#5ELIM Défi 5/5 : J’arrête les sites de rencontres

Adieu Tinder, BonjourBonjour, Happn, Adopteunmec, Meetic et autres Attractive World. Ce cinquième défi ne sera probablement pas le plus compliqué, j’ai une histoire en dents de scie avec les sites de rencontres, faite d’abus puis de dégoût.

Trop de temps passé sur les sites de rencontres, toujours les mêmes discussions. Il est grand temps de lâcher le virtuel pour revenir au réel. Ce défi ne “parlera” probablement qu’aux drogués, qu’à ceux qui savent abuser des bonnes choses : les alcooliques, les drogués, les boulimiques, ceux qui ne savent pas s’arrêter.

C’est un peu le souci que j’ai avec les sites de rencontres : pourquoi m’arrêter à elle ? Pourquoi la suivante ne serait-elle pas “mieux” ? L’herbe verte…

J'arrête le dating #5ELIM

Ce cinquième challenge #5ELIM vise à me faire gagner du temps. J’ai désinstallé toutes les applications de rencontres que j’avais installées début août. Poubelle.

J’ai envie d’apprendre à mieux maîtriser ma solitude. A mieux l’encaisser. A ne pas chercher le salut et le divertissement ailleurs. L’objectif de tous les défis #5ELIM, c’est le changement. Rester moi, mais un moi plus positif, plus efficace, avec de jolis ongles.

Arrêter les sites de rencontres est pour moi un moyen d’arrêter de fuir le réel, d’arrêter de fuir ma solitude et de passer plus de temps avec mes vrais amis aussi.

Arrive un moment où il faut se rendre à l’évidence : je n’ai pas toujours été le meilleur des amis, j’ai trop souvent délaissé mes plus fidèles lieutenants pour des rencontres d’un soir…

Arrêter les sites de rencontres

J’ai donc décidé de ne plus faire de rencontres virtuelles pendant 99 jours. De ne plus les provoquer. Si on vient me parler sur twitter ou facebook, je ne vais pas jouer à l’idiot et refuser de faire connaissance avec la personne en question. Mais je ne vais plus provoquer ces rencontres.

Mes profils sur certains sites de rencontres seront probablement encore actifs, mais j’ai changé la description en mentionnant ma retraite anticipée (et mon potentiel retour dans 99 jours).

En 2012, j’ai créé un programme vidéo pour apprendre à séduire en ligne, je m’étais inscrit sur Adopte, Meetic et Attractive World et je guidais les débutants pas à pas sur ces sites : Secrets de la Séduction en Ligne 2.0.

Je ne pense pas que les sites de rencontres, au fond, soient ni bons ni mauvais pour l’amour : ce sont des outils, et comme tout outil, leur utilité dépend des intentions de chacun.

VIRTUAL INSANITY

Je me retire avec plaisir et curiosité de la scène du dating virtuel pendant 99 jours. Pas envie d’expliquer pourquoi je suis célibataire, pourquoi je ne veux/peux pas être en couple, pas envie de faire semblant de vouloir une relation, pas envie non plus de me retrouver dans un lit avec quiconque.

Il n’y aura pas de défi 6 de type “je deviens moine shaolin”, mais on n’est pas loin…

PS : taper sur le clavier avec un début d’ongles, c’est très bizarre. Je ne me plains pas, c’est un simple constat !

Le challenge motivation #5ELIM est désormais complètement lancé et annoncé. Les updates ne seront pas quotidiens parce qu’il y aura d’autres sujets à traiter, parfois trop de boulot aussi pour bloguer, mais je me suis fixé cinq ou six étapes pour parler de l’évolution du défi, pour voir si je m’y tiens, si je résiste, si je craque, si certains défis sont trop compliqués pour moi.

Rappel des quatre autres challenges #5ELIM :

9 comments on “#5ELIM Défi 5/5 : J’arrête les sites de rencontres”

  1. Avec quelques jours de retard, je vais moi aussi faire les 5. Le plus dur personnellement sera le défi des ongles que je ronge de façon mécanique, mais on va tenir !

    Bon courage à toi Selim !

  2. Haha ! J’ai aussi arrêté Tinder il y a 2 mois.

    Bilan des courses : même si des fois on s’ennui et qu’on se dit “tiens pourquoi pas y faire un tour”, ça libère finalement beaucoup de temps et beaucoup l’esprit pour faire des rencontres de qualité 🙂

    Et même si parfois la solitude est difficile “à maîtriser” comme tu dis, je me sens plus en phase avec moi même. C’est le plus important non ?

    Bon courage pour tes 5 défis ! GO GO GO !

  3. Les 5 ? Mon Dieu, mais je ne souhaite ça à PERSONNE ! (pour moi, ce défi est aussi une sorte de punition masochiste, il ne faut pas me suivre dans tout !)
    Mais du coup, ça m’intéresse de voir comment d’autres que moi peuvent le vivre.
    Je compte doublement sur toi !

  4. Je te rassure, je ne fais pas de la followite aiguë 😉

    Il y a 2 de ces défis que je repousse depuis plusieurs semaines (stop le porn et les sites de rencontres) pour des excuses bidons, je m’étais fixer en janvier de moins râler pendant 30 jours (et je retombe dans mes travers depuis 1 ou 2 mois) et pas d’alcool c’est pas le plus compliqué de mon point de vue.
    Du coup le vrai défi comme je te disais c’est pour les ongles (auquel j’avais pas du tout penser tant c’est un geste ancré dans mes reflexes), et j’ai deja pu mesurer la difficulté en une soirée.

    Ton défi m’as motivé dans l’idée de voir aussi quelqu’un d’autre vivre la même chose et potentiellement traverser les même difficultés plus qu’un mimétisme exacerbé.

  5. J’ai déjà attaqué l’alcool, le porn et la masturbation. Je te laisse les ongles !

    Courage très cher Sélim.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *