Hotel Indigo Ludlow

Restaurants à NEW YORK : mes Meilleures Adresses 2016

In the city that does not sleep ! New York ne dort peut-être jamais, mais mange en permanence. Enfin délesté de mes 20 kilos pris en mars en arpentant Big Apple, j’ai parcouru mes photos pour retrouver mes restaurants préférés !

Pour que NYC bouge, il faut des vitamines, des smoothies, des avocats, des pizzas : il faut bien que cette ville se restaure, et elle fait ça très bien. Je vous livre une sélection des restaurants incontournables ou des coups de cœur de cette session New York 2016 !


Hotel Indigo Ludlow
Je voulais publier cet article en 2014 mais par le plus grand des désastres, j’ai perdu toutes les photos. J’ai des souvenirs de New York en 2010, alors que le One World Trade Center n’était pas fini de construire.

Je me souviens de Brooklyn et de Williamsburg dont les berges n’étaient pas encore construites, là où s’élèvent désormais de plus en plus de tours résidentielles sur Kent Avenue. Mais je n’ai aucun souvenir des restaurants où je me suis attablé lors des meilleures vacances de ma vie.

Cette année, en 2016, j’ai donc décidé de prendre le plus de photos possibles, pour vous, mais ça reste toujours très délicat : j’ai envie de profiter du moment pour moi aussi, avec mes amis, et 90% du temps, je ne mitraille pas mes plats au restaurant.

Je savais que de nombreux amis partaient en voyage en avril, mai et juin, cet article sur les meilleurs restaurants à New York me permet aussi de n’envoyer qu’un seul lien au lieu de répéter toujours la même chose !

Si vous le découvrez dans 6 mois ou un an, prenez le temps de vérifier que toutes les adresses existent toujours, vérifiez bien les horaires d’ouverture aussi. Passez toujours un coup de fil au cas où !

Une carte Google Maps avec tous les restaurants vous attend en bas de l’article, utilisable en fonction du quartier où vous vous trouvez.

Un dernier point : j’ai bien compté, 37 jours *3 repas, ça fait 111 repas potentiels, 111 restaurants différents à NYC. Pourtant, seuls une vingtaine d’endroits sont présents dans cet article : j’ai décidé de ne pas vous parler des salades et des repas sans intérêt ! Et puis je suis blogueur lifestyle : je me nourris d’amour et d’eau fraîche, c’est bien connu, et de café. Surtout de café.

Le coup de coeur du voyage : Shalom Japan à Brooklyn

Shalom Japan meilleur restaurant Williamsburg

A L’Américaine : rendez-vous est pris pour un dîner à 17H30 avec Maïa Mazaurette, notre sexperte nationale qui officie depuis des années chez GQ et depuis peu chez Le Monde. A 17H30, d’habitude, je sors à peine de mon goûter café-cookie, j’ai rarement faim.

Mais la promesse de Shalom Japan, le fait de marier les cuisines juives et japonaises nous enchantait tous les deux, ça valait bien un early dinner. Parole de la néo-Américaine : « Ce n’est pas parce qu’un restau tourne bien aujourd’hui qu’il sera encore là dans 3 mois. Le New Yorkais a l’habitude de réserver rapidement les restaurants. »

Pourquoi dîner aussi tôt ? J’avais un vernissage prévu à 19 heures. Autant vous dire qu’une fois la carte devant nous, je savais que je n’allais pas assister à l’intégralité de la soirée artistique : tout avait l’air fou. Le menu dégustation était proposé à 75$, mais nous avons pris l’option de nous servir à la carte et de partager les plats.

Un seul avertissement : si comme nous ce soir-là vous commandez plusieurs plats à partager, n’oubliez pas de dire aux serveurs de ne pas tout apporter à la fois. Les plats tièdes ou froids, c’est moyen. Nous avons donc demandé à ce qu’ils ralentissent la cadence puis tout s’est très bien passé. Première fois du voyage que je m’explosais le bide, façon « La Grande Bouffe ». J’ai cru que j’allais mourir de plaisir.

Taux de recommandation : 200%.
Shalom japan
310 South Fourth St.
Brooklyn, NY 11211

Et le lendemain, c’était Smorgasburg, un festival annuel pour les gourmands du coin ! Imaginez un terrain vague rempli de stands de bouffes japonaise, philippine, mexicaine, texane, des sandwiches, des beignets, des desserts fous, des sortes de canelés au whiskey. Le ciel était un peu couvert mais quelles saveurs, mes amis. TOUT. Absolument tout à goûter.

Smorgasburg au marché aux puces de Brooklyn

Ciel voilé sur Smorgasburg mais belle vue sur Manhattan
Ciel voilé sur Smorgasburg mais belle vue sur Manhattan

Aurora : l’Italien de Brooklyn

Sous la verrière, au soleil, un restaurant italien abordable et délicieux. Je n’ai shooté que l’entrée, j’avais tellement faim que j’ai englouti les pâtes qui ont suivi. Finement relevées, un régal !

Meilleurs restaurants NEw York Aurora

Meilleurs restaurants Brooklyn Aurora

Les meilleures pizzas de New York

Meilleure pizza NYC Julianna's

Je suis un fils de Tortues Ninja, vous savez… J’ai découvert l’art de la pizza dans les rues et les souterrains de New York avec Donatello, Michelangelo, Raphael et Léonardo. Bien avant de découvrir les bagels etles Donuts chers à Homer et aux flics des films, mon amour pour la fat food me vient de la pizza.

Il faut reconnaître aux Américains l’art des tops et des listes : chaque année, ils élisent la meilleure pizza du monde, la meilleure pizza de New York…

Et parce qu’il faut prendre en compte le fait que New York, la ville, compte 5 districts, elle-même découpée en un tas de quartiers, vous trouverez en ligne des tops « meilleures pizzas du Lower East Side », « meilleure pizzeria » de Brooklyn etc…

On commence par la meilleure pizza, l’immanquable Julianna’s !

A la base, elle était un peu l’annexe, l’équipe B de la fameuse pizzeria Grimaldi sur Fulton Street à Brooklyn mais elle a obtenu l’an dernier les meilleurs scores sur TripAdvisor, faisant d’elle la pizzeria la plus courue de New York.

Milieu d’après-midi, posé sous les nuages menaçants New York, j’ai fait le choix de la « petite » pizza numéro 4. Elles n’ont pas de nom, mais des numéros, comme chez le jap du dimanche soir, mais passons ce détail marketing très intelligent, qui aide les serveurs à comprendre les touristes du monde entier.

26$ pour une small number 4, je me suis dit qu’il ne se faisaient vraiment pas c**er sur les prix, sans doute le fait d’être numéro 1 ? Que nenni. J’étais explosé au bout de deux slices. Je n’avais consommé qu’un quart de la pizza. Un régal qui vaut son prix (et l’attente si vous arrivez à une heure normale). C’est à ce moment-là que je me suis souvenu être déjà venu en 2014. Une pour deux, croyez-moi, ça suffit amplement !

Julianna's meilleure pizza new york

Alternatives pour de bonnes pizzas à NYC

Tentez aussi la plus vieille pizzeria de New York, Lombardi, qu’on applaudit pour sa stratégie de référencement sur internet avec son site firstpizza.com !

Dans le Lower East Side, les slices de Nonna sont vraiment épaisses. J’ai joué au gourmand, mais elles sont vraiment bien garnies : encore une fois, deux parts auraient suffi !

Meilleur restaurant Lower EAst Side Nonna's

East Village pour mes deux dernières nuits, deux pizzerias de très grande qualité. Je suis entré chez Motorino par hasard et j’ai découvert plus tard qu’elle était la « meilleure pizza du quartier ». Et en effet, mon hébergeur du jour et moi-même l’avons plié fort rapidement après une séance de sport intense. Pas eu le temps de prendre la pizza en photo, je crois qu’on avait tellement faim qu’on a même mangé le carton.

La deuxième du classement East Village, Luzzo’s, est elle aussi parmi mes préférés. Non seulement le produit est vraiment canon, mais les 10 minutes d’attente avec le serveur, à parler des ratés de Zlatan ce jour-là en quart de finale de la Ligue des Champions, d’Ezequiel Lavezzi et Maradona au Napoli furent très drôles.

Alors que je me vante d’avoir fait 10$ lors d’un pari sur le premier Clasico de Zidane entraîneur, lui en a gagné 50. New York, ville d’argent où tous les Européens se retrouvent lors des après-midi de Champions League.

Essayez le Legends sur la 33ème rue, au pied de l’Empire State Building. C’est là que j’y ai regardé le match contre Chelsea et l’aller contre City. Peu de supporters de Wolfsburg ce jour-là, mais des Madrilènes aussi déçus que les supporters parisiens.

A Hell’s Kitchen enfin, coup de coeur énorme pour B Side Pizza sur la 50ème rue. La Don Ho à 17$(tomato, roasted pineapple, smoked ham, burrata, pickled fresno chiles) est probablement la pizza la plus exotique et équilibrée que j’ai eu la chance de goûter. B Squared et B Side proposent la même carte, donc l’un ou l’autre… « Same difference », comme déclare Gad Elmaleh dans son show en « broken English ».

Un mot rapide sur le nouveau spectacle de Gad Elmaleh en anglais au Joe’s pub : un beau défi. Gad Elmaleh m’a fait rire sur ces deux premiers spectacles en France au début des années 2000, puis j’ai bien moins accroché par la suite. A New York, j’ai eu la chance de voir des comédiens vraiment hilarants (notamment à la Knitting Factory, du stand up gratuit le dimanche soir à Brooklyn, et au Gotham Comedy Club. Je n’ai pas eu le temps de me rendre au Comedy Cellar, parce que je suis mal organisé… Humour toujours : j’ai assisté à deux open-mics, ces soirées où tout un chacun peut venir raconter et tester ses blagues sur scène. Une catastrophe. Des amateurs qui oublient leurs textes, sont trop longs ou pas drôles : un bon entraînement pour eux, pas forcément un bon moment pour le public)

Si vous voulez une bonne liste pour les meilleurs comedy clubs gratuits, c’est ici !

Coffee is hug in a mug !

Café marketing NYC
Cette ville sous caféine et cocaïne est pleine de bon sens
marketing café New York
Aucune rage dans le marketing du café. AU-CU-NE
Pour les célibataires qui ne trouvent pas l'amour, il reste le café
Pour les célibataires qui ne trouvent pas l’amour, il reste le café

En France, le lol-marketing, c’est Michel & Augustin et les emballages des jus de fruits de la marque Innocent. A New York, chaque petit café y va de son écriteau rigolo pour dire que le café, c’est génial.

Je vous recommande vraiment d’installer l’application CUPS dont je parle ici (avec les autres bons plans pour NYC)

Mes endroits préférés pour le café à New York:

Kahve, le Turc bien serré pour le matin. Très souriants, des amours !
Atlas Café italien très sympa, minuscule, qui propose des bagels bizarres, avec un mot de passe pour le wifi hilarant. Avec un rayon de soleil, c’est mon préféré !
Pause café : une tuerie pour les petits-déjeuners vitaminés. De l’avocat à l’omelette marocaine en passant par tous les jus de fruit possibles, il est un des cafés les plus courus le matin dans Clinton Street.
Spreadhouse Café : mon café dans le Lower East Side pour bosser. Des freelances, des filles en yoga pants, et un très joli cadre en bois. Pour ceux qui veulent le calme, accolé à une maison de production (des films).
Devocion à Brooklyn : pour le blogueur de passage, pour le freelance qui voulait instagramer sa vie de rêve. L’endroit est spacieux et lumineux et le café est le meilleur que j’aie bu dans tout NYC (il faut être prêt à le payer plus cher qu’ailleurs aussi). Point fort : le branding de l’endroit, avec de superbes Tshirts (j’avoue, j’ai failli craquer). Et le mur végétal.

Pure morning #office #coffee #breakfast #sunshine #Brooklyn #NYC #travel #wanderlust #mornings

Une photo publiée par Sélim NIEDERHOFFER (@selimniederhoffer) le

Facts #deadassfresh ☕️ @hylianherp

Une photo publiée par Devoción USA (@devocionusa) le

Pudge Knuckles : eux aussi sont doués en marketing ! Une marque forte qui dit zut au sommeil ! (« Fuck sleep !) De merveilleux sandwiches qui ont su remplacer les chocolatines dans mon coeur pendant ce court séjour.

Meilleur café Williamsburg
La dose de café et d’agressivité pour te lever du bon pied chez Pudge Knuckles

Fika le Suédois
Ost Cafe, l’allemand, sympa aussi.

Mes restaurants asiatiques préférés à New York

meilleurs restaurants ESANATION

Je n’ai pas mangé que des pizzas, qu’on soit bien d’accord. Parfois j’ai aussi mangé des pâtes, ma deuxième passion, dans des restaurants asiatiques.

De mémoire, j’en ai trois qui me reviennent en tête :

  • Pig and Khao : de loin mon préféré. Le service, le lieu, la musique (hip-hop) et les plats, à partager mais trois pour deux, c’est assez.
  • Le japonais Soba Nippon
  • Soba NYC

  • ESANATION : une autre découverte à deux. Très épicé si vous le demandez. Ne faites pas le malin. Ne soyez pas idiot comme moi. C’était délicieux jusqu’à ce que je rajoute des épices.
  • Momfuku : ok, mais pas si fou que ça. Je m’étais laissé séduire parce qu’il figurait dans le roman « The Rosie Project » !

Le meilleur cookie de New York

Voilà, on arrive au terme de cet article et je peux enfin vous révéler le vrai but de mon voyage. J’étais envoyé en mission par mon estomac pour trouver le meilleur cookie de New York.

En France, c’est une chaîne qui me procure le plus de plaisir : les cookies fondants de Prêt à Manger sont merveilleux. C’est donc tout naturellement que je commençais mon enquête par Prêt à Manger à NYC : dégueu, laissez tomber.

Mon pote Adel réussit, après un brunch copieusement arrosé, à me tirer jusqu’à Levain, officiellement le meilleur cookie de New York. C’est un pavé. C’est un roc. Le cookie fait la taille d’un poing, c’est un repas à lui tout seul. Et il sera troisième de mon classement. Le truc à savoir : il y a une boutique dans Manhattan, et une plus haut à Harlem, qui elle, est plutôt déserte, là où vous attendrez 20 minutes à Manhattan.

Culture espresso meilleur cookie NYC

Culture Espresso monte sur la deuxième marche du classement des meilleurs cookies de New York. Une seule boutique pour le moment à NYC, ils ont à la fois le produit et le marketing pour cartonner. Hâte de voir leur évolution !

Mais les meilleurs cookies à New York, c’est Jacques Torres ! Il a volé mon coeur avec ses cookies ultra-fondants. Il est impossible d’en manger sans s’en mettre partout, et c’est ce que j’ai aimé.

J’ai continué de chercher malgré la certitude d’avoir trouvé l’amour chocolaté de ma vie. Spreadhouse était sympa, et Insomnia Cookies très fort en chocolat aussi, mais rien ne viendra troubler ce classement, seul Culture Espresso pourrait rivaliser avec Jacques Torres. Levain, malgré sa couronne médiatique, est bien trop énorme pour moi.

Le love vu par le street artisan HEKTAD
Le love vu par le street artisan Goldcrown

Beaucoup de love sur vous ! Dans le prochain article, je vous parlerai de la nuit new yorkaise, côté culture ! Et peut-être des brunchs à New York, si j’arrive à trier les photos !

Sélim, très envie de repartir…

2 comments on “Restaurants à NEW YORK : mes Meilleures Adresses 2016”

  1. Concrete jungle tout ça.
    Pas d’accord sur les cookies, et les restos new-yorkais, oui. Mais la culture du tip obligatoire m’oppresse. J’ai pas pris de plaisir au resto à NYC.
    Habitude de pauvre surement.

  2. Il y en a tellement, pas un n’a eu tes faveurs ?
    Même des petits trucs qui ne payaient pas de mine ? On n’est pas obligé d’aller dans des restaurants onéreux pour kiffer 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *