le silence de zidane

Liste des 23 : Le Silence de Zidane

A l’annonce de la liste des 23, Booba – en porteflingue – rafale pour Karim Benzema, dont l’absence ne choque vraiment personne.
Malgré « Le K Benzema » le documentaire pro KB9, malgré les relaxes des juges, malgré les demandes incessantes des journalistes en conférence de presse et d’une pression d’une partie de la population, l’attaquant madrilène n’est pas sélectionné en Equipe de France par Didier Deschamps.

Et ce qu’on entend le plus, c’est le silence de Zinedine Zidane, qui peut facilement s’expliquer

C’est une vraie leçon de diplomatie et de pouvoir qui se joue. Sur twitter, pas un mot de Benzema après sa non-sélection, qui ne doit pas être une surprise pour lui.

Depuis 15 jours, depuis que le documentaire le K Benzema est disponible sur Netflix, on sent l’attente, on perçoit le lobbying du clan Benzema pour le retour de l’attaquant en équipe de France.

Tweet piquant traitant Valbuena de Pinocchio après une simulation grotesque, mise en avant de Benzema, deuxième plus gros compte twitter français, la charge est menée par l’agent de Karim Benzema, Karim Djaziri.

Puis le soutien du DUC.

Deschamps raciste ? Mouais, peu crédible quand on regarde la couleur de peau de nos joueurs, les noms des collègues de Dédé dans tous les clubs où il a joué, le nom des joueurs sélectionnés. Non vraiment. Même si le racisme existe dans notre pays, je ne pense absolument pas que Didier Deschamps soit influencé par de tels motifs quand il ne retient pas KB9.

Quand on lui redemande en conférence de presse pourquoi il ne sélectionne pas Benzema, il ne répond même plus et renvoie les journalistes à ses réponses précédentes.

Mais celui dont le silence est assourdissant, c’est Zidane, qui fait à mon avis le bon choix de rester dans son rôle de coach du Real Madrid.

Quand il s’exprime sur le sujet l’an dernier, tous les mots sont pesés. Courtois, mais malin, Zidane avance ses pions et ménage la chèvre et le chou.

Zidane n’a pas l’intention de se brouiller avec Deschamps, pour la suite de sa carrière, pour envisager sereinement de prendre le poste de sélectionneur une fois que Dédé aura épuisé la patience du peuple français en 2020… ou dès la fin de cette Coupe du Monde en Russie.

Zidane doit montrer aux Français qu’il ne se mêle pas de ce qui ne le regarde pas, et qu’il est pleinement concentré sur sa mission : celle de remporter une troisième Ligue des Champions consécutive à Bernabéu.

En laissant publiquement le pouvoir au sélectionneur actuel, il s’assure ainsi du silence futur de ses amis de France98, quand il aura la parole et le pouvoir de trancher, quand il sera à la tête de l’Equipe de France.

Pourquoi Zidane se mouillerait-il pour un joueur qui n’a marqué que 5 buts cette saison avec le Real (dont 2 sur penalty ?), et que la rumeur veut régulièrement proche du départ ?

Équilibre instable pour un coach qui doit encourager KB9 et, qui sait, compter sur un éclair de génie comme le récent doublé de Benzema pour remporter cette troisième finale consécutive, à Kiev, le 26 mai…

J’aimerais bien entendre les conversations téléphoniques entre ces trois-là…

Réponse dans 10 ou 20 ans ?

Sélim, en manque de Game of Thrones…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *