Théâtre de Paris

Théâtres Parisiens : Quels Comiques au Programme pour 2017 ?

Ce sont des endroits qu’on ne connaît pas toujours très bien, et bien qu’ils ne soient pas aussi prestigieux que l’opéra Garnier, je m’amuse beaucoup en ce moment à comparer les plafonds des théâtres parisiens et à tester le confort des sièges !

Que voir au théâtre en ce moment ? J’ai préparé ma to-watch list, afin de me rendre au moins une fois par mois à un spectacle vivant.

Si j’adore le cinéma, parce que c’est une habitude héritée de l’enfance, le théâtre a un côté encore plus envoûtant : le direct, les planches, la présence de l’acteur et le fait que sa performance soit unique.

Même s’il répète au quotidien les mêmes phrases et essaie de tenir son rôle et sa gestuelle au millimètre, chaque représentation est unique au théâtre, et le spectateur retient son souffle lorsque l’acteur est pris d’un trou de mémoire ou d’un fou rire !

Et je dois vous avouer que je préfère le second au premier : un comique qui craque mentalement sur scène, qui se met à exploser de rire, ça détend, ça met de bonne humeur et c’est exactement ce que je recherche quand je vais dans les théâtres parisiens, du République pour voir Kheiron, le Comte de Bourderbala, Nora Hamzaoui en passant par l’Européen où j’ai vu « Pulsions », le dernier spectacle de Kyan Khojandi.

J’utilise les comiques pour ma rirothérapie. Et parfois je le raconte ici, avec Kee-Yoon Kim, avec Fouad trader le jour, comique la nuit, ou parfois je le garde pour moi (WTF FRANCE ? J’ai vu Paul Taylor sur scène il y a quelques mois, avant qu’il débarque sur Canal+, aussi drôle !)

Il paraît que nous rions beaucoup moins aujourd’hui qu’avant, et que ça a un impact négatif sur notre santé : j’en suis convaincu, c’est pour cela que je me force à rire et à me rendre dans les théâtres au moins une fois par mois.

En ce moment, ma liste de shows à voir s’allonge…

gaspard proust théâtre des Champs Elysées

Au fil des ans, j’ai un top 3 top 4 qui s’est constitué, mais Gaspard Proust, vu d’abord au théâtre de la Madeleine quand il « tapinait » puis dans la sublime salle du théâtre des Champs Elysées, garde la tête du classement, suivi par les très bons Thomas Ngijol et Fabrice Eboué, sans oublier Kheiron.

La première fois que j’ai vu son « 60 minutes avec Kheiron », je suis ressorti avec des crampes, ou presque. La deuxième fois, l’effet de surprise était moins présent, et le public était moins joueur…

En ce moment dans les théâtres parisiens

Je pense que le prochain, ce sera Mathieu Madenian sur les conseils d’une amie, puis sur ma liste j’ai noté :

  • A droite à gauche de Laurent Ruquier au théâtre des Variétés (dans la Grande Salle) : je n’ai jamais vu un spectacle de Ruquier, il faut que j’y aille !
  • Fred Testot « Presque Seul » à la Comédie de paris (parce que je pense qu’il doit offrir quelque chose de différent en solo, sans son compère)
  • Jeremy Ferrari (j’ai un faible pour les affreux, et lui est bon dans ce registre) au théâtre des Folies Bergères : rien que pour le titre et l’affiche, ça donne envie !
  • Camille Chamoux au Théâtre du Petit Saint Martin (envie de lui donner sa chance malgré mon manque d’affinités récurrent avec l’humour « féminin » souvent trop gentil pour moi)
  • « La Garçonnière » avec Guillaume de Tonquédec et Claire Keim au théâtre de Paris (parce que je n’ai jamais vu ce classique, SHAME)
  • Théâtre de Paris

  • « Tout ce que vous voulez » au théâtre Edouard VII, parce que le sujet me parle : quand on est en couple, on est moins créatif. On est beaucoup plus inspiré quand on est au fond du gouffre, célibataire et qu’on a la rage au ventre, c’est un fait et j’ai envie de voir comment les auteurs de la pièce « Le Prénom » ont traité le sujet !

Retrouvez la liste des one-man shows ici, sur le site des Théâtres Parisiens Associés, ou chez BilletReduc, Ticketac et tous les sites de réservation !

Il faut aussi que j’aille voir Stéphane Guillon, par pure curiosité.

Et l’autre affreux qui m’a encore scotché ce mercredi… Pierre-Emmanuel Barré. Vulgarité, blague pédophile, sexuelle : je l’aime.

Zéro politiquement correct, ça fait du bien, c’est rafraîchissant en cette époque où le moindre adjectif de travers provoque un « bad buzz »…

Des pièces ou spectacles sympas à voir ? Des shows qui vous ont plu récemment ? Je suis preneur de toute inspiration !

Sélim, testeur de sièges et de strapontins au théâtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *