Comment Amazon a gâché mes vacances

Vendre un produit est une tâche compliquée. Pourquoi le public achèterait-il un produit uniquement sur votre bonne foi de vendeur ? Bonne foi qui a tout d’un oxymore tellement le métier de vendeur, de commercial est assimilé à celui de vendeur de tapis, de vendeur de vide, d’illusionniste.

Amazon Kindle Fire

Alors plutôt que de croire le vendeur forcément mal intentionné, on demande des échantillons. Des échantillons de parfum chez Séphora, des bouts de saucisson au supermarché, une dégustation de champagne pour estimer la qualité du produit. Un chapitre gratuit d’un livre. C’est en essayant de me faire plaisir qu’Amazon a ruiné mes vacances

J’étais cool, assis sur un banc

C’était au printemps

J’ai pris mon Kindle

Pour voir c’qu’il y’avait dedans

Et je me suis souvenu que je voulais acheter les volumes 2 et 3 d’Hunger Games. J’étais fan de Battle Royale, le film, j’ai apprécié le film Hunger Games et je n’aurai pas la patience d’attendre les films 2, 3 et 4.

Donc je voulais commander les volumes 2 et 3 d’Hunger Games. Je savais DÉJÀ que j’allais les acheter. J’étais un client déjà convaincu. Je suis une fille facile, un film et j’achète les livres…

J’achète le volume 2. Cool. Transaction effectuée.

J’achète le volume 3, et cette fois-ci, un peu plus réveillé et concentré sur la page de vente, je vois un résumé. Un teaser. Un spoiler, ouais ! Pour vendre le volume 3, ils m’ont donné des infos qui m’ont complètement gâché le suspense du volume 2. J’étais dégoûté. Je pouvais me permettre de sauter tout un volume !

Des avis de lecteurs : OK, allez-y, publiez-en.

Des notes de lecteurs : OK, aussi, ça peut aider à faire un choix et à estimer la qualité d’un livre.

Des spoilers : oui, mais accessibles uniquement à ceux qui veulent se faire du mal ! Un accès restreint à ceux qui ont envie de cliquer et de lire des résumés… Là, j’estime qu’on m’a forcé à lire ces deux lignes destructrices !

Je n’aimais déjà plus les bande-annonces au cinéma, qui rendent rarement justice aux films,  voilà que j’ai maintenant une dent contre les résumés de livres. C’est moche la vieillesse… Et c’est moche le marketing qui obtient l’inverse de l’effet désiré.

Mais je l’ai quand même acheté. Shame on me. Vous lisez les 4èmes de couv’ ou vous vous fiez aux recommandations sociales (vos amis, les notes des autres lecteurs )?

PS : j’ai adoré Hunger Games, un de ces quatre j’en parlerai peut-être ! Bonne fin de semaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *