Coachella-2017

Coachella : Comment Survivre Au Festival Hype Du Désert Californien

Vous connaissez tous Coachella, car chaque année dans les magazines people, on nous présente les stars et leurs plus belles tenues à Indio, bourgade paumée en Californie, mais paumée en plein milieu du désert, à 30 minutes de Palm Springs.

Je m’attendais à la hype, aux mini-tenues délurées à Coachella. Je savais que j’allais vivre un enfer comme à chaque festival, mais j’en retiens surtout une grosse dose de rigolade dans ce Disneyland pour adultes.

Mon récit complètement subjectif de l’édition 2017 de Coachella.

Comme Eric Maillard le raconte bien dans son article sur Coachella 2017, la décision d’acheter les billets pour partir au festival a été prise rapidement.

Et malheureusement, je n’ai pas reçu le coffret avec le bracelet, l’application etc : ça annonçait un passage aux stands obligatoire avant même de pouvoir pénétrer dans l’enceinte du festival. Whatever…

Coupler des vacances à Los Angeles à un week-end d’enfer à Coachella !

Coachella, le festival de musique le plus stylé au monde, vous avez vu les blogueuses et les mannequins Victoria’s Secret là-bas se promener avec des couronnes de fleurs ou autres déguisements d’indiens (bouh pas bien, offensant). Un florilège des looks masculins de ce Coachella 2017 ici !

Vous avez entendu parler de l’hologramme de 2Pac en 2012, l’année où le festival s’est étalé pour la première fois sur deux week-ends.

Vous avez évidemment entendu parler du live 2006 de Daft Punk, un show visiblement inégalé.

Mais on ne vous dit pas les ravages de la chaleur, qui malheureusement nous a coupé les jambes le premier jour.

Pas assez hydratés sous 38-39 degrés, arrivés trop tôt en plein cagnard, nous ne survivrons pas jusqu’à l’arrivée de Radiohead le soir.

#LOGISTIQUE et #ORGANISATION ne sont pas des gros mots ! On va faire mieux pour les deux derniers jours de Coachella, maintenant que l’épreuve du feu est passé !

Coachella 2017 : mes concerts préférés

Cette année, alors que tous les rageux en parlent comme d’un festival has-been et dénaturé (oh oui, tu la sens la jalousie), j’ai eu la chance de voir sur scène non pas Beyoncé enceinte jusqu’au cou, ni les rappeurs français les plus chauds du moment mais :

  • DJ Khaled : bof, un peu déçu malgré les « we the best ! » lâchés à tout va dans son beau jogging
  • Kendrick Lamar en tête d’affiche, en clôture du festival le dimanche soir : un carton, superbe énergie et scénographie, un délire sur les arts martiaux qui rendait très bien en noir et blanc
  • Coachella-2017

  • Future : je veux le tshirt qu’il avait sur scène, marque Enfants Riches Déprimés, très grosse ambiance pour un samedi après-midi, tout le monde était chaud sur Jumpman et Mask off !
  • Sampha : cool et peace et love (quelqu’un a dit peace and lovés ? Mouahaha #pnl)
  • Majid Jordan : quelle voix de lover. Un public très féminin aux anges.
  • Banks : éthéré is le mot pour décrire ce set de cette artiste que j’aime tant. Déprime absolue, ambiance planante, et mon voisin qui fume avec sa copine, c’est trop mignon…
  • Kungs : le DJ français nous a bien échauffés, parfait pour nous mettre dans le bain dès le vendredi après-midi. La foule en délire, ça boit et ça fume de la drogue avec le sourire. Normal, il est 16 heures et le jeune prodige envoie du David Guetta et du martin Solveig, de quoi pourrait-on se plaindre ?
  • Lady Gaga en clôture le samedi soir : performeuse inégalée, je trouve qu’elle a repris du poil de la bête après un passage à vide. Pure énergie, public aux anges qui chante avec elle à l’unisson.
  • DJ Snake, probablement le plus suivi du contingent français avec Kungs et Justice : il a tout pété, mis le feu, hurlé et fait sauter la foule. Epuisant physiquement…
  • Mes deux moments préférés : #1 l’arrivée de Justice sur scène. La flemme de filmer le duo frenchy, j’ai préféré en profiter. Les jeux de lumière étaient très puissants et tropicaux, taillés pour cette édition de Coachella 2017. Une tuerie, hâte de les revoir à Lollapalooza ! Avec le même style rock-retro-porno, ce serait parfait…
  • Coachella-2017

  • Hans Zimmer : un des compositeurs les plus marquants et prolifiques de l’histoire du cinéma moderne. Je n’ai pas réussi à le voir lors de son passage en France, billets trop chers à 150 balles…

    Même si je lui en veux un peu d’avoir utilisé le même morceau (allez, on ne va pas se mentir…) pour Batman TDK, Inception et 12 years a slave, il m’a mis la chair de poule avec son orchestre symphonique sur la scène de l’outdoor theater. Lorsque Le Roi Lion prit fin et qu’il enchaîna avec la musique du film Gladiator, lorsque la voix féminine entre en scène, je suis aux anges. La fin, très rock’n’roll sur TDKR, nous permet de partir surmotivés vers le concert suivant !

Verdict musical de Coachella 2017 : A cause d’une organisation défaillante, j’ai raté quelques artistes que je voulais voir, et je suis visiblement passé à côté de certains featurings inattendus sur scène pour cette édition 2017 de Coachella, racontés ici par la team Melty.

Malgré tout, je me dis que le coût exorbitant du festival est OK, que les frites à la sauce aïoli-chair de crabe immangeables c’est OK, que toute la bouffe ignoble de Coachella c’est OK, que les deux heures à tourner pour se garer, c’est OK, que la poussière et le pollen, je m’en remettrai.

Survivre à Coachella, ça se mérite ! Entre les intoxications alimentaires, les insolations, les tempêtes de sable qui soulèvent les tentes sur le camping et manquent tuer les festivaliers, il faut une vraie endurance, c’est une sorte de sélection naturelle qui s’opère…

Mes tips pour survivre à Coachella si vous devez retourner à la vie après le festival

Personal Jesus en rigolade sous 36 degrés #Coachella #Coachella2017 #fashion

Une publication partagée par Sélim NIEDERHOFFER (@selimniederhoffer) le

« Mets celle-là, on dirait que t’as des bras dessus ! »

  • Une serviette de plage dans votre sac à dos pour pouvoir vous asseoir et vous reposer les jambes / pieds de temps à autre
  • Une casquette ou un chapeau contre les insolations, nécessaire, non-négociable
  • De la crème solaire aussi, ça cogne fort, entre 35 et 40 degrés.
  • 10$ de budget eau par jour (2$ la bouteille de 50cl, on ne peut pas rentrer sur le site avec sa boisson), et vous n’aurez pas 20 minutes à attendre à chaque fois pour remplir votre bouteille d’eau gratuitement. Temps contre argent, le deal est simple à Coachella
  • Oubliez le bien manger pendant 3 jours. C’est ignoble partout, tout le temps. Prévoyez des barres de céréales en back-up dans votre sac à dos en cas de petit creux. Les VIP ont peut-être des stands sympas niveau food, mais pour le commun des mortels, c’est globalement infect.
  • Coachella-fries

  • N’arrivez pas trop tard : grand rush à prévoir entre 17H et 19 heures : prévoyez d’arriver pour 15H45 – 16H30 max, après, votre sort n’est plus entre vos mains. Les Ricains ont beau être très organisés pour les parkings, c’est vraiment militaire et carré, il n’en reste pas moins qu’attendre deux heures en tournant autour des 32 hectares du festival, c’est long !
  • Le bandana autour de la tête, c’est joli mais en vrai, les festivaliers l’utilisent pour respirer malgré toute la poussière. Les plus intelligents : les Chinois et les quelques connaisseurs qui respirent à travers des masques médicaux.

PS : oui, il y a écrit « Coachella Music and Arts Festival » mais ne vous y trompez pas, c’est un leurre. Les statues et autres installations pourraves sont des oeuvres de pâte à modeler de gamin de 3 ans qu’on a imprimées et agrandies 200 fois.

A part l’oeuvre au miroir qui m’a vraiment impressionné, le reste m’a fait rire…

Coachella 2017

Coachella 2017

Coachella 2017

Coachella 2017 casquette

Coachella 2017, merci beaucoup ! C’était un chouette détour hors de La pendant ces vacances ! (Retrouvez ici toutes mes bonnes adresses à Los Angeles !)

PS : tu connais le point commun entre un tube de crème solaire et un applicateur de tampons ? Non ? Les festivaliers de Coachella, eux, le savent bien.

Ça permet de faire rentrer de l’alcool de manière clandestine et de passer les contrôles aux portiques (prévoir dix à vingt minutes d’attente pour le contrôle des sacs). (Le Hennessy dans le tube de crème était DE-LI-CIEUX)

C’est cadeau !
Et si jamais tu veux draguer en festival cet été, clique !

Sélim, blogueur festival retraité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *