lunettes-verres-transitions

Test des Verres Transitions : Mes Lunettes Changent de Couleur !

On m’a proposé de tester les verres Transitions, des verres différents de ceux que je portais d’habitude, j’ai reçu une invitation à aller choisir la monture et la couleur des verres chez une des maisons d’optique les plus chics de la capitale, Meyrowitz. Je vous raconte tout ça en images !

La technologie des verres Transitions

Les verres Transitions sont des verres photochromatiques.

Comme le suggère le nom de la marque, ces verres s’adaptent et changent en fonction des rayons du soleil.

Ils s’assombrissent à la lumière du soleil et redeviennent blancs en intérieur. La teinte est tellement discrète qu’on ne la remarque même pas en intérieur.

Là où la plupart des verres photochromatiques sont gris, brun ou verts, les verres Transitions sont plus intéressants car vous pouvez choisir la teinte de vos verres.

Déclinés en sept couleurs disponibles, les modèles s’adaptent aux goûts de chacun.

Verres-transitions

Les trois couleurs de base sont bien sûr proposées mais la gamme s’est enrichie l’an dernier avec quatre nouvelles couleurs, beaucoup plus sophistiquées selon moi.

verres-transitions

verres-transitions

Ces verres s’adaptent à tous les matériaux (verres plus ou moins fins) et à toutes les corrections (même les verres progressifs).

Rendez-vous à la boutique Meyrowitz pour choisir mes verres Transition

meyrowitz-paris

Pour prendre ma monture, j’avais rendez-vous chez Meyrowitz. Plus qu’un opticien, c’est véritablement une institution dans le domaine.

Située à deux pas de la place Vendôme, elle est l’incarnation de l’élégance.

La maison Meyrowitz fut fondée en 1875 par Emil Bruno Meyrowitz. Né en 1852, il commence comme marchand ambulant dans les rues de New-York.

C’est en 1922 qu’il crée la boutique du 5 rue de Castiglione à Paris.

En proposant sa propre ligne de produits, la marque réussit à s’affirmer au cours des année, notamment auprès de la clientèle internationale. Aujourd’hui la boutique parisienne conserve une collection de lunettes exclusives réalisées à la main, notamment des lunettes très haut de gamme, personnalisables.

Petite anecdote intéressante : en mai 1927, lorsque Charles Lindbergh traversa l’Atlantique, il portait ses fameuses Goggles autour du cou au cas où le pare-brise du Spirit of St Louis aurait cédé.

Unique à Paris, la maison dispose également d’un musée à l’intérieur de la boutique. On retrouve dans cet espace des pièces faites main du XVIIIe siècle et on peut voir l’évolution des lunettes depuis 1920.

Mon avis sur les verres Transitions

verres-transitions-meyrowitz

lunettes-verres-transitions

Le côté pratique pour les bigleux comme moi est immédiat : plus la peine de se promener avec deux paires de lunettes, une de vue, normale, et une pour le soleil.

Côté esthétique, je pense qu’il n’y a pas d’entre deux : on aime ou on déteste le côté Christophe Lambert ou Véronique (de Véronique et Davina).

Je dois vous avouer que ça ne me choque pas, et je suis très content de les avoir avec moi quand j’ai la flemme de prendre ma paire de lunettes de soleil !

Encore un grand merci à la Maison Link pour cette belle découverte !

Sélim, lover de lunettes

One comment on “Test des Verres Transitions : Mes Lunettes Changent de Couleur !”

  1. T’as une vie difficile ^^
    (Et le prix pour les gens moins chanceux ? Ils bossent avec les mutuelles ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *