Kee-Yoon Kim présente le spectacle comique Jaune Bonbon

J’ai décidé de faire le tour des comiques, des comédiens qui font du stand-up un art à part entière. En vrai, j’ai besoin de rire davantage, pour équilibrer les larmes que m’arrachent mes journées de travail. Je n’écrirai pas à chaque fois, mais uniquement quand je ris vraiment !

Mais là, j’ai décidé de vous présenter Kee-Yonn Kim et son spectacle Jaune Bonbon ! Elle exerçait la noble profession d’avocat, la voici désormais sur les planches pour nous faire rire. Est-ce que j’ai ri ? Oui. Est-ce que ça vaut le coup ? Oui. Rencontre avec Kee-Yoon Kim !

Métro Bonne Nouvelle. Une petite salle, un public chaud comme la braise d’un barbecue coréen pour la première du spectacle Jaune Bonbon au théâtre du Gymnase.

Aucun spoiler dans cet article, mais à la fin de son spectacle, elle tend un micro à une personne dans la salle pour chanter avec elle. C’est toujours très drôle quand cette personne galère un peu… sauf quand c’est moi ! Merci Kee-Yoon ! Pour se faire pardonner, elle a répondu à mes questions.

« Pourquoi tu te lèves un beau matin, tu te presses un citron, et tu te dis « je vais devenir humoriste ! » ?

Huhu 😉 En fait, à l’époque où j’étais avocate, j’ai passé un concours d’éloquence et mes discours étaient essentiellement composés de blagues. Là j’ai découvert le plaisir intergalactique d’avoir un public qui rit à tes blagues. Je me suis dit « le métier de Florence Foresti, ça doit être top moumoute».

C’est une parenthèse dans ta carrière sous la robe ou tu en avais vraiment marre des méchants ?

J’adorais mon métier d’avocate que j’ai pratiquée pendant 4 ans. Mais je rêvais de faire un one woman show. Je ne peux pas dire si c’est juste une parenthèse, c’est trop tôt ! Pour l’instant je suis ravie de ce spectacle qui commence !! C’est beaucoup beaucoup de travail! En fait, c’est ma vie depuis un an 🙂

En te voyant, on ne t’imagine pas autrement que drôle. Tu étais déjà drôle quand tu étais avocate ou c’est un nouveau skill que tu développes ?

Oh c’est adorable merci! Je sais pas si j’étais drôle en dehors de mes discours, mais ce qui est sûr c’est que j’adore rigoler !! J’ai une passion pour les gens drôles, les livres drôles, les films drôles. Je suis super bon public en plus. Tous les humoristes me font rire comme une otarie! Mais pour le spectacle, j’ai beaucoup beaucoup travaillé pour essayer d’être drôle…

Question vie privée : est-ce que tu intimides les hommes ? (tu as le droit à un joker) Est-ce que c’est compliqué de trouver un mec quand on est plus drôle que lui ?

Rolala mais c’est très flatteur cette question… Mais franchement, il y a énormément de garçons mille fois plus drôles que moi… en tout cas j’en connais !! Ce qui leur fait peur en revanche, j’ai quand je fais ma blague préférée : le grand sourire avec du chocolat plein les dents. J’essaie de pas trop la faire, car susciter un sentiment de peur chez un garçon, c’est assez peu gratifiant pour une fille.

Question first time : le plus dur, ta première fois à la cour ou ta première fois sur scène ?

Tu défends quelqu’un, il y a autre chose que ton travail et ta susceptibilité en jeu… Il y a éventuellement un petit séjour à Fresnes!! Donc évidemment le plus dur c’est la première plaidoirie. Et toutes les autres d’ailleurs ! Quand tu prends un bide sur scène, tu ramasses tes dents certes, mais ce sont les tiennes…

Comment tu fais pour retenir tout ce texte ? Grosse mémoire ? Des exercices particuliers ?

Je me pose moi même la question. J’ai une mémoire de teckel donc apprendre par cœur, ça a été le bout de ma vie. Répéter répéter répéter. J’ai rien trouvé d’autre. J’ai failli décéder.

Tu n’abordes pas trop les relations hommes-femmes dans ton spectacle, alors que ça semble être un passage obligé dans le stand-up à l’heure actuelle. Tu nous expliques pourquoi ?

Rolala franchement, j’ai pas changé de vie pour me sentir obligée de quoi que ce soit… Parler d’amour : oui, je le ferai sûrement un jour. Mais les relations hommes-femmes, bof, même si ça me fait rire quand les autres en parlent !

Ton méchant préféré au cinéma ?

Dark Vador 😉 (NdA : ceci est une private joke à destination des personnes qui ont eu l’occasion de voir le spectacle, il faut donc que vous alliez le voir puis que vous reveniez ici lire l’interview une deuxième fois !)

Le truc le plus YOLO de ta vie ?

Faire un spectacle à vocation humoristique ;). Sinon globalement, chaque fois que j’ai envie de faire quelque chose mais que j’ai peur, je me force à y aller. Jean-Claude D. est mon guide spirituel : « Oublie que t’as aucune chance, sur un malentendu… » 😉

Tu travailles comment avec Claudia Tagbo ?

On a beaucoup répété ensemble, elle m’a notamment beaucoup fait travailler mon jeu. Claudia a évidemment une expérience fantastique de la scène. Tous ses conseils ont été précieux et essentiels. Et elle m’a dit « la clé, c’est de prendre du plaisir ». Maître Yoda, c’est elle. J’ai une chance incroyable qu’elle me fasse travailler. Ya des gens qui tueraient pour ça. C’est ma fée 🙂

Spoiler : combien de kilos de drogue avez-vous consommé pour écrire la chanson de la fin ? (Note au lecteur : une chanson à apprendre par cœur, parce que si Kee-Yoon vous tend le micro, il faudra assurer !)

Attention réponse over-cheesy : « ma drogue c’est : être très amoureuse 😉 »

Le mot de la fin : pourquoi on doit venir voir Jaune Bonbon ?

Dans Jaune Bonbon, j’ai mis les choses les plus importantes de ma vie : mes joies, mes amours, mes peurs, mes larmes. Bref, c’est un spectacle avec des morceaux de mon cœur à l’intérieur. On aime ou on aime pas, mais tout y est sincère.

Merci Kee-Yoon pour ton temps, et bonne chance pour ton spectacle ! »

A ce jour, les vidéos ne pullulent pas encore sur le web, je n’ai trouvé qu’une interview de Kee-Yoon, qui avait été sélectionnée pour le festival de Montreux, le tremplin pour toute la scène montante des jeunes humoristes. Elle a fait la première partie de Claudia Tagbo et d’Olivier de Benoist.

Humour noir, préjugés, on est loin du girly, c’est pour ça que j’ai apprécié Jaune Bonbon ! Peu de bides dans le spectacle, je vous rassure, Kee Yoon a encore toutes ses dents à l’issue de la première ! Je vous laisse avec la vidéo d’un court aperçu de son talent au FIEALD !


Kee-Yoon 2012 par MontreuxCasting

Elle le dit elle-même, elle a « l’aisance scénique d’un tiroir », ça fait plaisir à voir ! Kee-Yoon joue le mercredi à 20 heures dans le Studio Marie Bell au théâtre du Petit Gymnase. Réservez vos billets sur Billetreduc et suivez-la sur Twitter !

Sélim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *