Au cinéma cette semaine

Manque de temps pour aller voir tout ce qui me plaît, en pleine course aux Oscars, c’est pourtant le moment…

Résumé rapide des cinq derniers films vus dans les salles obscures (deux avant-premières) : Une heure de tranquillité, Captives, Toute première fois, Kingsman Services Secrets et Taken 3.

Une heure de tranquillité

On commence rapidement par le très dispensable « Une heure de tranquillité ». J’avais aimé, vraiment, la pièce de théâtre avec Fabrice Luchini. Pour des questions de bankabilité probablement, on lui a préféré un Christian Clavier.

Rarement facile de porter correctement une pièce de théâtre à l’écran (hormis les succès du Splendid, du Dîner de Cons ou du Prénom, beaucoup se cassent les dents).

Les scènes en extérieur n’apportent pas grand-chose, la tentative d’humanisation du héros lors des scènes avec son père Alzheimer ne prend pas. J’y suis aussi allé pour voir Stéphane de Groodt : pas nécessaire. 1H18 que vous pouvez garder pour autre chose. Comme écouter un disque, par exemple…

Note : non merci. 4/10 (pour l’encre et le papier)

Toute première fois

Si vous voulez rire un peu, parlons d’homosexualité, d’amour, de premières fois. Je vous épargnerai mes premières fois pour cette fois-ci, mais vous proposerai un concours pour gagner des places pour aller voir Toute Première Fois ce week-end. Restez connecté en attendant.

Imaginez l’amour de votre vie. Vous êtes sur le point de vous marier à la personne que vous aimez. Mais un matin, vous vous réveillez dans le lit de la jeune Suédoise Adna, belle comme le jour, et vous commencez à douter de vous, de votre amour pour la personne qui partage votre vie depuis tant d’années… et qui est un homme.

“Quand elle me regarde avec ces yeux, y’a tout qui part en vrille…”

Le héros, interprété par le beau gosse Pio Marmaï, changera-t-il de bord ? Quittera-t-il son homme pour une femme ? On en reparle très vite pour le concours…

Note : une comédie légère, un sujet improbable, on passe un bon moment. A savoir : « Toute Première Fois » revient fort du Festival International du Film de Comédie de l’Alpe d’Huez. Le premier film de Noémie Saglio et Maxime Govare remporte le Grand Prix du Jury ainsi que le Prix d’interprétation. 6,5 / 7 /10, je n’arrive pas à me décider…

Captives

The Truman show, vous avez aimé ? Hostel, vous voyez le principe (attention les enfants, c’est violent) ? Prisoners vous a rendu fou ? Je vous laisse mettre les trois films dans un shaker et secouer.

L’idée de Captives m’a plu, bien plus que l’interprétation au final, mais je suis plus à la recherche d’idées originales que d’un beau jeu d’acteur. Au fond, c’est toujours la même fascination pour le mal, tellement plus créatif.

Les images ne sont pas violentes, n’ayez crainte : le concept est suffisamment traumatisant pour que le réalisateur Atom Egoyan ne s’abaisse pas à montrer le mal…

Note : merci Ryan Reynolds qui nous prouve que le HIGH CONCEPT (à la BURRIED) paye encore. 8/10

KINGSMAN, SERVICES SECRETS

Comment vous dire que ce film est une bombe atomique ? A lire : les 5 raisons d’aller voir Kingsman !

Note : 9/10, on ressort heureux !

Article complet à lire ici (bientôt).

Taken 3

Oui. Il fallait aller dire au revoir aussi à Kim cette semaine. Kim, c’est le prénom que tu donnes aux débiles. La fille de Jack Bauer, master du kidnapping game.

Mais aussi Kim Mills, la fille de Bryan Mills. Capable de se faire enlever même quand on lui dit de faire attention.

Pour clôturer la trilogie Taken, Besson choisit Los Angeles pour mettre en scène la mort de Lenny, l’ex-femme de Bryan Mills. Pris au piège par un mystérieux méchant, Bryan échappera-t-il au FBI, à la CIA, à Forest Whitaker et à l’hypoglycémie ? Réussira-t-il à se venger ? “I will look for you, I will find you, and I will kill you”. Comme d’habitudeeeeeee.

Note : 5/10, on y va pour laisser son cerveau à l’entrée de la salle (mais ça marche bien niveau tension et action).

Sélim, hâte de voir Foxcatcher…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *