’exprimer au lit, vous demander s’ils ont été bons, si vous ça va, ce que vous souhaitez faire ensuite, et blablabla. Je vous aurais prévenues. Pour les garçons, se méfier des Américaines: souvent elle sucent mais ne couchent pas. Bitch attitude! Comment faire l’amour chez les Américains, un sujet sensible ces jours-ci…

–   Ingénieur allemand qui vous lèche CHAQUE partie du corps, aisselles et entre orteils compris.

Erreur de jeunesse. Les Allemands sont bizarres, j’aurais dû le savoir vu que tous mes profs d’allemand ont toujours été tordus. OK, aucun rapport de cause à effet mais j’ai bien le droit, c’est la fin de l’article. (Intervention modératrice du love coach : que de bonnes surprises avec les Allemandes. Recommandation positive).

On peut alors dégager une théorie. Ou encore mieux: un théorème. Voilà qui va rappeler quelques réminiscences de 4èmeB2 où vous vous battiez avec Pythagore et Thalès. Gageons que vous aurez plus de facilité à retenir le Théorème du Bon Coup.

Tout d’abord, définition de notre ami Wikipedia: «un théorème est un énoncé dont on peut démontrer l’exactitude». Ho que oui, et je peux vous dire qu’il est éprouvé à la vraie vie (parole de chagasse). Ce théorème est basé sur des observation empiriques, multi continentales, et approuvé par les copines.

Démonstration:

Le mauvais coup (MC) étant reconnu et accepté comme mauvais coup par nature, ses standards et pré-requis sont moins élevés que ceux du bon coup. Autrement dit, il se «contentera de peu». (Validé par le coach en séduction)

Le bon coup (BC), au contact du mauvais coup sus-cité, sera dans l’incapacité de relever le niveau (vous avez déjà joué au tennis avec un débutant alors que vous êtes classé?). Déclassement, impression de se faire contaminer par la mauvais coup attitude. Horrible. Le principe du négatif qui l’emporte toujours sur le positif. (Validé par le love coach)

Conclusion: Théorème du mauvais coup ou théorème du bon coup, il faut un nom…

Si l’on suit cette logique, deux mauvais coups ensemble auront donc l’impression d’être des bêtes de sexe, ou à l’inverse d’être complètement miteux. Rien de mieux que de partager la médiocrité, elle n’en paraît que plus brillante.

Pour les chanceux, la rencontre de deux bon coups signifie NIRVANA. La plupart du temps.

Formule mathématique:

BC+BC=BC

BC+MC=MC

MC+MC=(BC+BC)U(BC+BC+MC)

Mais finalement, c’est affreux, vous allez sans cesse vous demander si vous faites partie des vrais bons coups ou des mauvais coups qui s’ignorent… Bonne chance sous la couette!”

Fin de l’intervention d’Anaïs, que je remercie !

Technique de séduction du love coach : arrêtez de vous prendre la tête pour des questions de performance sexuelle. Ne soyez pas si stressés, ça vous dessert. Faire l’amour, c’est avant tout partager un bon moment à deux (ou plus, OK). Chaque femme est différente, certaines vous considéreront comme un bon coup, d’autres comme le pire coup sur terre. C’est une question de sensibilité. A vous de développer la vôtre. On lancera la rubrique sexo très bientôt pour répondre à toutes ces questions qui vous obsèdent.

Bisous !

Suivez le coach séduction au quotidien sur Twitter et rejoignez notre page fan Facebook.

2 comments on “Comment repérer un mauvais coup ?”

  1. On est tous le BC de qqun.

    Il y a deux notions à prendre en compte :
    – la compatibilité entre les partenaires, les affinités sexuelles et l’attirance,
    – la technique et le savoir faire.

    Pour être un BC, il faut un juste milieu entre les deux.

  2. Et pourquoi pas être très compatibles, et avoir de la technique ? Pourquoi se priver d’être bon, chère Difficilatrouver ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *