Samuel Etienne 2018

1 photo = 1 an, episode 08 : 2018 📸

Aujourd’hui encore, le texte était trop long pour rentrer en entier dans la légende sur Instagram.
2018 en une image, c’est cette photo prise à Questions pour un Super Champion.

Je vous raconte tout ici ! Cliquez sur Lire plus !

Du 21 décembre au 31 décembre, tous les soirs sur Instagram, je partage LA photo de l’année.
Chaque soir, une nouvelle année.
Et si je compte bien, normalement, le 31 on pourra démarrer un nouveau cycle !

PS : la vidéo de la finale est tout en bas de l’article, pour les curieux.

Retrouvez le texte complet sous le post Instagram :

Une humiliation, une déception : c’était en 2011, j’avais bien révisé, et j’étais arrivé en finale de QPUC, le meilleur jeu de la télévision française.

Mais je m’étais fait éclater par le rugbyman en face de moi, il m’avait mis 15 à 3 lors du face-à-face arbitré par Julien Lepers.

Alors quand on m’a proposé de revenir sur le plateau de QPUC en 2018, j’ai ressenti un mélange d’appréhension et de joie. (J’avais raconté l’expérience ici)

La joie parce que j’adore ce jeu, et que j’aime beaucoup Samuel Etienne. Je le trouve sympa, avenant, et j’aime son énergie.

L’appréhension parce que je déteste perdre. Je ne sais pas jouer : je viens pour gagner. Je ne suis pas mauvais perdant : je suis pire que ça.

Alors j’ai repris les bases, j’ai repris mon régime de culture générale pendant 3 mois avant l’enregistrement. J’ai repris le même rythme qu’à l’époque où je savais des choses, au lycée et en prépa.

Lire tous les jours : l’Express, le Point, le Nouvel Obs. Suivre l’actualité. Reprendre mes livres de culture générale, et me replonger dans la chronologie des rois de France, les départements français et leurs préfectures, la liste des capitales du monde, la liste des Oscarisés.

Ça revient vite. C’est passionnant.

Et c’est essentiel pour la vie de tous les jours.

Pour discuter avec les gens, pour connecter correctement avec vos voisins, le taxi, vos clients.
Avoir des choses à dire, savoir des choses, être passionné, c’est important pour moi.

Et c’est un des défauts les plus courants que je remarque chez les jeunes copywriters avec qui je travaille : rien n’a l’air de les intéresser à part l’argent, comment vite gagner du cash, comment écrire plus vite des pages de vente et créer des entonnoirs de vente. Ils me fatiguent.

J’ai rencontré des entrepreneurs qui sont en « diète médiatique » : ils ne lisent pas les infos, parce que d’après eux, « ça ne sert à rien ». Tout tourne autour du business pour eux.

Un jour, un entrepreneur m’a dit « à quoi ça sert de savoir tous ces trucs inutiles ? De toute façon, si j’ai une question, y’a Google. »

Ça manque un peu de beauté et de magie tout ça, à mon avis…

Bref, en août 2018, j’ai remporté Questions pour un Super Champion, et c’était vraiment chouette !

Alors si un jour je ne suis plus copywriter,
Et que je dois envoyer mon CV pour trouver du boulot,
Je mettrais probablement cette photo avec Samuel Etienne 🙂 !

PS : en revoyant la question finale sur la chaîne Youtube de QPUC, je me suis dit qu’il n’y avait pas de hasard. Les livres, Strasbourg, le gars qui porte le nom de sa mère : c’est 4 points cadeaux !

#culturegenerale #questionspourunchampion #qpuc #copywriter #copywriting #redacteur #écrire

PPS : Questions pour un champion, c’est du lundi au samedi sur France 3. Longue vie à cette belle émission !

Published by Sélim Niederhoffer

J'écris des livres, des mails de vente, des films, des campagnes de pub aussi. Si vous me cherchez, je suis probablement en train de lire devant la cheminée avec des bretzels. J'écris beaucoup en ligne (forbes.fr, glassdoor.fr, artdeseduire.com, les-mots-magiques.com), mais j'ai aussi été publié en papier chez Technikart et Playboy. Hobbies : faire du paddle, courir, et mettre du parfum même quand je suis tout seul chez moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *