Joyeux Faceversaire

Joyeux Faceversaire ! 10 Ans sur Facebook !

C’était le message joyeux du matin de la part de Facebook en vidéo : « Joyeux Faceversaire ». Ça fait 10 ans que je like, que je poke (ah non, pas les pokes on a dit…).

10 ans déjà et pourtant j’ai l’impression que c’était hier que je découvrais la plateforme. Que c’était hier que je m’insurgeais contre ces jeunes de 16 ans qui faisaient étalage de leurs soirées en boîte ou sur des yachts. 10 ans sur Facebook, qu’est-ce qui a changé concrètement ?

Serai-je là où j’en suis sans Facebook? C’est une question que je me pose parfois. Si ça n’avait pas été Facebook, ce serait autre chose. (MySpace ahahahah. Pardon.)

Mais Facebook reste au coeur de mon activité, de mes activités.

En tant que community manager, je suis obligé de suivre toutes les évolutions de cet outil indispensable.

Les pages, les lives, les réactions, les commentaires, qui aurait pu anticiper tout ce changement dans la manière dont on contrôle la notoriété d’une marque, dont on protège l’identité d’une marque ?

Les amis, la famille, des groupes dédiés pour suivre la croissance de ma nièce, pour découvrir la tête de ma seconde nièce, née sur l’île de la Réunion. Dans ce groupe, les parents, les oncles, les tantes, les grands-parents et les arrière-grands-parents de la petite. Ça me paraît incroyable, ce tour de force, de réunir toutes les générations sur une plateforme.

En 10 ans aussi, la prise de conscience du personal branding. C’était en 2006 déjà que TIME faisait sa une avec la personnalité de l’année : YOU. Donc non, en 2017, tu ne peux pas poster n’importe quoi sur Facebook si tu as un minimum de jugeote…

Nous sommes tous une marque. Nous sommes de la data, des habitudes, des comportements que Facebook scrute, analyse et vend.

Bon, y’a encore des améliorations à apporter visiblement, tant qu’on me propose de la pub pour des croisières gays, c’est qu’il y a des soucis de ciblage, ou alors Facebook me connaît encore mieux que je ne me connais ?

En 10 ans, je ne compte plus le nombre de rencontres faites grâce à Facebook.

Des lecteurs de ra7or devenus des amis, des lecteurs du blog, des lecteurs d’Artdeseduire.com, des amis d’école primaire et un amour de jeunesse retrouvé, des amis dont on s’éloigne progressivement et dont on suit l’évolution politique tel un spectacle lors des années d’élections présidentielles, sans oublier évidemment la drague sur facebook.

Il y a des jours où j’adorerais tout couper, et me concentrer sur le blog. Couper Instagram, me déconnecter de twitter, et tenter de retrouver « la vraie vie ». Et pas que le temps d’une soirée Nomo (no mobile !)

Mais les réseaux sociaux font pour l’instant partie de ma vie, je gagne confortablement ma vie grâce à eux, alors je ne vais pas cracher dans la soupe, malgré la SMF (Social Media Fatigue).

Ce Faceversaire me permet de voir aussi ceux avec qui je discute le plus : le graph me paraît cohérent !

Merci Mark Zuckerberg d’avoir permis à tous les ex, les mecs cocus, les filles trompées, les couples fragiles de flipper encore plus et d’être devenus des fragiles en puissance. #STALKERS

HEY ! La page du blog est aussi sur Facebook !

Pour le meilleur et pour le pire, on se dit probablement rendez-vous dans 10 ans…

Sélim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *