Grandes voitures

Le Match Entre les Grandes et Les Petites Voitures !

Y’a pas que la taille qui compte ! Aujourd’hui, la mode dans l’industrie automobile tend vers la production de voitures de plus en plus grandes.

Ceci est peut-être moins le cas en France, mais dans des pays où la voiture fait partie de la famille comme en Allemagne, ce phénomène est très prévalent.

Les SUVs des marques comme BMW ou Audi deviennent de plus en plus grandes, mais les grandes voitures sont-elles forcément meilleures que les plus petites ? Alors alors ? Et moi, j’achète quoi ?

Je vous avoue que je n’ai toujours pas décidé si je devais prendre un scooter à Paris, ou si je devais m’acheter une petite voiture. Et après réflexion, je pense qu’en restant à Paris, il y a peu de chances que j’investisse rapidement dans une grande voiture.

Pour la plupart de mes amis, les véhicules petits présentent plus d’avantages que les grands.

Le premier désavantage des grandes voitures, qui est sûrement un des problèmes les plus importants aujourd’hui est leur consommation de carburant très élevée comparée à celle de voitures plus petites.

C’est normal, elle pèsent beaucoup plus, et l’énergie pour faire bouger cette masse doit venir de quelque part.

Cette consommation élevée pose des problèmes dans plusieurs domaines, le premier étant l’environnement.

Plus une voiture consomme de carburant fossile, plus la quantité de polluant émise par 100 kilomètres est importante. Rouler dans une voiture plus petite est donc moins problématique pour l’environnement, si on décide de se soucier un peu de l’avenir de la planète…

En plus, si votre voiture a besoin de plus de carburant, vous payerez plus pour rouler une certaine distance.

Cela nous mène directement au deuxième avantage que les petits véhicules ont par rapport aux plus grands modèles : le prix.

En plus des coûts de carburant élevés, le prix initial d’achat moyen de petits véhicules est inférieur à celui d’une SUV. En choisissant une grande voiture, vous payez donc doublement plus que si vous achetiez un petit véhicule. (Ayant bossé un peu dans l’automobile, je n’ai pas besoin de vous expliquer qu’il y a plus de matière dans une grande voiture…)

Le prochain aspect négatif des grandes voitures s’applique surtout si vous vivez en ville, où il y a beaucoup de circulation. Là, une grande voiture est souvent très encombrante, que ce soit dans les petites rues ou alors une intersection très fréquentée.

Je vois mes amis en scooter, ils se garent facilement à Paris. Je vois mes amis en Smart ou en Mini, pareil, ça passe assez facilement, quand les autres enfin prennent des Autolib, moches mais petites, donc pratiques !

Une grande voiture qui a besoin de plusieurs mètres pour faire demi-tour ou qui ne passe pas dans une petite rue quand un autre véhicule approche dans les sens opposé ne présente presque exclusivement des inconvénients en ville, tandis que vous êtes toujours flexibles et mobiles dans une Smart ou une Twingo.

(Ça me rappelle un voyage avec une très jolie Fiat 500 qui passait à peine dans des rues médiévales, pas pensées pour ça !

Ne parlons même pas du problème que présente la recherche d’un endroit pour se garer. Un SUV large de 3 mètres aura toujours plus de difficultés à trouver un endroit pour se garer qui soit assez grand et avec assez d’espace autour pour le faire confortablement. Il y a bien l’option Valet privé de type Pop Valet, mais c’est un coût supplémentaire…

Par contre, la Skoda Fabia n’aura jamais ce problème, elle prendra avec la plaisir la place que la sublime Audi Q3 sera obligée de lui céder. Ah la taille, ça compte en ville…

Enfin, les voitures plus petites sont souvent plus simples à manœuvrer, surtout si l’on n’a pas encore beaucoup d’expérience à la conduite ou si comme moi vous conduisez trop peu souvent.

Même si l’on pourrait dire que l’on arrive mieux à voir la route dans une voiture plus haute, quelqu’un qui vient de passer son permis aura plus de mal à conduire dans un grand véhicule.

Comme vous le voyez maintenant, les petites voitures ont un sacré avantage. Et pourtant, j’ai quand même envie de m’acheter une TESLA. Comment ça, je n’ai ni la place, ni l’utilité d’une voiture aussi stylée et coûteuse ?

Bref, cette réflexion sur le choix d’une voiture va se poursuivre au fil des mois qui viennent. Je pense que je ne vais pas tarder à retourner en expédition histoire d’en tester quelques-unes et de sortir de Paris les week-ends !

Sélim, en mode réflexion…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *