Demander son prénom à une fille Cyril Hanouna

Comment demander son prénom à une fille ?

En tant qu’expert en séduction, en tant que love coach, vous pourriez croire que j’aime tout complexifier, que j’aime inventer des concepts amoureux, que j’adore utiliser mon jargon de coach en séduction.

Vous vous tromperiez de manière monumentale. Une personne normale dirait “Salut, je m’appelle Sélim, et vous” ? Là, des gens du zapping du web ont mis la main sur le passage télé NRJ12 : “Ils ne peuvent pas s’empêcher de séduire”. C’est bien dommage, ils n’ont pas sélectionné la pire des scènes.

Pour séduire une fille, il faut user de familiarité, ça crée de la connivence. Je n’ai pas dit de la vulgarité, j’ai dit familiarité. C’est la technique du vendeur de voitures qui vous appelle par votre nom monsieur Chéquier, mais bien sûr monsieur Chéquier, à votre service monsieur Chéquier.

Avec une fille, c’est pareil, pour la séduire, il vaut mieux connaître son prénom.

Si elle ne veut pas vous le donner, vous êtes mal engagé, mais pas trop.

Mes techniques de séduction dans ces moments-là :

L’approche TARZAN : “Moi TARZAN, toi ?” Si elle répond Jane, elle a le sens de l’humour, c’est déjà pas mal. “Et pour de vrai ?” Elle devrait vous donner son vrai prénom.

L’approche sérial-killer : ” Dis-moi ton nom, petite, j’aime savoir qui je vais tuer”. A ne réserver que dans les moments où vous vous sentez très mal. Ca peut arriver, soyez cools, demandez au moins le prénom de votre victime. Dans Scream, d’une manière générale, le tueur connaît déjà le prénom de sa victime.

L’approche “on s’en fout, Géraldine” : on va l’appeler Géraldine, ou Julie. Il y a mathématiquement (c’est scientifiquement prouvé) une chance sur deux qu’elle s’appelle Julie. Et une autre chance sur deux pour qu’elle vous dise qu’elle trouve que Géraldine c’est un prénom moche (non mes chéries Géraldine, votre prénom n’est pas moche à mes yeux). Si elle ne vous donne pas son vrai prénom, appelez-la Géraldine toute la soirée. Elle finira par craquer.

L’approche dite “du sac à main” : dans leur sac de camping, leur sac de survie baptisé sac à main, elles ont toute leur vie embarquée. Arrachez-lui son sac, esquivez les agendas, les tampons, les trousses à maquillage et trouvez le portefeuille. Comme ça, vous connaîtrez son prénom, son nom de famille, et même ses deuxième et troisième prénoms (vous pourrez alors la vanner en l’appelant du prénom de ses grand-mères). PS : notez que si vous arrachez un sac à main en pleine rue devant un policier muni d’un taser, vous n’avez jamais lu cet article ici. Je n’existe pas.

Ou alors, en dernier recours, vous pouvez tenter comme moi la Cyril Hanouna, du nom de son auteur. Je crois que du jour où nous sommes tombés sur cette vanne avec mon wingman, nous n’avons eu de cesse de la perfectionner.

“Vous possédez des prénoms”? Oui, c’est débile, oui, c’est nul. Mais c’est l’enchaînement qui est intéressant.

Si elle répond oui, demandez-lui lequel. Dites-lui qu’elle a une tête à s’appeler Ludovine. Son père voulait l’appeler Ludovic si c’était un garçon, et sa mère Ludivine si c’était une fille. Ils ont trouvé un bon compromis. Normalement, elle va rire, et “femme qui rit…”.

 

Le piege a filles un indien dans la ville
Dans “Un indien dans la ville” Mimisiku était un piège à filles. Depuis, Okumi l’a quitté. 

Si elle répond non, moquez-vous d’elle. “Oh la honte ! Même dans “Un Indien dans la ville” Mimisiku il a un prénom. Naze, ça veut dire pipi de chat, mais il a quand même un prénom. Tu n’as pas pu choisir ton prénom dans ta tribu”? Si elle vous dit non, appelez-la Géraldine.

L’application en image, c’est dans le maudit zapping à 2 minutes 30 : “Ils ne peuvent pas s’empêcher de séduire”.

Un grand merci à mon ancien camarade de classe PJQ pour cette découverte dans le zapping.

PS : encore une fois, vous ne pouvez qu’assister aux ravages de l’alcool… Boire ou séduire, il faut choisir

2 comments on “Comment demander son prénom à une fille ?”

  1. Comment t’es trop une star du petit écran ! A quand le grand ? En période de festival de Cannes, il n’y a que l’occasion à saisir ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *